Aller au contenu principal

Alstom remporte un projet de métro clé en main pour la ville de Riyad en Arabie saoudite

Contacts presse

Visitez la section media et suivez le lien "Contacts presse"

Alstom, membre du consortium FAST(1), a été choisi par l’Autorité de développement de Riyad(2) pour la fourniture d’un système complet de métro automatique sans conducteur destiné à équiper trois des six futures lignes de la ville. La valeur totale du projet, financé par le Fonds d’investissement public du gouvernement saoudien, s’élève à 6 milliards d’euros dont la part d’Alstom représente plus d’1,2 milliard d’euros. Une option portant sur la maintenance du système pendant 10 ans est également prévue. La signature du contrat devrait intervenir d’ici deux ou trois mois.

La population de Riyad devrait croître de 6 millions à 8 millions d’habitants d’ici à 2030. Afin de décongestionner le trafic urbain, de renforcer son dynamisme économique et d’améliorer la qualité de vie, la capitale saoudienne a pris la décision de construire en même temps six nouvelles lignes de métro. Ce réseau, entièrement automatique et sans conducteur, constitue l’un des projets de métro clé en main les plus importants jamais lancés dans le monde. Long de 170 km, il comprendra 87 stations. L’ouverture du réseau est prévue pour 2018.

Alstom livrera sa dernière solution de métro. Entièrement intégrée, elle associe les sous-systèmes de métro les plus performants et comprend le matériel roulant (69 rames de la gamme Métropolis), la signalisation Urbalis, le système de récupération d’énergie HESOP ainsi que la technologie de pose rapide de voies Appitrack. Cette technologie est trois fois plus rapide qu’une solution classique.

Composée de deux voitures, chaque rame est entièrement motorisée. Elle mesure environ 36 mètres de long et 2,71 mètres de large et propose 3 niveaux de confort : une première classe, une formule famille et une formule voyageur individuel. Les rames Métropolis seront supervisées par deux centres de contrôle opérationnels dotés du système de signalisation Urbalis qui garantira un intervalle minimal entre les passages de métro.

Afin d’optimiser la consommation d’énergie, les sous-stations électriques seront équipées de la technologie HESOP, la solution innovante de sous-station réversible d’Alstom qui permet de réinjecter l’électricité récupérée au freinage dans le réseau.

« Nous sommes très honorés d’avoir été choisis par la ville de Riyad et de prendre part à ce projet majeur qui permettra à des milliers de personnes de bénéficier d’un moyen de transport confortable, sûr et écologique », a déclaré Henri Poupart-Lafarge, Président d’Alstom Transport. « Alstom continuera d’apporter son soutien à d’autres projets et de répondre aux besoins croissants de mobilité urbaine dans le pays », a-t-il ajouté.

Ce projet constitue la première référence d’Alstom Transport dans ce pays où d’autres opportunités de métro verront prochainement le jour. Acteur historique dans ce domaine, Alstom a livré 25 % des lignes de métro actuellement en service dans le monde, témoignant ainsi de son leadership technologique.

Les trains et les composants d’infrastructure Métropolis destinés à la ville de Riyad seront produits dans les sites d’Alstom Transport en Europe.


Contacts Presse 

Virginie Hourdin / Isabelle Tourancheau - Tel +33 1 41 49 21 36 / 39 95
virginie.hourdin-bremond@chq.alstom.com ; isabelle.tourancheau@chq.alstom.com  

Linda Huguet – Tel. + 33 1 57 06 10 42
linda.huguet@transport.alstom.com

Majed Al Majed - +971 42929848
majed.almajed@crn.alstom.com

 

Relations Investisseurs                                                                       

Delphine Brault, Anouch Mkhitarian – Tel. +33 1 41 49 26 42/25 13
delphine.brault@chq.alstom.com, anouch.mkhitarian@chq.alstom.com

(1) Le consortium FAST est composé de FCC (chef de file), Freyssinet Arabie saoudite, Alstom, Samsung, Strukton, Setec, Typsa.

(2) Riyadh Development Authority – ADA

Riyadh-Metro-Project_Rolling-Stock-Design.jpg

Metro_Riyadh.jpg

Alstom propose Urbalis 400 et Urbalis Fluence, deux solutions CBTC qui reposent sur un socle commun : la technologie Urbalis.

Appitrack permet d’accélérer les travaux de voies et de minimiser l’étendue des sites de travaux, réduisant d’autant la perturbation de la vie citadine.