Alstom réaffirme son engagement dans le développement durable à l’occasion de la COP21

25/11/2015 ©Alstom

Pour Alstom, les systèmes de transport se doivent d'être fluides, respectueux de l'environnement, sûrs, connectés et accessibles. L’entreprise travaille à promouvoir l’image du ferroviaire qui demeure le mode de transport public le plus durable. Elle s'efforce de limiter les coûts d’énergie et s'engage à diminuer l'empreinte carbone liée au transport. Depuis ces dernières années, l’innovation technique a permis à Alstom de diminuer la consommation d'énergie de ses trains de manière significative. L'entreprise a défini de nouveaux objectifs d'efficacité énergétique pour ses solutions et ses opérations à l’horizon 2020 : réduire la consommation d'énergie de ses solutions de transport de 20 % (par rapport au niveau de 2014) [1] et l'intensité énergétique de ses propres opérations (usines, bureaux, etc.) de 10 %.

"Nous espérons atteindre notre objectif de -20% en assurant un meilleur suivi de la performance énergétique de nos solutions grâce à des méthodes d'évaluation normalisées, en déployant les meilleures technologies existantes sur tous les types de trains, en innovant pour une plus grande performance énergétique et en collaborant avec nos clients et fournisseurs. En parallèle, les modèles de transport doivent évoluer. Pour parvenir à maintenir le réchauffement mondial en dessous de l'objectif de +2°C [2], il sera impératif de s'orienter vers les modes présentant la plus faible empreinte carbone et la plus grande durabilité du monde", a déclaré Cécile Texier, directrice Développement Durable chez Alstom.

Alstom prendra part à des évènements organisés dans le cadre de la COP21. Le 28 novembre, la direction d'Alstom participera à la campagne "Train to Paris", coordonnée par l'UIC [3]. Des trains rouleront de toute l'Europe vers Paris pour acheminer des représentants, notamment des membres de gouvernements, d'ONG, des décideurs et des journalistes, à la COP21. L'objectif est de promouvoir le transport ferroviaire de marchandise et de passagers en tant que solution durable et à faible empreinte carbone pour le changement climatique. Le 6 décembre, Henri Poupart-Lafarge, vice-président exécutif d'Alstom, participera à une session plénière du "Transport Day", organisé par l’UIC. Enfin, le 7 décembre, Fer de France [4] organisera un débat sur le site du Bourget, avec l'intervention d'Henry Poupart-Lafarge, ainsi que de Julio Gomez Pomar, secrétaire d'État espagnol, et de Jean-Pierre Farandou, président de Keolis. Le débat aura pour thème : "La mobilité durable à horizon 2030 : quel modèle pour le transport ferroviaire ?"

En savoir plus sur l'engagement d’Alstom envers la mobilité durable


[1] Un train consomme entre 9 et 50 Wh/KM/passager en fonction du type de train et des conditions d'opération

[2] Objectif d'augmentation maximum fixé par la CCNUCC pour le siècle en cours

[3] Union internationale des chemins de fer

[4] Organisme interprofessionnel français du transport ferroviaire

Contacts presse

Justine Rohée 
Tel. + 33 (0)1 57 06 18 81
justine.rohee@alstom.com

Linda Huguet
Tel. + 33 (0)1 57 06 10 42
linda.huguet@alstom.com

Relations investisseurs
Selma Bekhechi
Tel. + 33 1 57 06 95 39
selma.bekhechi@alstom.com