Alstom signe deux contrats majeurs en Inde

30/11/2015 ©Alstom/Design&Styling

Alstom a signé aujourd'hui deux contrats en Inde pour un montant total de plus de 3,7 milliards d'euros [1]. Le premier contrat, qui prévoit la fourniture de 800 locomotives électriques et les services de maintenance associés, a été signé, suite à la réception d'une lettre d'attribution le 9 novembre 2015, avec Indian Railways en présence d'Arun Jaitley, Ministre des Finances, Suresh Prabhakar Prabhu, Ministre des Chemins de fer, Nirmala Sitharaman, Secrétaire d'État au Commerce et à l'Industrie, Manoj Sinha, Secrétaire d'État aux Chemins de fer, Henri Poupart-Lafarge, Vice-Président Exécutif d'Alstom, Dominique Pouliquen, Senior Vice-Président d'Alstom Asie-Pacifique, et de Bharat Salhotra, Directeur Général d'Alstom pour l'Inde et l'Asie du Sud. Le second contrat a été signé avec DFCCIL (Dedicated Freight Corridor Corporation of India Ltd.) et concerne la fourniture d'un système d'électrification, de signalisation et de télécommunications pour une partie du couloir est dédié au fret (Dedicated Freight Corridor - DFC).

"Nous sommes heureux de signer aujourd'hui ces contrats qui contribueront à stimuler l'économie et le développement des infrastructures de l'Inde tout en soutenant la forte croissance d'Indian Railways. Alstom s'est engagé à répondre aux besoins d'un marché sans cesse croissant en Inde, en étendant sa présence localement et en mettant ses compétences et son savoir-faire technologiques au service du pays", a déclaré Dominique Pouliquen.

Le premier contrat fournira à Indian Railways 800 locomotives électriques et les services de maintenance associés [2]. Les locomotives appartiennent à la gamme Prima d'Alstom. Elles auront une puissance de 9 000 kW à la jante et circuleront à des vitesses pouvant atteindre les 120 km/h. Ce projet sera réalisé par une coentreprise récemment créée dans laquelle Alstom et Indian Railways détiennent respectivement une participation de 74 % et de 26 %. Le projet inclut la mise en place d'une usine de fabrication à Madhepura (État de Bihar) où la majorité des locomotives seront assemblées. Celles-ci seront livrées entre 2018 et 2028. Le projet prévoit également l'installation de deux dépôts de maintenance à Saharanpur (État de l'Uttar Pradesh) et à Nagpur (État de Maharashtra). Alstom investira environ 200 millions d'euros dans ce projet.

Le second contrat, estimé à plus de 200 millions d'euros, prévoit la fourniture du système d'électrification, de signalisation [3] et de télécommunications sur une portion de 343 km de long sur le couloir est dédié au fret. Ce projet est issu d’un vaste programme mené par le gouvernement indien visant la construction de couloirs dédiés au fret à l’est et à l’ouest du pays [4]. Ces couloirs devraient être achevés en 2019. Dans le cadre du contrat, Alstom se chargera également de la construction des stations et de la fourniture du centre de contrôle. 

Ces projets permettront la circulation de trains plus rapides, plus sûrs et plus lourds dans le pays, réduisant ainsi la congestion des trains pour le transport de passagers et le fret. Ces projets seront gérés par Alstom en Inde et bénéficieront du savoir-faire des sites Alstom en France.

Alstom compte plusieurs sites en Inde, parmi lesquels un centre d'ingénierie pour la signalisation, les télécommunications et les trains à Bangalore, une usine de fabrication de métros à Sri City et une usine de fabrication de systèmes de traction à Coimbatore. Alstom dispose de solides références en Inde dans le domaine des transports urbains à Delhi, Bangalore, Jaipur, Chennai, Cochin et Lucknow. 


[1] Environ 3,5 milliards d'euros pour les locomotives et la maintenance, dont l'enregistrement est prévu au cours de l'année 2016. Plus de 200 millions d'euros pour le système d'électrification, de signalisation et de télécommunications, à enregistrer au cours de ce trimestre.  

[2] 13 ans pour les 250 premières locomotives et 4 ans pour les 250 suivantes

[3] Smartlock 400

[4] Le couloir est (1 839 km) s'étendra de Ludhiana, dans l'État du Pendjab, à Dankuni dans l'État du Bengale-Occidental. Le couloir ouest (1 499 km) ira, quant à lui, du Port Jawaharlal Nehru, Bombay, à Tughlakabad, Delhi.

Alstom a signé aujourd'hui deux contrats en Inde pour un montant total de plus de 3,7 milliards d'euros[1]. Le premier contrat, qui prévoit la fourniture de 800 locomotives électriques et les services de maintenance associés, a été signé, suite à la réception d'une lettre d'attribution le 9 novembre 2015, avec Indian Railways en présence d'Arun Jaitley, Ministre des Finances, Suresh Prabhakar Prabhu, Ministre des Chemins de fer, Nirmala Sitharaman, Secrétaire d'État au Commerce et à l'Industrie, Manoj Sinha, Secrétaire d'État aux Chemins de fer, Henri Poupart-Lafarge, Vice-Président Exécutif d'Alstom, Dominique Pouliquen, Senior Vice-Président d'Alstom Asie-Pacifique, et de Bharat Salhotra, Directeur Général d'Alstom pour l'Inde et l'Asie du Sud. Le second contrat a été signé avec DFCCIL (Dedicated Freight Corridor Corporation of India Ltd.) et concerne la fourniture d'un système d'électrification, de signalisation et de télécommunications pour une partie du couloir est dédié au fret (Dedicated Freight Corridor - DFC).

 

 « Nous sommes heureux de signer aujourd'hui ces contrats qui contribueront à stimuler l'économie et le développement des infrastructures de l'Inde tout en soutenant la forte croissance d'Indian Railways. Alstom s'est engagé à répondre aux besoins d'un marché sans cesse croissant en Inde, en étendant sa présence localement et en mettant ses compétences et son savoir-faire technologiques au service du pays », a déclaré Dominique Pouliquen.

Le premier contrat fournira à Indian Railways 800 locomotives électriques et les services de maintenance associés[2]. Les locomotives appartiennent à la gamme Prima d'Alstom. Elles auront une puissance de 9 000 kW à la jante et circuleront à des vitesses pouvant atteindre les 120 km/h. Ce projet sera réalisé par une coentreprise récemment créée dans laquelle Alstom et Indian Railways détiennent respectivement une participation de 74 % et de 26 %. Le projet inclut la mise en place d'une usine de fabrication à Madhepura (État de Bihar) où la majorité des locomotives seront assemblées. Celles-ci seront livrées entre 2018 et 2028. Le projet prévoit également l'installation de deux dépôts de maintenance à Saharanpur (État de l'Uttar Pradesh) et à Nagpur (État de Maharashtra). Alstom investira environ 200 millions d'euros dans ce projet.

Le second contrat, estimé à plus de 200 millions d'euros, prévoit la fourniture du système d'électrification, de signalisation[3] et de télécommunications sur une portion de 343 km de long sur le couloir est dédié au fret. Ce projet est issu d’un vaste programme mené par le gouvernement indien visant la construction de couloirs dédiés au fret à l’est et à l’ouest du pays[4]. Ces couloirs devraient être achevés en 2019. Dans le cadre du contrat, Alstom se chargera également de la construction des stations et de la fourniture du centre de contrôle.

Ces projets permettront la circulation de trains plus rapides, plus sûrs et plus lourds dans le pays, réduisant ainsi la congestion des trains pour le transport de passagers et le fret. Ces projets seront gérés par Alstom en Inde et bénéficieront du savoir-faire des sites Alstom en France.

Alstom compte plusieurs sites en Inde, parmi lesquels un centre d'ingénierie pour la signalisation, les télécommunications et les trains à Bangalore, une usine de fabrication de métros à Sri City et une usine de fabrication de systèmes de traction à Coimbatore. Alstom dispose de solides références en Inde dans le domaine des transports urbains à Delhi, Bangalore, Jaipur, Chennai, Cochin et Lucknow.



[1] Environ 3,5 milliards d'euros pour les locomotives et la maintenance, dont l'enregistrement est prévu au cours de l'année 2016. Plus de 200 millions d'euros pour le système d'électrification, de signalisation et de télécommunications, à enregistrer au cours de ce trimestre.

[2] 13 ans pour les 250 premières locomotives et 4 ans pour les 250 suivantes

[3] Smartlock 400

[4] Le couloir est (1 839 km) s'étendra de Ludhiana, dans l'État du Pendjab, à Dankuni dans l'État du Bengale-Occidental. Le couloir ouest (1 499 km) ira, quant à lui, du Port Jawaharlal Nehru, Bombay, à Tughlakabad, Delhi.

Contacts presse

Linda Huguet
Tel. + 33 (0)1 57 06 10 42
linda.huguet@alstom.com

Justine Rohée 
Tel. + 33 (0)1 57 06 18 81
justine.rohee@alstom.com

Debanjali Chakraborty
Tel. +91 9871732787
debanjali.chakraborty@alstom.com

Relations investisseurs

Selma Bekhechi
Tel. + 33 1 57 06 95 39
selma.bekhechi@alstom.com