Aller au contenu principal

La Métropole Européenne de Lille et Alstom présentent le futur métro et ses rames de 52 mètres

Contact presse France - Nord/Nord-Ouest

Marion Verny

Envoyer un email

Tel: +33 6 78 58 10 99

Contacts presse (Siège)

Coralie Collet

Envoyer un email

Tel: + 33 (1) 57 06 18 81

Samuel Miller

Envoyer un email

Tel: + 33 1 57 06 67 74

A l’occasion des 3èmes Assises des mobilités, la Métropole Européenne de Lille (MEL) et Alstom, ont présenté le futur métro. Cette présentation a eu lieu au cœur des ateliers de maintenance du métro 4 cantons à Villeneuve d’Ascq, en présence de Damien Castelain, Président de la MEL, Gilles Fargier, Directeur général d’Ilévia et Jean-Baptiste Eyméoud, Président d’Alstom France.

« Je me réjouis de pouvoir montrer aujourd’hui le futur métro que tous les usagers attendent. Avec la mise en service du nouveau pilote automatique en 2021 et des rames 52 mètres en 2023, les métropolitains bénéficieront de conditions de transport offrant plus de confort, de fluidité et de services. », déclare Damien Castelain, Président de la Métropole Européenne de Lille.

« Nous sommes ravis que la Métropole Européenne de Lille nous ait proposé de nous associer aux 3èmes Assises des mobilités et de l’accessibilité de la métropole pour faire découvrir le futur métro et présenter l’état d’avancement de ce projet ambitieux et d’une importance majeure pour Alstom, » a souligné Jean-Baptiste Eyméoud, Président d’Alstom France.

Basées sur les solutions de métro sur pneus d’Alstom, les nouvelles rames de 52 mètres bénéficieront de davantage de confort, d’une accessibilité renforcée et de plus d’information voyageurs. Une rame pourra accueillir  405 passagers en version confort, grâce à l’absence de cloison entre les 4 voitures et des intercirculations larges. L’information voyageurs sera enrichie par des afficheurs et écrans multimédia. Des espaces seront dédiés aux personnes à mobilité réduite et un système de vidéoprotection intégrée contribuera à la sécurité des passagers à bord des rames et sur les quais. Respectueuses de l'environnement, les nouvelles rames du métro sont dotées d’équipements de traction performants pour une efficacité énergétique améliorée. La solution Alstom proposée à la MEL permettra une réduction de la consommation d’énergie de 20%.

Les rames seront équipées d’Urbalis Fluence, dont la 1ère application mondiale est pour la Métropole Européenne de Lille. Il s’agit d’un système de pilotage automatique ultra-innovant qui assurera de meilleures performances avec un coût d’exploitation moindre, ainsi qu’une optimisation de la gestion du trafic et des temps de trajet.

Sur ce projet pour la MEL, Alstom mobilise de nombreux partenaires locaux. Ainsi, pour la fabrication des nouvelles rames de 52 mètres, Alstom achète 40% des sous-systèmes en France, dont environ 45% reviennent à des acteurs locaux des Hauts de France.

Six des treize sites d’Alstom en France participent au développement et à la réalisation d’Urbalis Fluence, des nouvelles rames de 52 mètres ainsi qu’à la rénovation des VAL208 de la ligne 1 de la MEL : à Lille avec un plateau dédié pour le pilotage du projet, à Valenciennes pour la modernisation des VAL208 et la conception, l’aménagement intérieur, la fabrication, l’assemblage, les essais et validation des nouvelles rames, à Ornans pour les moteurs, au Creusot pour les bogies, à Saint-Ouen pour les automatismes et le développement d’Urbalis Fluence et à Villeurbanne pour l’informatique embarquée et l’information voyageurs. Au quotidien, environ 300 collaborateurs d’Alstom sont mobilisées sur ce projet.