Aller au contenu principal

Au-delà de la mobilité : Alstom rejoint la lutte contre le coronavirus

Durant une crise mondiale et inédite comme celle du COVID-19, chacun peut apporter sa pierre à l’édifice. Pour les entreprises, c'est aussi le moment de prouver mettre en lumière leur apport pour leurs collaborateurs et pour la société. Découvrez quelques-unes des contributions d'Alstom dans le monde et la manière dont elles ont pu aider les communautés locales.

Les entreprises issues du secteur de la mobilité, telles qu’Alstom, sans lien professionnel direct avec celui de la médecine, doivent faire preuve d’une agilité particulière pour apporter leur contribution durant cette crise sanitaire mondiale et sans précédent.

Certes les trains et les systèmes fournis par Alstom sont devenus essentiels, par exemple pour le transport des personnes vers et depuis leurs postes lieux de travail essentiels dans le domaine de la santé, de l’agroalimentaire, de l’énergie et autres secteurs actifs et essentiels au fonctionnement du pays. Ou encore pour le transport des patients entre les hôpitaux à travers le pays, ou pour les livraisons de marchandises pour les magasins et les supermarchés, pour ne citer que quelques exemples évidents. Dans le même temps, Alstom a assuré des conditions de travail sûres à ses employés qui s'engagent à fournir et à maintenir ces systèmes et services.

Mais la contribution d'Alstom ne s'est pas limitée au secteur de la mobilité. Pour relever le défi sans précédent que représente COVID-19, un grand nombre d'initiatives de responsabilité sociale ont spontanément émergé parmi les employés, les sites et les pays, illustrant un esprit de solidarité internationale et d'ingéniosité face à une crise.

Nombre de nos sites ont pu apporter une aide aux professionnels de la santé par le biais de dons de ressources et de matériel. Certains sites ont fourni des équipements de protection tels que des gants jetables, du gel hydro-alcoolique, des combinaisons antivirales intégrales, des lunettes, des masques et des boucliers oculaires. Les sites industriels français ont donné plus de 70 000 masques aux hôpitaux locaux, ainsi que de nombreuses autres fournitures essentielles à la protection antivirale.

Des contributions importantes ont également été apportées par nos sites par le biais d'un soutien financier aux installations médicales. Dans de nombreux cas, il s'agit simplement de collecter des fonds pour les hôpitaux locaux. Les équipes d'Alstom en Italie ont ainsi fait don de 8 000 euros à l'hôpital de Milan, la ville la plus touchée par le virus dans le pays. Nos équipes belges ont effectué une importante contribution pour l'achat d'un respirateur et des équipements de protection pour l'hôpital de Charleroi.

Un des projets les plus innovants a été lancé par les équipes industrielles de Smart Operations à Barcelone et à Saint-Ouen : l'utilisation de la technologie 3D et de l'expertise pour la production d'écrans faciaux et de valves pour les respirateurs. La nature de cette initiative a permis de la reproduire sur n'importe quel site dans le monde où des imprimantes 3D étaient disponibles : ce fut le cas pour Tarbes et La Rochelle (France), Katowice (Pologne), Hornell (États-Unis) et Los Hornos (Argentine) pour n'en citer que quelques-uns, d'autres sites se préparent également à participer au combat très prochainement. Par ailleurs et sur la base du volontariat, les employés disposant d'une imprimante 3D à domicile ont également été invités à faire acte de solidarité.

Des initiatives ont également été prises pour aider des groupes de personnes autres que les professionnels de santé. Nos équipes chinoises se sont en effet concentrées à aider les travailleurs de première ligne dans les transports : environ 15 000 masques ont été distribués aux opérateurs et aux conducteurs de métro. Les équipes des Émirats arabes unis ont collecté 10 000 AED (2 500 euros) afin de fournir des bons d'alimentation et des multivitamines aux familles locales défavorisées.

Dans de nombreux pays, nos employés ont lancé des initiatives personnelles telles que des dons ou des activités de bénévolat. Au Royaume-Uni, dans le cadre d'un effort national visant à soutenir le National Health Service (NHS), les employés d'Alstom ont été invités à aider les personnes isolées : soit en les aidant à acheter des médicaments et de la nourriture, soit à distance en tenant des conversations téléphoniques. En Espagne, 20 volontaires participeront également au programme de soutien de la Fundacion Addeco en téléphonant à des personnes vulnérables.

Le rôle d'Alstom dans l'aide aux communautés avec COVID-19 va au-delà de ces quelques actions décrites, et il continue à se développer. Dans cet esprit, Barry Howe, directeur de l'investissement communautaire, a encouragé les équipes locales de la RSE à utiliser le reste de leur budget 2019/20 pour des actions liées aux coronavirus, comme le soutien aux associations caritatives, aux associations, aux ONG impliquées dans la lutte contre cette urgence sanitaire mondiale.

Alstom est extrêmement fier de la façon dont ses équipes ont relevé ce défi et encourage chacun, au sein d'Alstom, à apporter sa contribution quelle qu’elle soit.