Commandes et chiffre d’affaires pour les neuf premiers mois de l’exercice 2002

02/01/2012

  • Commandes et ventes en augmentation de 8% pour l’ensemble des trois secteurs : Power, T&D et Transport
  • Globalement, commandes en baisse de 7% en raison du Secteur Marine
  • Chiffre d’affaires stable
  • Important carnet de commandes de € 37 milliards représentant 20 mois de chiffre d’affaires

 

Chiffres publiés non audités (chiffres sur une base comparable page 13)


 

En € millionsCommandesChiffre d’affaires
 
9 premiers mois Exercice 2002
9 premiers mois Exercice 2001
Variation (% )
9 premiers mois Exercice 2002
9 premiers mois Exercice 2001
Variation (% )
Power
9 152
8 573
+7%
9 771
8 943
+9%
Transmission and Distribution
2 481
2 234
+11%
2 277
2 039
+12%
Transport
4 604
4 216
+9%
3 112
2 948
+6%
Marine
229
1 509
-85%
835
1 367
-39%
Power Conversion
487
567
-14%
488
434
+12%
Autres
155
208
-25%
148
269
-45%
Contracting (1)
909
2 104
-57%
759
1 724
-56%
Total
18 017
19 411
-7%
17 390
17 724
-2%

(1) Contracting a été vendu le 20 juillet 2001

Pierre Bilger, Président Directeur Général d’ALSTOM, commentant les commandes et le chiffre d’affaires des neuf premiers mois annoncés ce matin, a déclaré :

" Les commandes des neuf premiers mois se sont stabilisées à un haut niveau et ALSTOM devrait enregistrer une tendance similaire sur l’ensemble de l’année. Le carnet de commandes atteint ainsi € 37 milliards, ce qui représente un niveau très satisfaisant de 20 mois de chiffre d’affaires.

En dépit de l’incertitude persistante des conditions de marché, nous nous attendons à ce que nos prises de commandes soient stables l’an prochain.

Les performances opérationnelles sont conformes à nos attentes et en ligne avec les indications données au mois de novembre. Nous maintenons notre objectif pour l’ensemble de l’année d’un niveau de marge équivalent à celui enregistré lors du premier semestre et nous espérons une amélioration significative en 2003.

Les progrès se poursuivent pour régler les problèmes posés par les turbines à gaz GT 24 et GT 26,les paquebots de croisière renaissance et les commandes de trains régionaux en Grande-Bretagne.

Notre priorité continue d’être l’amélioration de notre bilan en augmentant notre cash flow , en stabilisant dans un premier temps notre endettement avant de le réduire significativement. Les principales actions comprennent la diminution de notre besoin en fonds de roulement, la réduction des coûts, la monétisation de notre parc immobilier et la révision de notre portefeuille d’activités.

Nous rendrons compte des progrès réalisés dans ces domaines lors d’une présentation stratégique qui se déroulera le 14 mars prochain et qui se tiendra dorénavant tous les ans à la même époque, afin de fournir dans la plus grande transparence plus d’information à la communauté financière, en dehors des échéances traditionnelles des comptes annuels et semestriels. "

 

Commandes

Pendant les neuf premiers mois de l’exercice 2002, ALSTOM a enregistré des commandes d’un montant de € 18 milliards contre € 19,4 milliards au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2001. ALSTOM a connu un troisième trimestre exceptionnellement fort au cours de l’exercice dernier (€ 8.6 milliards), grâce aux commandes très importantes de Marine et de Power.

Cette baisse de 7% provient du manque de commandes dans le secteur Marine, par rapport à l’enregistrement de trois contrats très importants au cours du troisième trimestre de l’exercice dernier, ainsi que de la cession de Contracting. Les marchés de Power, T&D et Transport sont restés vigoureux. Il semble toutefois que les marchés de Power puissent devenir plus étroits, à la suite du ralentissement du marché Nord Américain.

Sur une base comparable les commandes ont baissé de 8%.

 

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires des neuf premiers mois de 2002 s’élève à € 17,4 milliards, contre €17,7 milliards durant les neuf premiers mois de l’exercice 2001.

Le chiffre d’affaires est en baisse de 2%, en raison principalement de la vente de Contracting. L’augmentation des chiffres d’affaires de Power et T&D, a été plus que compensée par une légère baisse dans le secteur Transport et une diminution des livraisons de Marine.

Sur une base comparable, le chiffre d’affaires est resté stable, le recul de Marine étant équilibré par la progression des autres secteurs.

Le carnet de commande s’élève à € 37 milliards environ (dont € 5,7 milliards de contrats de maintenance à long terme), représentant 20 mois de chiffre d’affaires.

 

Effet de change

Au cours des premiers neuf mois, l’effet de change entre l’euro et les autres devises n’a pas eu d’impact significatif sur les commandes et le chiffre d’affaires.

Répartition géographique

 

En € millions
Commandes
Chiffre d’affaires
 
9 premiers mois
Exercice 2002
9 premiers mois
Exercice
2001
Variation (%)
9 premiers mois
Exercice 2002
9 premiers mois
Exercice
2001
Variation (%)
Union Européenne
6 267
7 363
-15%
5 965
7 151
-17%

Dont France

3 090
2 747
+12%
1 512
2 096
-28%

Royaume-Uni

859
1 174
-27%
1 238
1 749
-29%

Allemagne

1 085
1 192
-9%
941
1 358
-31%
Reste de l’Europe
1 703
1 461
+17%
987
882
+12%
Amérique du Nord
4 339
4 647
-7%
4 805
5 154
-7%

Dont Etats-Unis

3 748
3 321
+13%
3 519
4 153
-15%
Amérique du Sud et centrale
1 502
1 297
+16%
804
676
+19%
Afrique – Moyen-Orient
1 360
1 569
-13%
1 500
1 198
+25%
Asie – Pacifique
2 846
3 074
-7%
3 329
2 663
+25%
Total
18 017
19 411
-7%
17 390
17 724
-2%


Les commandes reçuesont diminué dans toutes les régions, sauf dans le reste de l’Europe et en Amérique Centrale et du Sud, qui ont connu une demande soutenue de turbines à gaz et d’équipements T&D. La répartition géographique est restée globalement stable pendant la période.

La répartition géographique de nos commandes est la suivante : l’Union Européenne représente 35% des commandes enregistrées au cours des neufs premiers mois de l’exercice 2002, par rapport aux 38% enregistrés à la même période de l’exercice précédent. L’Amérique du Nord est restée stable avec 24% des commandes globales. L’Asie/Pacifique compte pour 16% et l’Afrique/Moyen-Orient pour 8% des commandes reçues, stable par rapport à l’exercice précédent.

L’Union Européenne subit une baisse de 15% principalement à cause du secteur Power. L’Amérique du Nord est en baisse de 7% sur la période, due à un recul des commandes au Mexique et au contrat exceptionnel du Queen Mary II obtenu par Marine, au cours des neuf premiers mois de l’exercice dernier. Cette baisse a été compensée par une augmentation substantielle dans les secteurs Power et Transport aux Etats-Unis. L’Asie est en baisse de 7%, à la suite d’une diminution des commandes dans le secteur Transport. Pour des raisons identiques, la région Afrique /Moyen-Orient baisse de 13%. L’Amérique Centrale et du Sud ainsi que le reste de l’Europe ont augmenté respectivement de 16% et 17%.

Le chiffre d’affairess’est renforcé dans toutes les régions sauf dans l’Union Européenne et l’Amérique du Nord.

L’Asie connaît une croissance de 25%, l’ Afrique/Moyen Orient de 25%, L’Amérique Centrale et du Sud de 19% et le reste de l’Europe de 12%. Le chiffre d’affaires de l’Union Européenne baisse de 17%, principalement à cause de Power. L’Amérique du Nord recule de 7%, à la suite d’une diminution des livraisons dans le secteur Marine.

Pendant les neuf premiers mois de l’exercice 2002, notre activité s’est répartie de la manière suivante : l’Union Européenne représente 34% du chiffre d’affaires, contre 40% pendant la même période de l’exercice dernier. L’Amérique du Nord est restée stable avec 28% du chiffre d’affaires global. Le pourcentage du chiffre d’affaires réalisé en Asie/Pacifique représente 19% du total, contre 15% lors de la même période de l’exercice dernier, et l’ Afrique/Moyen Orient 9%, contre 7% en 2001.

 

Perspectives

Nos commandes et nos ventes des neuf premiers mois, ainsi que notre solide carnet de commandes démontrent que notre capacité à obtenir des commandes reste entière.

Power, notre activité la plus importante est peu exposée au recul du marché nord américain des turbines à gaz et plusieurs commandes de turbines à gaz en dehors des Etats-Unis devraient être confirmées prochainement. Nous prévoyons un niveau stable des commandes l’an prochain dans ce secteur .

T&D a réalisé des performances au delà de nos attentes et avec notre nouvelle organisation commerciale, nous sommes confiants pour l’avenir.

Le marché du transport ferroviaire reste soutenu avec une forte demande aux Etats-Unis et en Europe.

Marine, comme nous l’avions anticipé, a enregistré un fort recul. Toutefois le plan de charge de cette activité est assuré jusqu‘en 2004 avec la reconfirmation de toutes les commandes.

En dépit de l’incertitude persistante des conditions du marché, nous nous attendons à ce que nos prises de commandes soient stables l’an prochain.

 

Commentaires par Secteur

Commandes

Power

Les commandes reçues par Power au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2002 s’élèvent à € 9,2 milliards, soit une augmentation de 7% par rapport aux neuf premiers mois de l’exercice 2001.

Les activités de service aux clients, de chaudières et de turbines industrielles ont connu des augmentations significatives qui ont été pondérées par des baisses dans les activités de turbines à gaz, de centrales à vapeur et d’hydraulique. Le service aux clients a progressé grâce à l’enregistrement croissant de contrats d'exploitation et de maintenance, particulièrement aux Etats-Unis et en Amérique du Sud. L’activité de chaudières a enregistré une bonne performance, notamment dans le domaine des chaudières CFB pour les usines aux Etats-Unis. Les turbines industrielles ont augmenté de manière significative, à la suite du succès de deux nouvelles petites turbines à gaz Cyclone et GTX100. La baisse de la demande sur le marché du gaz aux Etats-Unis est maintenant confirmée, mais nous ne sommes pas exposés à des risques d'annulation de commandes. Consécutivement à la baisse du marché aux Etats-Unis, nous nous attendons à un durcissement des conditions de marché globales, mais nous avons plusieurs bonnes perspectives grâce à notre présence forte sur tous les marchés globaux.

La baisse constatée dans l’activité des centrales à vapeur est due au manque de commandes dans les projets clé en main, mais elle est partiellement compensée par la hausse des commandes directes pour les turbines et générateurs, notamment aux Etats-Unis. Cependant, depuis le mois de septembre, les niveaux de commandes sont plus faibles. L’activité hydraulique a enregistré moins de commandes importantes durant les neuf premiers mois de l’exercice 2002, par rapport à la même période de l’exercice précédent.

D’un point de vue géographique, les Amériques ont progressé de manière significative en raison d'une forte hausse des commandes aux Etats-Unis et au Brésil. Le marché aux Etats-Unis a bénéficié de la croissance des activités de chaudières et service aux clients. Les commandes en Europe ont légèrement chuté tandis que l'Europe de l'est croissait en raison de trois commandes importantes enregistrées en Pologne. L’Asie / Pacifique se renforce de manière significative et la zone Afrique/Moyen-Orient reste relativement stable.

Les principales commandes obtenues durant le troisième trimestre sont les suivantes :

  • Une chaudière CFB (à lit fluidisé circulant) de 250 MW pour une usine aux Etats-Unis
  • Camacari : service client au Brésil

Au cours du premier semestre de l’exercice 2002, Power avait enregistré les principales commandes suivantes :

  • Termo Rio Conversion : 6 turbines à gaz GT11 à cycle combiné au Brésil
  • Perlis : 3 turbines à gaz GT13 à cycle combiné et le contrat de service associé en Malaisie
  • Al Hidd : 3 turbines à gaz GT13 à cycle combiné à Bahreïn
  • Seward : une chaudière 2x250 MW CFB pour une usine aux Etats-Unis
  • Western Power Kwinana : une turbine à gaz GT13 à cycle combiné en Australie

 

Transmission et Distribution (T&D)

T&D enregistre un montant de commandes de € 2,5 milliards, soit une hausse de 11% par rapport à celles reçues au cours de la même période de l’exercice précédent.

La nouvelle organisation commerciale de T&D a contribué à cette croissance.

L’Amérique du Sud connaît une augmentation significative, à la fois par l’acquisition d’une unité spécialisée dans les transformateurs de puissance au Brésil, et par un nombre important de projets brésiliens de transmission.

L’Amérique du Nord continue de croître, représentant 17% des commandes reçues de T&D, notamment grâce à un important projet au Mexique. Aux Etats-Unis, notre croissance soutenue sur le marché des appareillages haute tension compense la baisse du nombre de nouveaux contrats sur le marché des activités liées à la gestion de l’énergie, qui ont été affectées par la réorganisation de la réglementation.

En Asie/Pacifique, les marchés australiens et chinois maintiennent leur croissance, tandis que l’Inde souffre d’un manque de commandes par rapport à l’exercice dernier.

Le marché africain reste actif, avec une croissance soutenue en Afrique du Sud et en Egypte.

La baisse d’activité en Europe de l’ouest a été plus que compensée par les hausses enregistrées dans les autres régions précitées.

Les principales commandes obtenues durant le troisième trimestre sont les suivantes :

  • Une sous-station GIS de 220kV au Qatar pour Enel Power Italy
  • Trois transformateurs de puissance au Brésil pour Enel Power Italy
  • Un appareillage de 230 kV aux Etats-Unis pour Bechtel

Les principales commandes reçues au cours du premier semestre de l’exercice 2002 étaient les suivantes :

  • Trois sous-stations (2 extensions : 230 & 400 kV ; une nouvelle sous-station de 400 kV) au Mexique pour CFE.
  • 16 x 220 MVA et 8 x 360 MVA aux Etats-Unis pour DFD
  • Sous-stations à haute tension au Qatar pour Kahramaa
  • Extension d’une sous-station de 500 kV au Brésil pour Furnas.
  • Infrastructure de télécom au Brésil pour Acre Rondonia Telecom

 

Transport

Les commandes de Transport au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2002 s’élèvent à € 4,6 milliards, soit une hausse de 9% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Les commandes totales de contrats de maintenance s’élèvent à € 1,3 milliard.

La croissance des commandes reçues est due essentiellement au niveau élevé du marché du matériel roulant et du fret, ainsi qu'à la demande pour nos systèmes d'information, telle que la commande à Singapour. Le niveau d'activité plus élevé en Europe est essentiellement dû au renouveau continu du marché français en matériel roulant et en fret, où nous avons maintenu notre part de marché. La prise de commandes est également forte en Extrême-Orient et en Amérique du Nord.

L’Europe continue à être le marché dominant, en hausse de 33% par rapport aux neuf premiers mois de l’exercice 2001.

Les principales commandes obtenues durant le troisième trimestre sont les suivantes :

  • TGV 2N Duplex pour la SNCF (France)
  • 33 nouvelles locomotives électriques diesel pour New Jersey Transit
  • 20 navettes pour RENFE (Espagne)
  • 28 trams - trains pour la ville de Kassel (Allemagne)

Les principales commandes reçues au cours du premier semestre de l’exercice 2002 étaient les suivantes :

  • 300 locomotives électriques pour le fret en faveur de la SNCF (France)
  • Trains régionaux à deux étages et trains diesel pour la SNCF
  • Rames METROPOLIS et travaux d’infrastructure pour le métro Marina Line à Singapour
  • Tramways CITADIS TM pour Barcelone
  • 350 systèmes de propulsion pour le métro de New York (NYCTA)
  • Remise en état de 108 rames de métro pour Chicago Transit Authority

 

Marine

Les commandes reçues par Marine au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2002 s’élèvent à € 0,2 milliard, contre € 1,5 milliard au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2001. Durant le premier semestre de l’exercice 2002, Marine avait remporté le contrat NTCD pour la Marine Nationale, qui comprend la construction des parties avant de deux nouveaux navires d’assaut. Aucune commande n’a été enregistrée au troisième trimestre, alors que trois contrats importants, dont la commande exceptionnelle pour la construction du Queen Mary II, avaient été remportés à la même période de l’exercice précédent.

 

Power Conversion

Les commandes reçues s’élèvent à € 0,5 milliard contre € 0,6 milliard enregistrées au cours de la même période de l’exercice précédent. Cette diminution est due principalement à la baisse des investissements industriels qui a affecté les activités des industries de transformation, de systèmes de contrôle et de moteurs industriels. Elle a été partiellement compensée par le marché de la construction navale. Au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2002, deux principales commandes ont été enregistrées : une nouvelle chaîne de galvanisation et un laminoir à froid pour Vega do Sul au Brésil ainsi que la commande de 3 séries d’équipement de propulsion de navires pour BAE Systems.

Nous prévoyons d'intégrer Power Conversion dans T&D à partir du 1 er avril 2002. Des synergies en termes de technologie, de marchés et de clients ainsi que des réductions de frais généraux peuvent être exploitées grâce à cette réorganisation.

 

Chiffres d’affaires

Power

Le chiffre d’affaires de Power s’élève à € 9,8 milliards au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2002, soit une augmentation de 9% par rapport aux neuf premiers mois de l’exercice 2001. Les turbines à gaz, malgré le déclin du marché aux Etats-Unis, les centrales à vapeur, notamment par le biais des ventes directes de turbines et générateurs et le service aux clients constituent les principales activités en hausse. Ceci a été pondéré par les activités des chaudières et de l’hydraulique. Les turbines industrielles sont restées stables.

D’un point de vue géographique, l’Amérique du Nord continue de représenter le marché principal de Power, dominé par notre activité de service aux clients. L’Europe reste un marché important, tandis que le chiffre d’affaires en Asie / Pacifique augmente de manière significative à la suite d’importantes livraisons de turbines à gaz en Malaisie et en Thaïlande.

 

Transmission et Distribution

Le chiffre d’affaires de T&D s’élève à € 2,3 milliards au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2002, soit une hausse de 12% par rapport à celui de € 2,0 milliards réalisé au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2001.

L’augmentation du chiffre d’affaires a été particulièrement forte en Amérique du Nord, en raison des contrats importants signés aux Etats-Unis dans les activités liées à la gestion de l’énergie au cours de l’exercice précédent, et au Moyen-Orient, à la suite des contrats exécutés au Koweït et dans les Emirats Arabes Unis.

L’Europe reste un marché actif, particulièrement en Espagne, qui fait plus que compenser les ralentissements enregistrés en Allemagne et au Royaume-Uni.

 

Transport

Le chiffre d’affaires de Transport s’élève à € 3,1 milliards au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2002, soit une hausse de 6% par rapport à celui de € 2,9 milliards réalisé lors des neuf premiers mois de l’exercice 2001.

D’un point de vue géographique, l’Europe reste le marché prépondérant, en dépit de la baisse des livraisons, reflétant les difficultés au Royaume-Uni. L’augmentation en Asie est due au contrat pour le métro de Singapour ainsi que différents contrats de signalisation.

 

Marine

Le chiffre d’affaires de Marine s’élève à € 0,8 milliard au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2002, contre € 1,4 milliard au cours de la même période de l’exercice précédent.

Marine a achevé et livré au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2002 :

  • " European Vision ", un paquebot de croisière de 750 cabines pour Festival
  • " Summit ", un paquebot de croisière de 1 000 cabines pour RCCL/CELEBRITY
  • Deux ferries à grande vitesse pour NEL Lines en Grèce

Parallèlement, Marine progresse sur la construction d'autres navires, avec la mise à flot de " Constellation " (pour RCCL), de " European Stars " (pour Festival) et de deux frégates pour le Maroc, " Mohamed V ", qui sera livrée au prochain trimestre, et " Hassan II ".

 

Power Conversion

Le chiffre d’affaires augmente de 12% et s’élève à € 0,5 milliard contre € 0,4 milliard, à la même période de l’exercice 2001.

Cette croissance reflète le montant important des commandes enregistrées en 2001. Elle est particulièrement forte dans les activités Marine & Offshore et dans les industries de transformation. Marine progresse principalement grâce à l’activité de construction navale (livraison d’un démonstrateur à terre pour les navires à propulsion électrique des marines britannique et française) et à la marine marchande avec des systèmes de propulsion électriques pour des bateaux de croisière et des pétroliers construits au Japon et aux Etats-Unis.

*
* *

Contacts

Relations presse :
G. Tourvieille
(Tel. +33 1 47 55 23 15)
gilles.tourvieille@chq.alstom.com

Relations investisseurs :
R. Shaw
(Tel. +33 1 47 55 25 78)
investor.relations@chq.alstom.com

Internet : http://www.wcm.alstom.com

*
* *

Notes explicatives

Ce document explique les hypothèses prises en compte afin de déterminer le montant des commandes et des ventes sur une base comparable entre décembre 2000 et décembre 2001.

Pour évaluer les commandes reçues et le chiffre d’affaires sur une base comparable, les ajustements suivants ont été effectués :

  • Nous avons consolidé les commandes reçues et le chiffre d’affaires de Power à 100% depuis le 1er avril 2000 (voir note 1),
  • Nous avons exclu des exercices 2001 et 2002, les commandes et les ventes de Fiat. Nous avons exclu des chiffres des neuf premiers mois de l’année 2002, les commandes reçues et le chiffre d’affaires des activités acquises depuis le 31 décembre (voir note 2).
  • Nous avons exclu les commandes et les ventes de Contracting et GTRM (voir note 3).

 

1. Chiffres de Power

Les chiffres publiés des neuf premiers mois de l’exercice 2001 comprennent la consolidation d’ABB ALSTOM Power à hauteur de 50 % du 1er avril 2000 au 10 mai 2000, puis la consolidation de Power à 100 % du 11 mai 2000 au 31 décembre 2000.

Les chiffres ci-dessous ont été calculés sur une base comparable afin de présenter les effets de l’intégration à 100 % de Power comme si celle-ci avait eu lieu le 1er avril 2000.

 

En millions de €

9 Premiers mois
Exercice 2001
Réel
(1 er avril 2000-10mai 2000)
Commandes
568
Chiffre d’affaires
551

2. Acquisitions

Les chiffres de Transport sur base comparable, excluent sur l’exercice 2001 et 2002 l’impact de l’acquisition de 51% de Fiat Ferroviaria :

En millions de €
9 Premiers mois
Exercice 2002
(Avril 2001 – Décembre 2001)
Réel
9 Premiers mois
Exercice 2001
(Octobre 2000 – Décembre 2000)
Réel
Commandes
231
148
Chiffre d’affaires
242
101

Le tableau ci-dessous présente les commandes reçues et le chiffre d’affaires des activités acquises par Transmission & Distribution (T&D) et Transport depuis le 31 décembre 2000. Les principales acquisitions sont Railcare au Royaume-Uni pour Transport, Coemsa au Brésil, RMK en Inde et Biotronics aux Etats-Unis pour T&D.

 

En millions de €

Transmission & Distribution
Transport
Total
Commandes
46
13
59
Chiffre d’affaires
38
37
75

 

3. Cession de Contracting et de GTRM

Le secteur Contracting a été vendu le 20 juillet 2001. Les chiffres de Contracting ont été exclus sur une base comparable, pour supprimer l’impact du Secteur sur les chiffres 9 premiers mois des exercices 2001 et 2002.

 

En millions de €

9 Premiers mois
Exercice 2002
(1 er avril 2001-20 juillet 2001)
Réel
9 Premiers mois
Exercice 2001
(1 er avril 2000-31décembre 2000)
Réel
Commandes
909
2 104
Chiffre d’affaires
759
1 724

A la suite de la cession de notre participation de 51% dans GTRM à Carillon, fin septembre 2001, nous avons exclu GTRM des 9 premiers mois des exercices 2001 et 2002 sur une base comparable.

 

En millions de €

9 Premiers mois
Exercice 2002
(1 er avril 2001– 30 septembre 2001)
Réel
9 Premiers mois
Exercice 2001
(1er avril 2000 – 31 décembre 2000)
Réel
Commandes
584
113
Chiffre d’affaires
228
327

4. Chiffres sur une base comparable

En millions de €
9 Premiers mois
Exercice 2002
Réel
9 Premiers mois
Exercice 2002
Comparable
9 Premiers mois
Exercice 2001
Réel
9 Premiers mois
Exercice
2001
Comparable
Var. sur base
comparable (%)
Commandes     
Power
9 152
9 152
8 573
9 140
0,1%
T&D
2 481
2 435
2 234
2 234
9,0%
Transport
4 604
3 776
4 216
3 955
-4,5%
Marine
229
229
1 509
1 509
-84,8%
Power Conversion
487
487
567
567
-14,2%
Contracting
909
0
2 104
0
-
Autres
155
155
208
208
-25,3%
Total
18 017
16 234
19 411
17 613
-7,8%
Chiffre d’affaires
     
Power
9 771
9 771
8 943
9 494
2,9%
T&D
2 277
2 239
2 039
2 039
9,8%
Transport
3 112
2 604
2 948
2 520
3,3%
Marine
835
835
1 367
1 367
-38,9%
Power Conversion
488
488
434
434
12,4%
Contracting
759
0
1 724
0
-
Autres
148
148
269
269
-45,0%
Total
17 390
16 085
17 724
16 123
-0,2%