Aller au contenu principal

Commandes et chiffre d’affaires d’Alstom des neuf premiers mois de 2018/19

Contacts presse (Siège)

Justine Rohée

Envoyer un email

Tel: +331507861881

Samuel Miller

Envoyer un email

Tel: + 33 1 57 06 67 74

Relations avec les investisseurs

Julie Morel

Envoyer un email

Tel: +33 6 67 61 88 58

Julien Minot

Envoyer un email

Tel: + 33 1 57 06 64 84

Download as PDF
  • Une poursuite de la forte dynamique commerciale avec 10,5 milliards d’euros de commandes conduisant à un nouveau record du carnet de commandes à 40 milliards d’euros
  • Un chiffre d’affaires solide de 6,0 milliards d’euros, en croissance de 16 % (18% en organique)
  • Des objectifs  confirmés

17 janvier 2019 – Au cours du troisième trimestre 2018/19 (du 1er octobre au 31 décembre 2018), Alstom a enregistré 3,4 milliards d’euros de commandes, contre 1,7 milliard d’euros sur la même période de l’exercice fiscal précédent. Le chiffre d’affaires du Groupe s’est élevé à 2,0 milliards d’euros, en hausse de 10 % (10 % à périmètre et taux de change constants) comparé au 1,8 milliard d’euros du troisième trimestre 2017/18.

Pour les neuf premiers mois de 2018/19 (du 1er avril au 31 décembre 2018), les prises de commandes d’Alstom se sont établies à 10,5 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires du Groupe a atteint 6,0 milliards d’euros, en progression de 16 % (18 % à périmètre et taux de change constants) par rapport aux neuf premiers mois de 2017/18.

A 39,7 milliards d’euros au 31 décembre 2018, le carnet de commandes offre une bonne visibilité sur le chiffre d’affaires à venir.

Chiffres clés

Données publiées  2017/18*         2018/19       2017/18* 2018/19 Var. % Var. %
(en millions d’euros) T1 T2 T3 T4   T1 T2 T3   9 mois 9 mois Publiée Organique
Commandes reçues 1 909 1 261 1 683 2 330   2 641 4 488 3 386   4 853 10 515 117% 120%
Chiffre d’affaires 1 770 1 571 1 827 2 178   2 017 1 993 2 010   5 168 6 020 16% 18%

Les répartitions géographique et par produit des commandes et du chiffre d’affaires publiés sont données en Annexe 1. Comme l’ensemble des chiffres de ce communiqué, il s’agit de données non auditées.  *Retraité IFRS 9 & 15

« Alstom a continué à réaliser une forte performance commerciale ce trimestre avec un nouveau record du carnet de commandes, particulièrement dans les services, avec notamment l’attribution du contrat de maintenance du Métro de Riyad. Le chiffre d’affaires a été pleinement en ligne avec nos objectifs qui sont confirmés. Le Groupe a franchi des étapes importantes ce trimestre comme la livraison du premier métro de Dubaï, de la dernière rame du métro de Sydney et du premier train pour PRASA produit dans notre usine d’Afrique du Sud récemment inaugurée, » a déclaré Henri Poupart-Lafarge, Président-Directeur Général d’Alstom.

***

Analyse détaillée

Durant le troisième trimestre 2018/19, Alstom a enregistré 3 386 millions d’euros de commandes dont notamment un contrat de maintenance du métro de Riyad, des trains régionaux au Luxembourg et en Allemagne, et la signalisation pour la ligne 3 du métro de Mumbai. Les commandes en services ont été particulièrement positives avec 1 452 millions d’euros enregistrés sur le trimestre.

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2018/19 s’est établi à 2 010 millions d’euros. Il inclut principalement l’avancement du projet du système du métro de Dubai, la livraison de trains régionaux en Europe ainsi que l’exécution d’un contrat de maintenance au Royaume-Uni.

Principaux évènements du troisième trimestre 2018/19

En novembre 2018, la première ligne à grande vitesse d’Afrique a été inaugurée au Maroc. Alstom a fourni à l’Office National des Chemins de Fer Marocain (ONCF) 12 trains à très grande vitesse pour le tronçon Tanger-Casablanca, ainsi que le système ERTMS embarqué niveau 1 et 2 pour les trains.

En décembre 2018, le premier train fabriqué en Afrique du Sud pour PRASA a été livré dans les délais et Alstom a franchi une étape importante en achevant dans les délais le dernier des 22 trains Metropolis destiné au métro de Sydney.

Perspectives

Les perspectives d’Alstom sont établies à périmètre et taux de change constants. Elles sont émises en accord avec la nouvelle norme IFRS 15, qui est désormais le standard pour la reconnaissance du chiffre d’affaires.

Pour l’année fiscale 2018/19, le chiffre d’affaires est attendu à environ 8 milliards d’euros et la marge d’exploitation ajustée devrait atteindre environ 7 %.

A moyen terme, Alstom devrait continuer à surperformer la croissance du marché, à améliorer graduellement sa profitabilité, et à améliorer sa génération de cash, avec une volatilité possible sur de courtes périodes.

La création d’un leader global dans la Mobilité

Le projet de rapprochement d’Alstom avec les activités de Siemens Mobility, incluant sa traction ferroviaire, a progressé ce dernier trimestre.

Le 12 décembre, Alstom et Siemens ont convenu de soumettre une proposition portant sur un ensemble de remèdes à la Commission européenne en réponse à la communication des griefs reçue le 29 octobre. Depuis les parties ont eu un dialogue continu avec la Commission européenne, y compris sur certaines améliorations des remèdes afin de répondre aux préoccupations de la Commission européenne. Cet ensemble de remèdes constitue la proposition des parties en vue de prendre en compte les préoccupations de la Commission tout en préservant les fondamentaux économiques et industriels de la transaction.

Les remèdes proposés portent principalement sur des activités de signalisation ainsi que des produits de matériels roulants et représentent environ quatre pourcent du chiffre d’affaires de l’entité combinée. Les parties estiment que cette proposition de remèdes est appropriée et adéquate. Toutefois, il n’y a pas de certitude que le contenu de cette proposition sera suffisant pour répondre aux préoccupations de la Commission. Une décision de la Commission est attendue d’ici le 18 février 2019.

L’opération est soumise à l'autorisation des autorités de la concurrence compétentes et sa finalisation est attendue au premier semestre 2019.

Ce communiqué de presse contient des informations et déclarations de nature prospective basées sur les objectifs et prévisions à ce jour de la direction d’Alstom. Ces informations et déclarations de nature prospective s’appliquent au périmètre actuel du Groupe et sont inévitablement soumises à un certain nombre de facteurs de risque et d’incertitude importants (tels que ceux décrits dans les documents déposés par Alstom auprès de l’Autorité des marchés financiers) qui font que les résultats finalement obtenus pourront différer de ces objectifs ou prévisions. Ces informations de nature prospective n'ont de valeur qu'au jour de leur formulation et Alstom n'assume aucune obligation de mise à jour ou de révision de celles-ci, que ce soit en raison de nouvelles informations qui seraient à sa disposition, de nouveaux événements ou pour toute autre raison, sous réserve de la réglementation applicable.

Annexe 1a – Repartition par géographie

Données publiées

9 mois

%

9 mois

%

(en millions d’euros)

2017/18 (retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

2018/19

Contrib.

Europe

2 275

47%

6 235

59 %

Amériques

988

20 %

1 937

19 %

Asie / Pacifique

698

14 %

1 168

11 %

Moyen-Orient / Afrique

891

19 %

1 175

11 %

Commandes reçues par destination

4 853

100 %

10 515

100 %

 

Données publiées

9 mois

%

9 mois

%

(en millions d’euros)

2017/18 (retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

2018/19

Contrib.

Europe

2 669

52 %

3 005

50 %

Amériques

997

19 %

1 101

18 %

Asie / Pacifique

633

12 %

662

11 %

Moyen-Orient / Afrique

869

17 %

1 252

21 %

Chiffre d’affaires par destination

5 168

100 %

6 020

100 %

 

Annexe 1b – Repartition par produit

Données publiées

9 mois

%

9 mois

%

(en millions d’euros)

2017/18 (retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

2018/19

Contrib.

Matériels roulants

2 190

45 %

5 456

52 %

Services

1 442

30 %

2 868

27 %

Systèmes

416

8 %

1 262

12 %

Signalisation

805

17 %

929

9 %

Commandes reçues par destination

4 853

100 %

10 515

100 %

 

Données publiées

9 mois

%

9 mois

%

(en millions d’euros)

2017/18 (retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

2018/19

Contrib.

Matériels roulants

2 214

43 %

2 608

43 %

Services

983

19 %

1 122

19 %

Systèmes

990

19 %

1 338

22 %

Signalisation

981

19 %

952

16 %

Chiffre d’affaires par destination

5 168

100 %

6 020

100 %

Annexe 2 – Définitions d’indicateurs financiers non codifiés par des organismes de normalisation comptable

Cette section présente les indicateurs financiers utilisés par le Groupe qui ne sont pas codifiés par des organismes de normalisation comptables.

Commandes reçues

Une nouvelle commande n’est enregistrée en commandes reçues que lorsque le contrat crée des droits exécutoires entre le Groupe et son client.

Quand cette condition est remplie, la commande est enregistrée à son montant contractuel.

Si le contrat est libellé dans une devise autre que la devise fonctionnelle de l’entreprise consolidée, le Groupe utilise des contrats à terme pour éliminer le risque de change. Les commandes sont alors reconnues en utilisant le taux de change comptant à la date de mise en place de la couverture.

Carnet de commande

Le carnet de commandes représente le chiffre d’affaires non encore reconnu sur des commandes déjà reçues.

Le carnet de commandes à la clôture d’un exercice est calculé comme suit :

  • carnet de commandes à l’ouverture de l’exercice ;
  • plus nouvelles commandes reçues au cours de l’exercice ;
  • moins annulations de commandes enregistrées au cours de l’exercice ;
  • moins chiffre d’affaires reconnu sur l’exercice.
  • Le carnet de commandes peut également varier du fait des variations du périmètre de consolidation, des ajustements de prix contractuels et des effets de conversion de devises étrangères.

    Ratio « commandes sur chiffre d’affaires »

    Le ratio « commandes sur chiffre d’affaires » est le ratio des commandes reçues sur le montant total des ventes réalisées sur une période spécifique.

    Résultat d’exploitation ajusté

    Suite à la nouvelle organisation mise en place, le Groupe s’est doté d’un nouvel indicateur de performance pour refléter la performance opérationnelle récurrente : le résultat d’exploitation ajusté (aEBIT). Cet indicateur est aussi utilisé par le marché et les concurrents directs du Groupe.

    L’aEBIT correspond au résultat (opérationnel) d’exploitation ajusté des éléments suivants :

  • Coûts nets de restructuration et de rationalisation ;
  • Dépréciation des actifs incorporels et corporels ;
  • Plus ou moins-values ou réévaluations de titres sur cessions de titres ou dans les cas de changement de contrôle ;
  • Tout élément non récurrent comme des coûts encourus ou des dépréciations d’actifs évalués dans le cadre de regroupements d’entreprise, ainsi que des charges liées à des procédures judiciaires n’entrant pas dans le cadre normal des affaires.
  • Un événement non récurrent est un événement exceptionnel, dont les impacts sont significatifs et n’ayant pas vocation à se reproduire dans le futur.

    Cash-flow libre

    Le cash-flow libre se définit comme la variation nette de la trésorerie liée à l’exploitation, moins les dépenses d’investissement incluant les coûts de développement capitalisés, nettes des cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles. Le cash-flow libre n’inclut pas le produit des cessions d’activité.

    L’indicateur financier le plus directement comparable en normes IFRS au cash-flow libre est la variation nette de trésorerie liée à l’exploitation.

    Données organiques

    Les chiffres présentés dans cette section incluent des indicateurs de performance présentés à structure réelle et sur une base organique. Les chiffres sont présentés sur une base organique afin d’éliminer l’incidence des modifications de périmètre et de la conversion en euros des comptes libellés en devises étrangères. Le Groupe utilise les chiffres présentés sur une base organique à la fois à des fins d’analyses internes et pour sa communication externe car il estime qu’ils permettent d’analyser et d’expliquer les variations d’une période à une autre. Cependant, ces chiffres présentés sur une base organique ne sont pas des indicateurs de performance selon les principes comptables IFRS.

     

    9 mois 2017/2018

    (retraité IFRS 9 & 15)

     

    9 mois 2018/2019

     

     

     

     

    (en millions d'€)

    Données réelles

    Effet
    change

    Effet périmètre

    Données organiques

     

    Données

    réelles

    Effet change

    Effet

    périmètre

    Données organiques

     

    % Var

    Publiée

    % Var

    Org.

     

    Commandes reçues

    4 853

    (76)

    -

    4 777

     

    10 515

    -

    -

    10 515

     

    117 %

    120 %

     

    Chiffre d'affaires

    5 168

    (80)

    -

    5 088

     

    6 020

    -

    -

    6 020

     

    16 %

    16 %

     

                                     

     

     

    T3 2017/2018

    (retraité IFRS 9 & 15)

     

    T3 2018/2019

     

     

     

    (en millions d'€)

    Données réelles

    Effet
    change

    Effet périmètre

    Données organiques

     

    Données réelles

    Effet
    change

    Effet périmètre

    Données organiques

     

    % Var

    Publiée

    % Var

    Org.

    Commandes reçues

    1 683

    (12)

    -

    1 671

     

    3 386

    (7)

    -

    3 379

     

    101 %

    102 %

    Chiffre d'affaires

    1 827

    (8)

    -

    1 819

     

    2 010

    -

    (6)

    2 004

     

    10 %

    10 %

Alstom mobility by nature

Mobility by nature: découvrez notre nouveau film de marque

La signature de marque d’Alstom et l’expression visuelle de la marque évoluent pour traduire notre nouvelle ambition:
Être l’acteur mondial le plus innovant du marché pour une mobilité durable et intelligente.

En savoir plus sur notre nouvelle identité de marque