Alstom, un acteur majeur de la mobilité durable


Augmentation de la demande mondiale de mobilité

La demande de mobilité au niveau mondial connaît une croissance régulière sous l'effet des changements démographiques, de l'urbanisation et du développement économique. Dans les pays hors OECD, la demande concernant tous les moyens de transport de passagers combinés pourrait tripler d'ici 2050 par rapport à 2010 [1].

En parallèle, les autorités publiques du monde entier s’inquiètent des impacts environnementaux du transport : congestion, pollution de l'air, nuisances sonores, changement climatique et épuisement des ressources énergétiques. En effet, le transport représente aujourd'hui 28 % de l'énergie consommée dans le monde et 23 % des émissions de CO2 issues de la combustion de carburant. Entre 1990 et 2011, la consommation d'énergie et les émissions de CO2 liées au transport ont augmenté de plus de 50 % suite, notamment, au développement du transport routier [2]. Ces émissions continuent d'augmenter. En Europe en 2014, les émissions dues au transport routier ont augmenté après 6 années de baisse consécutive [3].

Nos convictions 

Notre démarche de Développement Durable est guidée par de solides convictions concernant le transport ferroviaire :

  • Afin d'atteindre l'objectif des +2 degrés fixé par l'Accord de Paris, infléchir la tendance à la hausse au niveau mondial des émissions de carbone du secteur du transport est essentiel. 
  • Les systèmes et les solutions ferroviaires performants doivent devenir les piliers des systèmes de transport globaux durables à travers le monde ;
  • Les bénéfices du rail en termes d’efficacité énergétique, de sécurité, d’optimisation de l’espace public en font une véritable alternative à la route avec une contribution minimum à la pollution de l’air,

Notre participation dans le débat mondial sur le changement climatique

COP 22 logoAlstom suit avec la plus grande attention le processus de négociation de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) et a pris part aux 21e et 22e Conférences des Parties à Paris (COP 21) et à Marrakech au Maroc (COP 22).

Alstom a accueilli l'Accord de Paris comme un progrès majeur dans la lutte internationale contre le changement climatique. Le processus de la COP21 a permis de faire émerger une vision ambitieuse ayant pour objectif de garder le réchauffement climatique sous le seuil des +2° et d'atteindre l'équilibre entre sources émettrices et puits de carbone avant la fin du siècle.

Le secteur du transport est reconnu comme contribuant de façon significative aux émissions à l'échelle mondiale et représente une opportunité formidable de les réduire.

Transport Day 2016 MarrakechLes échanges sur le sujet initiés à Paris devront être renforcés à l'avenir. Lors de la COP 22 à Marrakech, le secteur du transport a livré une vision réaliste de la transformation du transport pour combattre le changement climatique [4]. Cette vision adresse le sujet de la décarbonisation du transport pour atteindre zéro-émission d'ici 2060. Une vingtaine de propositions d'initiatives avec des résultats rapides ("Quick wins") devront être instaurées sans tarder (avant 2020) ; tout comme l'élargissement d'une quinzaine d'initiatives existantes ainsi que de nouvelles initiatives dans le cadre de l'agenda "Global Climate Action".

En tant que membre de l'initiative Paris Process on Mobility and Climate (PPMC), Alstom continuera à contribuer à la visibilité du secteur du transport et à promouvoir la mobilité durable.

En novembre 2016, nous avons publié conjointement avec Carbone 4, cabinet conseil spécialisé dans la stratégie carbone, une étude comparant l'empreinte carbone des tramways et des Bus à haut niveau de service.

Du point de vue d'Alstom, plusieurs défis essentiels sont attendus:

  • Une plus grande intégration des objectifs et plans d'action liés au transport dans les contributions nationales (Nationally-Determined Contributions ou NDC).
  • Le financement de projets de transport durables.
  • L'adaptation de systèmes de transport existants ou récents.

Les solutions de transport durables et innovantes d'Alstom pour la mobilité 

Alstom conçoit et livre des systèmes ferroviaires complets, efficaces et durables pour toutes ses parties prenantes : opérateurs ferroviaires, autorités publiques et passagers.

A travers ses programmes d’innovations et de collaboration ambitieux, Alstom développe des solutions durables pour des trains à haute performance environnementale, des systèmes de transport intelligents et des services à forte valeur ajoutée.

En améliorant en continu les performances environnementales de ses solutions, Alstom s'efforce également de réduire leur coût de cycle de vie et de renforcer leur attractivité.

Sources :

[1] "Transport outlook – Seamless Transport for Greener Growth" – Forum international des transports – 2012.

[2] IEA, 2013.

[3] Agence Européenne pour l'Environnement

[4] "An actionable vision of transport transformation to address climate change"

logo SlocatAlstom est membre de SLoCaT (Sustainable Low-Carbon Transport). L'objectif premier de ce partenariat est de mobiliser le soutien mondial pour promouvoir le transport durable à faible émission de carbone et ainsi réduire la croissance des émissions de gaz à effet de serre générées par le transport terrestre et maximiser la contribution du transport à l'éradication de la pauvreté et au développement durable.

Cliquez pour en savoir plus