Alstom confirme l’implantation de 4 usines à Cherbourg et Saint-Nazaire pour livrer son éolienne Haliade 150 au consortium EDF EN

06/04/2012

Alstom confirme le plan industriel développé pour le consortium mené par EDF Energies Nouvelles qui a remporté 3 champs de l’appel d’offres lancé par le gouvernement français pour l’installation de 3GW d’éolien offshore en France. Avec son éolienne Haliade 150, Alstom est le fournisseur exclusif du consortium composé d’EDF EN, de l’énergéticien danois Dong Energy, leader mondial de l’éolien offshore, ainsi que des développeurs Nass & Wind et WPD Offshore. Le consortium a été retenu pour les 3 projets soumis sur les champs de Saint-Nazaire, Courseulles-sur-Mer et Fécamp qui totalisent un volume d’environ 240 éoliennes.

Les commandes interviendront champ par champ à partir de l’année calendaire 2014 après la conclusion des études de faisabilité et des études d’impact de chaque projet. Au total, ce projet représentera pour Alstom un montant de commandes de plus de 2 milliards d’euros dont l’enregistrement s’étalera sur plusieurs années.

Alstom créera 1000 emplois directs et 4000 emplois indirects, avec l’implantation de quatre usines et un investissement de l’ordre de 100 millions d’euros dans la filière de l’éolien offshore en France. Ce plan industriel marque la première étape vers la création d’une filière industrielle française d’excellence dans l’éolien offshore. Ces investissements permettront de répondre aux besoins du marché français et d’un marché européen en pleine expansion.

La mise en œuvre de ce plan industriel débutera en 2013 avec le lancement du recrutement et de l’installation des premières usines à St-Nazaire et Cherbourg. Le démarrage de la production est prévu en 2014. Le groupe a par ailleurs déjà mené des échanges avec plusieurs centaines d’entreprises implantées localement afin d’identifier et d’organiser une chaîne de sous-traitance française qui permettra de porter à 5000 au total le nombre d’emplois pérennes générés par ce projet. 

A Saint-Nazaire, les usines d’assemblage des nacelles et de fabrication des alternateurs seront localisées en bord de quai sur 14 hectares de la zone portuaire de Montoir de Bretagne. Elles emploieront 300 personnes. La production des pales, en partenariat avec LM Wind Power, ainsi que la fabrication des mâts se feront à Cherbourg, où les deux usines représenteront 500 emplois directs supplémentaires. 200 emplois additionnels viendront compléter ce dispositif au sein d’un centre d’ingénierie et de R&D Alstom dédié aux Energies Marines. Implanté dans la région Pays de la Loire, il s’agira du premier et unique centre de ce type localisé sur le territoire national.

« L’annonce des résultats de l’appel d’offres permet à Alstom de confirmer son plan industriel. Ce plan constitue la première étape vers la création d’une filière industrielle française d’excellence dans l’éolien offshore et conforte Alstom dans sa stratégie de développement de l’éolien », a déclaré Patrick Kron, Président Directeur Général d’Alstom.

La production des Haliade 150 de pré-série a débuté à Saint-Nazaire dans un atelier temporaire qui produira une quarantaine d’éoliennes avant la mise en service des usines. La première éolienne Haliade 150 a été installée à terre sur le site du Carnet, près de St-Nazaire pour une série de tests en vue de sa certification. La deuxième éolienne offshore sera livrée à l’automne 2012 en Belgique pour une deuxième phase de tests en mer.

 

Contacts Presse

Christine Rahard, Isabelle Tourancheau - Tel +33 1 41 49 32 95 /39 95

christine.rahard@chq.alstom.com, isabelle.tourancheau@chq.alstom.com  

Relations Investisseurs

Emmanuelle Châtelain, Juliette Langlais - Tél : + 33 1 41 49 37 38 / 21 36

emmanuelle.chatelain@chq.alstom.com , juliette.langlais@chq.alstom.com