Aller au contenu principal

Leader mondial d’une mobilité plus verte et plus intelligente

Pour faire face aux enjeux de la mobilité de demain, notre ambition pour nos clients et partenaires, est d’imaginer et développer pour eux des systèmes de mobilité complets, les plus efficaces, intelligents et durables.

L'innovation au service de la mobilité durable

Suivez-nous sur

Une gamme complète de solutions de mobilité

Alstom propose une gamme complète d'équipements et de services, des trains à grande vitesse, métros, tramways et e-bus aux systèmes intégrés, services sur mesure, infrastructure, signalisation et solutions de mobilité digitales.

Découvrez nos solutions

Suivez-nous sur

Salle de presse

Retrouvez les derniers communiqués de presse et actualités d'Alstom, les dossiers de presse, vos contacts presse régionaux et bien plus encore !

Accéder à la salle de presse

Suivez-nous sur

Retrouvez ici les informations pour les investisseurs et les actionnaires

Accédez à nos informations financières et boursières, à notre agenda financier, aux informations réglementées, aux assemblées générales et aux contacts et présentations pour investisseurs.

Voir plus

Suivez-nous sur

Rejoignez-nous

Nous valorisons les talents curieux et innovants qui ont pour passion de pour réinventer la mobilité et la rendre plus intelligente et plus durable.

En savoir plus

Suivez-nous sur

Les commandes et le chiffre d’affaires d’Alstom au premier trimestre 2020/21

Télécharger le PDF
Contact presse - Samuel Miller

Samuel Miller

Envoyer un email

Tel: + 33 1 57 06 67 74

Relations avec les investisseurs

Julie Morel

Envoyer un email

Tel: +33 6 67 61 88 58

Claire Lepelletier

Envoyer un email

Tel: +33 (6) 76 64 33 06

  • Un chiffre d’affaires à 1,5 milliard d’euros, impacté par les mesures de confinement liées au Covid-19
  • Une prise de commandes qui se maintient, à 1,7 milliard d’euros malgré la crise 
  • Le carnet de commandes le plus important du secteur à 41,2 milliards d’euros
  • Le rail résilient, soutenu par les annonces récentes en faveur de la mobilité durable

16 juillet 2020 – Au cours du premier trimestre 2020/21 (du 1er avril au 30 juin 2020), Alstom a enregistré 1,7 milliard d’euros de commandes, contre 1,6 milliard d’euros sur la même période l’année précédente. Le chiffre d’affaires du Groupe s’est établi à 1,5 milliard d’euros, en baisse de 27 % (-25 % à périmètre et taux de change constants) comparé aux 2,1 milliards d’euros du premier trimestre 2019/20. Le ratio commandes sur chiffre d’affaires est de 1,1.

A 41,2 milliards d’euros au 30 juin 2020, le carnet de commandes actuel offre une bonne visibilité sur le chiffre d’affaires à venir.

Chiffres clés        

Données publiées

(en millions d’euros)

2019/20

T1

2020/21

T1

% variation publiée

% variation organique

Commandes reçues

1 620

1 651

2 %

 2 %

 

Chiffre d’affaires

2 054

1 507

(27 %)

(25 %)

 

Les répartitions géographiques et par produit des commandes et du chiffre d'affaires publiés sont données en annexe 1. Comme l’ensemble des chiffres de ce communiqué, il s’agit de données non auditées.

« Au cours de ce premier trimestre, le chiffre d’affaires du Groupe a été impacté par les conséquences des mesures de confinement liées au Covid-19 : si nous avons réussi à assurer une très bonne continuité de nos activités d’ingénierie grâce au télétravail, le confinement a impacté nos sites et notre chaîne d’approvisionnement. Toutefois, l’activité commerciale du Groupe est restée stable malgré la crise. Les annonces de soutien en faveur du rail de la part des gouvernements partout dans le monde montrent que le train est plus que jamais reconnu comme un instrument de la transition vers une mobilité plus durable. » a commenté Henri Poupart-Lafarge, Président-Directeur Général d’Alstom.

***

Revue détaillée

Au cours du premier trimestre 2020/21, Alstom a enregistré 1 651 millions d’euros de commandes contre 1 620 millions d’euros au cours du premier trimestre 2019/20. Cette prise de commandes dont le niveau s’est maintenu malgré la crise a été principalement alimentée par un contrat important de Matériels roulants et de Services dans la région AMECA ainsi que par une commande de système de métros à Taipei, Taïwan. Le Groupe s’est vu également adjugé divers contrats de Services au Mexique, en Chine, aux Etats-Unis et en Grèce. Des contrats de Signalisation ont également été enregistrés en Europe et aux Etats-Unis.

Le ratio commandes sur chiffre d’affaires est de 1,1.

Le chiffre d’affaires, à 1 507 millions d’euros, était en baisse de 27 % (-25 % sur une base organique) au premier trimestre 2020/21 par rapport à la même période l’année dernière. Cette baisse est principalement due à l’impact de la crise de la Covid-19, en particulier sur l’activité Matériels roulants avec un ralentissement des ventes pendant le confinement ; dans une moindre mesure sur l’activité Services en raison de la réduction de l’exploitation des trains ; sur l’activité Signalisation dont les travaux d’installation ont été ralentis. Par ailleurs, comme anticipé pour l’exercice 2020/21, les ventes de Systèmes ont baissé avec des contrats approchant de leur terme à Dubaï et Riyad et un contrat finalisé au Panama.   

Le 16 juillet, les opérations d’Alstom sont proches d’un niveau normalisé. La chaîne d’approvisionnement reprend en ligne avec les opérations de production.

***

Principaux événements

Le 30 juin, Alstom a franchi une nouvelle étape dans la mise en œuvre de son plan stratégique AiM (Alstom in Motion) en France avec l’acquisition de la société Ibre, spécialisée dans le développement, la fabrication et la fourniture de disques de frein en fonte ou acier. Alstom renforce par cette acquisition son savoir-faire sur le système frein indissociable des performances dynamiques des matériels roulants ferroviaires. Ibre emploie une trentaine de salariés sur son site de Sens en Bourgogne Franche-Comté et a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 10 millions d’euros en 2019.

Le ministère fédéral allemand de l’Économie a décerné à Alstom le « Prix de l’innovation pour les bacs à sable réglementaires », lié à un projet d’essais qui vise à mettre en œuvre le système de conduite automatique (ATO) pour des trains de voyageurs régionaux. Le projet débutera en 2021. Pour ce projet, deux trains basés sur la fameuse plateforme Coradia Continental d’Alstom seront dotés du système européen de contrôle des trains (ETCS) et d'un équipement de conduite automatique (ATO).

En mai 2020, la première des locomotives électriques Prima T8 avec une puissance de 12 000 ch. a été mise en service commercial par Indian Railways. Conformément au programme "Make-in-India", les 800 locomotives Prima sont toutes fabriquées localement. 

Malgré le contexte lié au Covid-19, les programmes de test des deux premiers prototypes Avelia Liberty ont débuté au Transport Technology Center de Pueblo, Colorado et le long du corridor nord-est. Dans un contexte de restriction des déplacements et malgré la distance de 8 000 km, les experts d’Alstom basés au Creusot (France) ont pu participer aux tests. Les capteurs ont récolté et transmis les résultats des tests au Creusot, en temps réel, permettant à l’équipe d’analyser les résultats.

Assemblée Générale Mixte du 8 juillet 2020

L’Assemblée Générale Mixte d’Alstom s’est déroulée le 8 juillet 2020 à huis clos et a été diffusée en ligne. L’Assemblée Générale a approuvé toutes les résolutions proposées.

***

Processus d’acquisition de Bombardier Transport

Alstom a annoncé le 17 février 2020 la signature d’un protocole d’accord avec Bombardier Inc. et la Caisse de dépôt et placement du Québec (« CDPQ ») pour l’acquisition de Bombardier Transport.

Suite à la notification de son projet d’acquisition de Bombardier Transport auprès de la Commission européenne le 11 juin 2020, Alstom a franchi une nouvelle étape vers la finalisation de cette transaction. Pour répondre aux préoccupations initiales de la Commission européenne, Alstom a soumis le 9 juillet 2020 un certain nombre d’engagements.

L’acquisition de Bombardier Transport reste en bonne voie pour une clôture prévue au premier semestre de l’année 2021.

***

Confirmation des perspectives partagées le 12 mai 2020

Pendant l’exercice fiscal 2019/20, Alstom a complètement déployé son plan stratégique Alstom in Motion (AiM) afin de livrer progressivement une croissance des ventes et de la marge en ligne avec les objectifs fixés dans le cadre de AiM en 2022/23.

La crise du Covid-19 aura probablement un impact négatif sur la performance financière de l’exercice 2020/21, et notamment sur les prises de commandes, le résultat net, le cash-flow libre et le chiffre d’affaires, même s'il est difficile aujourd'hui de déterminer avec précision l’ampleur de cet impact. Après la crise actuelle, le Groupe anticipe une reprise rapide du marché ferroviaire, soutenu par de solides fondamentaux et une demande croissante en mobilité durable.

Dans ce contexte, l’objectif de taux de croissance annuel moyen du chiffre d’affaires de 5 % sur la période 2019/20-2022/23 devrait être légèrement impacté par le ralentissement temporaire de l’activité d’appel d’offres, toutefois les objectifs 2022/23 de marge d’exploitation ajustée à 9 % et de conversion du résultat net en cash-flow libre supérieur à 80 % sont confirmés[1].

Avec une trésorerie solide, une capacité avérée à exécuter les projets et à générer de la rentabilité, et le lancement rapide d'un plan d’atténuation des coûts et des risques de liquidités, le Groupe est confiant en sa capacité à surmonter la crise mais également à saisir les opportunités sur un marché ferroviaire robuste tout en contribuant à la transition vers des systèmes de transports durables.

Le présent communiqué de presse contient des informations et déclarations de nature prospective basées sur les objectifs et prévisions à ce jour de la direction d’Alstom. Ces informations et déclarations de nature prospective s’appliquent au périmètre actuel du Groupe et sont inévitablement soumises à un certain nombre de facteurs de risque et d’incertitude importants (tels que ceux décrits dans les documents déposés par Alstom auprès de l’Autorité des marchés financiers) qui font que les résultats finalement obtenus pourront différer de ces objectifs ou prévisions. Ces informations de nature prospective n'ont de valeur qu'au jour de leur formulation et Alstom n'assume aucune obligation de mise à jour ou de révision de celles-ci, que ce soit en raison de nouvelles informations qui seraient à sa disposition, de nouveaux événements ou pour toute autre raison.

Le présent communiqué de presse ne constitue ni ne fait partie d'un prospectus ou d'une quelconque offre ou sollicitation pour la vente ou l’émission, ou d’une quelconque offre ou sollicitation à acheter ou souscrire, ou d’une quelconque sollicitation d'une offre d’achat ou souscription d’actions ou de tous autres titres de la société en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis ou dans un quelconque autre pays. Toute offre de titres de la société ne peut être faite en France que conformément à un prospectus ayant reçu le visa de l’AMF ou, hors de France, conformément à une note d'information préparée à cette fin. Les informations ne constituent aucune forme d’engagement de la part de la société ou d'une quelconque autre personne. Ni les informations ni aucune autre information écrite ou verbale mise à la disposition d'un quelconque destinataire ou de ses conseils ne constitueront la base d'un contrat ou d’un engagement de quelque nature que ce soit. Plus particulièrement, en fournissant les informations, la société, les banques, leurs affiliés, actionnaires et leurs administrateurs, dirigeants, conseils, employés ou représentants respectifs, ne s’engagent aucunement à donner au destinataire accès à de quelconques informations additionnelles.

ANNEXE 1A – REPARTITION PAR GEOGRAPHIE

Données publiées

T1 2019/20

%

T1 2020/21

%

(en millions d’euros)

 

Contrib.

 

Contrib.

Europe

1 331

83 %

239

14 %

Amériques

100

6 %

165

10 %

Asie / Pacifique

165

10 %

345

21 %

Afrique / Moyen Orient / Asie Centrale

24

1 %

902

55 %

Commandes par destination

1 620

100%

1 651

100%

 

Données publiées

T1 2019/20

%

T1 2020/21

%

(en millions d’euros)

 

Contrib.

 

Contrib.

Europe

1 154

55 %

844

56 %

Amériques

298

15 %

262

17 %

Asie / Pacifique

238

12 %

202

14 %

Afrique / Moyen Orient / Asie Centrale

364

18 %

199

13 %

CA par destination

2 054

100%

1 507

100 %

ANNEXE 1B – REPARTITION PAR PRODUIT

Données publiées

T1 2019/20

%

T1 2020/21

%

(en millions d’euros)

 

Contrib.

 

Contrib.

Matériels roulants

984

61 %

553

34 %

Services

324

20 %

668

40 %

Systèmes

33

2 %

265

16 %

Signalisation

279

17 %

165

10 %

Commandes par destination

1 620

100 %

1 651

100 %

Données publiées

T1 2019/20

%

T1 2020/21

%

(en millions d’euros)

 

Contrib.

 

Contrib.

Matériels roulants

967

47 %

718

48 %

Services

358

18 %

283

19 %

Systèmes

375

18 %

182

12 %

Signalisation

354

17 %

324

21 %

CA par destination

2 054

100 %

1 507

100 %

ANNEXE 2 - DEFINITIONS D’INDICATEURS FINANCIERS NON CODIFIES PAR DES ORGANISMES DE NORMALISATION COMPTABLE

Cette section présente les indicateurs financiers utilisés par le Groupe qui ne sont pas codifiés par des organismes de normalisation comptable

Commandes reçues

Une nouvelle commande n’est enregistrée en commandes reçues que lorsque le contrat crée des droits exécutoires entre le Groupe et son client.

Quand cette condition est remplie, la commande est enregistrée à son montant contractuel.

Si le contrat est libellé dans une devise autre que la devise fonctionnelle de l’entreprise consolidée, le Groupe utilise des contrats à terme pour éliminer le risque de change. Les commandes sont alors reconnues en utilisant le taux de change comptant à la date de mise en place de la couverture.

Carnet de commandes

Le carnet de commandes représente le chiffre d’affaires non encore reconnu sur des commandes déjà reçues.

Le carnet de commandes à la clôture d’un exercice est calculé comme suit :

- carnet de commandes à l’ouverture de l’exercice ;

- plus nouvelles commandes reçues au cours de l’exercice ;

- moins annulations de commandes enregistrées au cours de l’exercice ;

- moins chiffre d’affaires reconnu sur l’exercice.

Le carnet de commandes peut également varier du fait des variations du périmètre de consolidation, d’ajustements de prix contractuels et des effets de conversion de devises étrangères.

Le carnet de commandes correspond au prix de transaction affecté aux obligations de prestation restant à remplir, selon les exigences d’informations quantitatives et qualitatives de la norme IFRS15.

Ratio commandes sur chiffre d’affaires

Le ratio « commandes sur chiffre d’affaires » est le ratio des commandes reçues sur le montant total des ventes réalisées sur une période spécifique.

Résultat d’exploitation ajusté

Suite à la nouvelle organisation mise en place en 2015, le Groupe s’est doté d’un nouvel indicateur de performance pour refléter la performance opérationnelle récurrente : le résultat d’exploitation ajusté (« aEBIT »). Cet indicateur est aussi utilisé par le marché et les concurrents directs du Groupe.

A partir de septembre 2019, Alstom a opté pour l’inclusion de la quote-part des résultats nets des sociétés mises en équivalence dans l’aEBIT lorsque celles-ci sont considérées comme faisant partie des activités opérationnelles du groupe (car il existe des flux opérationnels significatifs et/ou la réalisation de projets communs avec ces entités), à savoir la coentreprise CASCO. La société estime que le fait de donner de la visibilité à un acteur clé de la stratégie de signalisation d’Alstom permettra de présenter une image plus fidèle et plus juste de la performance commerciale et opérationnelle globale du Groupe. Ce changement permettra également une plus grande comparabilité avec ce que des acteurs similaires du marché définissent comme faisant partie de leur information principale sur l’indicateur alternatif de performance de résultat.

L’aEBIT correspond au résultat d’exploitation ajusté des éléments suivants :

  • Coûts nets de restructuration et de rationalisation ;
  • Dépréciation des actifs incorporels et corporels ;
  • Plus ou moins-values ou réévaluations sur cessions de titres ou changement de contrôle ;
  • Tout élément non récurrent comme des coûts encourus ou des dépréciations d’actifs évalués dans le cadre de regroupements d’entreprise, ainsi que des charges liées à des procédures judiciaires n’entrant pas dans le cadre normal des affaires.
  • La quote-part des résultats nets des sociétés opérationnelles mises en équivalence.

Un événement non récurrent est un événement exceptionnel, dont les impacts sont significatifs et n’ayant pas vocation à se reproduire dans le futur.

La marge d’exploitation ajustée correspond au résultat d’exploitation ajusté en pourcentage du chiffre d’affaires.

Cash-flow libre

Le cash-flow libre se définit comme la variation nette de la trésorerie liée à l’exploitation, moins les dépenses d’investissement incluant les coûts de développement capitalisés, nettes des cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles. Le cash-flow libre n’inclut pas le produit des cessions d’activité.

L’indicateur financier le plus directement comparable en normes IFRS au cash-flow libre est la variation nette de trésorerie liée à l’exploitation.

Alstom utilise le cash-flow libre aussi bien à des fins d’analyses internes que pour sa communication externe car le Groupe estime qu’il apporte un éclairage pertinent sur le montant réel de trésorerie générée ou utilisée par l’exploitation.

Trésorerie nette/(endettement net)

La trésorerie nette est définie comme la somme de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, des autres actifs financiers courants, et des actifs financiers non courants directement associés aux passifs comptabilisés en dette financière, diminuée de la dette financière courante et non courante.

Données organiques

Les chiffres présentés dans cette section incluent des indicateurs de performance présentés à structure réelle et sur une base organique. Les chiffres sont présentés sur une base organique afin d’éliminer l’incidence des modifications de périmètre et de la conversion en euros des comptes libellés en devises étrangères. Le Groupe utilise les chiffres présentés sur une base organique à la fois à des fins d’analyses internes et pour sa communication externe car il estime qu’ils permettent d’analyser et d’expliquer les variations d’une période à une autre. Cependant, ces chiffres présentés sur une base organique ne sont pas des indicateurs de performance selon les principes comptables IFRS.

 

T1 2019/20

 

 

 

T1 2020/21

 

( en millions d’euros )

Données réelles

Effet change

Données organiques

 

Données réelles

 

% Var publiée

% Var organique

Commandes

1 620

(3)

1 617

 

1 651

 

2 %

2 %

Chiffre d’affaires

2 054

(37)

2 017

 

1 507

 

(27) %

(25) %

                     

[1] Objectifs AiM assignés à Alstom sur une base autonome