All from Press Centre - Français

Alstom clôture son Hackathon autour des métros connectés de demain

19/03/2016

Alstom a clôturé hier son premier hackathon en France destiné à concevoir des applications pour les métros connectés. Les prix ont été remis par le Président-directeur général d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, et Xavier Niel, directeur général de l’Ecole 42 [1]. Les deux équipes gagnantes ont proposé les projets Navoxi et Lineo

Alstom a lancé, les 17 et 18 mars, une collaboration inédite avec l’Ecole 42 au travers d’un Hackathon sur le thème du métro connecté. Le défi à relever par les équipes d’étudiants codeurs était d’imaginer en 2 jours le métro de 2030 en proposant une mobilité connectée révolutionnant l’expérience voyageur. Ce travail est destiné à lancer les pistes de réflexion afin d’offrir des solutions pour des trajets plus fluides, agréables et plus connectés que jamais. 

Afin de pouvoir travailler dans les meilleures conditions, une équipe d’experts Alstom était présente pendant le Hackathon pour  répondre aux questions des étudiants de l’Ecole 42, stimuler le processus de création et s’assurer de la faisabilité des projets préparés. 

Les 95 étudiants ayant participé à cette compétition ont présenté leurs idées au travers de prototypes d’applications mobiles, de services, d’IoT (internet des objets) ou plus simplement au travers de la création d’une API (interface de programmation) après plus de 40h de travail.

Le prix du "Meilleur projet" a été attribué au projet Lineo. Les développeurs sont partis du postulat qu’en 2030, les utilisateurs du métro seront en possession de lunettes intelligentes et connectées et pourront ainsi recevoir, grâce à leur application, les données liées au trafic, au taux de remplissage des rames, au réseau… L’opérateur pourrait ainsi récupérer les données liées aux déplacements du voyageur et adapter les flux.

Le prix du "Meilleur code" a été attribué au projet Navoxi, qui permet grâce aux beacons [2] présents dans les couloirs du métro, d’optimiser les déplacements des passagers et d’avoir un guidage lors des échanges en station. Le voyageur pourrait ainsi profiter d’une navigation pas à pas, sans GPS.

Alstom a également remis trois prix "coup de cœur" et a proposé aux équipes de continuer à développer leurs idées et de venir dans quelques semaines les présenter à nouveau aux membres du jury au siège d’Alstom à Saint-Ouen afin de déterminer s’il est possible développer au sein d’un incubateur. Il s’agit des projets Auto Wash, qui permettrait d’envoyer des robots nettoyer les rames à chaque trajet, en bout de ligne, Save my place, qui permettrait aux personnes à mobilité réduite de réserver leur place à l’avance et de les déverrouiller à leur arrivée dans la rame et Liv’In Travel, qui prévoit de projeter des informations sur les vitres et les murs du métro pendant le trajet.


[1] Ecole 42 : école française privée d’informatique créée par Nicolas Sadirac, Kwame Yamgnane et Florian Bucher ainsi que Xavier Niel.

[2] Emetteurs bluetooth qui notifient leur présence aux smartphones présents dans leur périmètre et déclenchent des actions spécifiques, notamment la géolocalisation. 


Contacts presse

Justine Rohée 
Tel. + 33 (0)1 57 06 18 81
justine.rohee@alstom.com

Linda Huguet
Tel. + 33 (0)1 57 06 10 42
linda.huguet@alstom.com