Aller au contenu principal

Leader mondial d’une mobilité plus verte et plus intelligente

Pour faire face aux enjeux de la mobilité de demain, notre ambition pour nos clients et partenaires, est d’imaginer et développer pour eux des systèmes de mobilité complets, les plus efficaces, intelligents et durables.

L'innovation au service de la mobilité durable

Suivez-nous sur

Une gamme complète de solutions de mobilité

Alstom propose une gamme complète d'équipements et de services, des trains à grande vitesse, métros, tramways et e-bus aux systèmes intégrés, services sur mesure, infrastructure, signalisation et solutions de mobilité digitales.

Découvrez nos solutions

Suivez-nous sur

Salle de presse

Retrouvez les derniers communiqués de presse et actualités d'Alstom, les dossiers de presse, vos contacts presse régionaux et bien plus encore !

Accéder à la salle de presse

Suivez-nous sur

Retrouvez ici les informations pour les investisseurs et les actionnaires

Accédez à nos informations financières et boursières, à notre agenda financier, aux informations réglementées, aux assemblées générales et aux contacts et présentations pour investisseurs.

Voir plus

Suivez-nous sur

Oui, nous faisons avancer les trains. Découvrez comment nous faisons avancer le monde.

Chez Alstom, nous construisons une culture agile, inclusive et responsable, au sein de laquelle des talents d’horizons différents se voient offrir des opportunités de formation, de développement et d’évolution professionnelle, avec la possibilité d’occuper différents postes dans de nombreuses zones géographiques.

Rejoignez nous

Les résultats d’Alstom au premier semestre 2021/22 – en ligne avec le « Capital Markets Day » du 6 Juillet 2021

Télécharger le PDF
Contacts presse - Siège

Samuel Miller

Envoyer un email

Tel: + 33 1 57 06 67 74

Coralie Collet

Envoyer un email

Tel: +33 (1) 57 06 18 81

Relations avec les investisseurs

Martin Vaujour

Envoyer un email

Tel: +33 (6) 88401757

Claire Lepelletier

Envoyer un email

Tel: +33 (6) 76 64 33 06

  • Un niveau de prises de commandes très solide de 9,7 milliards d’euros au S1 2021/22, +81 % comparé au proforma, un carnet de commandes robuste à 76,4 milliards d’euros

  • Chiffre d’affaires à 7,4 milliards d’euros au S1 2021/22, +14 % comparé au proforma

  • Marge d’exploitation ajustée[1] [2] à 4,5 %

  • Résultat net ajusté[2] [3] à 172 millions d’euros

  • Cash-flow libre[2] à (1,46) milliard d’euros au S1 2021/22, dû à l’évolution anticipée non-récurrente défavorable du besoin en fonds de roulement. Cash-flow libre positif au S2 2021/22 confirmé

  • Intégration de Bombardier Transport complètement engagée et progrès dans la stabilisation des projets

  • 400 millions d’euros annuels de synergies[4]et objectifs 2024/25 confirmés

10 novembre 2021 – Au cours du premier semestre 2021/22 (du 1er avril au 30 septembre 2021), Alstom a enregistré 9,7 milliards d’euros de commandes et le chiffre d’affaires a atteint 7,4 milliards d’euros. Le ratio commandes sur chiffre d’affaires a dépassé 1,3. Le résultat d’exploitation ajusté s’est élevé à 335 millions d’euros menant à une marge d’exploitation ajustée de 4,5 %. Le résultat net ajusté s’est élevé à 172 millions d’euros. Le Cash-flow libre s’est élevé à (1 461) millions d’euros. Le carnet de commandes s’est élevé à 76 362 millions d’euros au 30 septembre 2021, donnant une forte visibilité sur les futures ventes.

« Les résultats de notre premier semestre sont en ligne avec nos attentes, comme annoncé lors du Capital Markets Day en juillet. Au cours du premier semestre, le Groupe a réalisé une très bonne performance commerciale dans toutes les régions et sur toutes les lignes de produits, illustrée par des commandes significatives au Mexique, à Taïwan ou en Europe. Ces succès tirent parti de l’accélération de la dynamique de marché et du profil renforcé du Groupe, combinant des équipes qualifiées, des portefeuilles de produits diversifiés et une proximité client améliorée à travers le monde. Notre performance opérationnelle est également conforme à notre plan, avec l’intégration de Bombardier Transport qui est sur les rails et les progrès dans la stabilisation des projets. Le Groupe est maintenant fermement engagé dans l’amélioration continue de sa trajectoire financière. 

Alstom, dans le contexte de la COP26, réitère ses engagements et objectifs pour contribuer à la décarbonation de notre économie grâce à ses solutions et innovations de mobilités vertes. », a déclaré Henri-Poupart-Lafarge, Président-Directeur Général d’Alstom.

Chiffres clés[5]

Données publiées

(en millions d’euros)

Semestre clos au 30 septembre 2020

Semestre clos au 30 septembre 2020 Proforma[1]

Semestre clos au 30 septembre 2021

Var

réelle

Var proforma5

Carnet de commandes

40 001

 

76 362

91 %

 

 

Commandes reçues[2]

2 652

5 364

9 726

267 %

81 %

 

Chiffre d’affaires

3 518

6 536

7 443

112 %

14 %

 

Résultat d’exploitation ajusté[1][2]

263

 

335

27 %

 

 

Marge d’exploitation ajustée[1][2]

EBIT avant APA[2]

7,5 %

197

 

4,5 %

179

 

 

Résultat net ajusté[2][3]

168

 

172

 

 

Cash-Flow libre2

(253)

 

(1 461)

 

 

                 

***

Situation stratégique et commerciale

Le profil significativement renforcé du Groupe a progressé sur les quatre piliers stratégiques de sa stratégie Alstom in Motion 2025 au cours du premier semestre de l’exercice fiscal 2021/22.

1. Croître en offrant toujours plus de valeur à nos clients

  • Commandes

Le Groupe a enregistré un niveau de prise de commandes très solide de 9 726 millions d’euros au cours du premier semestre 2021/22 comparé à 5 364 millions d’euros au premier semestre 2020/21 proforma (+81 %), soutenu par une forte dynamique commerciale.

Les prises de commandes d’Alstom sont alimentées par la forte demande en Europe, totalisant 6,3 milliards d’euros de commandes, dont une importante commande de 1,4 milliard d’euros au Danemark pour fournir 100 trains Coradia Stream et 15 ans de maintenance. Alstom a également signé plusieurs contrats en Allemagne, dont une commande dans la signalisation avec le projet de « nœud digital de Stuttgart » et une commande de trains de banlieue à Hambourg totalisant 0,5 milliard d’euros.

Alstom a enregistré 3,4 milliards d’euros de commandes hors d’Europe. Dans la région Asie-Pacifique, Alstom a enregistré plus de 1 milliard d’euros, dont une commande de 25 trains de banlieue nouvelle génération X’trapolis en Australie pour 0,3 milliard d’euros et la commande de la phase 2 de la ligne circulaire entièrement automatisée de Taipei pour 0,4 milliard d’euros. Les Amériques, avec 2,3 milliards d’euros de prises de commandes, ont confirmé la dynamique du marché avec le Tren Maya, un projet ferroviaire interurbain de grande envergure pour 1 milliard d’euros et 60 nouveaux tramways Flexity pour la ville de Toronto pour un montant de 0,3 milliard d’euros.

Le ratio “commandes sur chiffre d’affaires” a dépassé 1,3. Le carnet de commandes s’est élevé à 76,4 milliards d’euros au 30 septembre 2021.

  • Chiffre d’affaires

Au premier semestre 2021 (du 1er avril au 30 septembre 2021), le chiffre d’affaires d’Alstom a atteint 7 443 millions d’euros comparé à 6 536 millions d’euros au premier semestre 2020/21 proforma (+14 %), avec la reprise des activités commerciales suite au confinement de l’année précédente.

Au premier semestre 2021, le chiffre d’affaires dans les Services, qui s’est établit à 1 559 millions d’euros, illustre les effets positifs de la reprise du trafic. Dans les Matériels Roulants, le chiffre d’affaires au premier semestre 2021/22 de 4 285 millions d’euros a été soutenu par la montée en cadence progressive de la production. Dans la Signalisation, Alstom a publié 1 077 millions d’euros de chiffre d’affaires, bénéficiant d’un bon niveau d’exécution des projets. L’activité Systèmes a déclaré un chiffre d’affaires de 522 millions d’euros au premier semestre 2021/22 avec une reprise de la croissance grâce à la montée en cadence de projets au Canada, en Égypte et en Thaïlande.

Les ventes relatives au carnets de commande non-performant, représentant les ventes sur projets à l’avancement par les coûts avec une marge négative à terminaison, s’élèvent à € 1,29 milliard au premier semestre 2021/22. Alstom confirme que l’exécution des projets non-performants devrait durer 2 à 3 ans.

2. Innover en créant des solutions de mobilité plus durables et plus intelligentes pour tous

Alstom a réitéré son engagement d’innover rapidement dans les domaines clés de la mobilité intelligente, durable et inclusive. Les dépenses de R&D au premier semestre 2021/22 ont atteint 220 millions[6] d’euros.

Au cours du premier semestre de l’exercice fiscal 2021/22, Alstom a confirmé son leadership dans le domaine des trains à hydrogène. Le train Coradia iLint d’Alstom, premier au monde à être alimenté grâce à l’hydrogène et qui a déjà cumulé plus de 200 000 km en service commercial, a fait ses premiers tours de roue durant ce semestre en Pologne, en Suède et en France. Le Groupe a franchi une autre étape importante dans la création d’une chaîne de valeur innovante et forte dans le ferroviaire hydrogène, en signant un protocole d’accord avec Plastic Omnium pour créer des solutions de stockage d’hydrogène embarquées.

En septembre 2021, Alstom a franchi également des étapes importantes avec ses solutions ferroviaires électriques hautement capacitaires et efficaces énergétiquement en présentant la motrice Avelia Horizon. Avelia Horizon apporte un grand nombre d’avantages en offrant 20 % de capacité supplémentaire et permettant une économie d’énergie de l’ordre de 20 % par rapport à la génération précédente.

Alstom s’est également vu confier la commande du système de métro intégré clé en main avec la technologie de signalisation train à train pour la ligne 18 du futur métro francilien. La technologie train à train permet d’ajouter jusqu’à 30 % de capacité en plus sur une ligne et réduit jusqu’à 30 % la consommation d’énergie.

En septembre 2021 toujours, Alstom et Airbus Cybersécurité ont signé un accord de coopération mondiale dans le but de fournir des solutions et des services dans le domaine de la cybersécurité aux opérateurs ferroviaires.

3. Efficacité opérationnelle à grande échelle, grâce à la puissance du digital

Alstom a produit au premier semestre 2021/22 un résultat d’exploitation ajusté[7] de 335 millions d’euros comparé à 263 millions d’euros au premier semestre 2020/21. Cela correspond à une marge d’exploitation ajustée de 4,5 %, impactée par les ventes du carnet de commandes non performant et par l’accélération progressive des ventes au cours de l’année.

En dessous du résultat d’exploitation ajusté, Alstom a comptabilisé (47) millions d’euros de charges de restructuration et de rationalisation, incluant l’impact de l’arrêt des activités d’Aptis et (32) millions d’euros de coûts liés à l’intégration de Bombardier Transport et d’autres coûts.

Le résultat net ajusté[8] a atteint 172 millions d’euros comparé à 168 millions d’euros l’année précédente, impacté par un effet volume, par les coûts d’intégration et d’autres éléments exceptionnels en dessous du résultat d’exploitation ajusté. Le résultat net des activités poursuivies (part du Groupe) s’élève à (24) millions, incluant l’effet net de l'allocation du prix d'achat (APA) après impôt pour €(196) millions.

La marge brute du carnet de commandes s’est améliorée au cours du premier semestre 2021/22, grâce à l’écoulement du carnet de commandes à marge faible et aux marges brutes saines des prises de commandes.

4. Une équipe Alstom agile, inclusive et responsable

Alstom soutient pleinement les ambitions de réduction d’émissions de l’accord de Paris et a mis en œuvre ses propres objectifs[9] parfaitement alignés. Le Groupe est représenté à la COP 26 pour mettre en valeur l’importance des transports durables dans la décarbonation de l’économie et pour promouvoir les solutions alternatives au diesel dans le ferroviaire. Alstom considère l’ambition des COPs comme un catalyseur pour apporter des solutions nouvelles de mobilité ferroviaire durables et intelligentes tout en améliorant l’impact environnemental de la production.

Au cours de l’exercice fiscal 2021/22, la Fondation Alstom bénéficiera d’un budget de 2,2 millions d’euros, soit une augmentation de 50 % qui permet la sélection d’un plus grand nombre de projets et l’intégration de nouveaux pays. 38 projets dans 24 pays ont été sélectionnés en octobre 2021 par le conseil d’administration de la Fondation, liés à la protection de l’environnement, à l’accès à l’énergie et à l’eau, au développement économique et social, en mettant l’accent sur les enfants et les orphelins des rues, et l’employabilité des jeunes et des femmes défavorisés.

Alstom est fier d’avoir rejoint l’indice CAC 40 ESG® coté à la bourse de Paris, après la clôture des marchés le 17 septembre 2021, comprenant les 40 sociétés de l’indice CAC Large 60 ayant les meilleures pratiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG). Cette introduction démontre les engagements du Groupe en faveur d’une mobilité durable et intelligente et valorise sa politique en matière ESG.

***

Bilan comptable

Au cours du premier semestre 2021/22, le Cash-flow libre du groupe est négatif à hauteur de (1 461) millions d’euros. Comme anticipé, le Cash-fow libre a été impacté par l’effet non-récurrent de la reconstitution du besoin en fonds de roulement opérationnel, en raison des efforts de stabilisation des projets, des effets de phasage et de la montée en cadence de la production industrielle.

Le groupe détient 1 139 millions d’euros de trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin du mois de septembre 2021. De plus, Alstom bénéficie d’un fort niveau de liquidité comprenant deux facilités de crédit renouvelables pour un montant total de 3 250 millions d’euros[10], toutes deux non tirées.

En conséquence, la liquidité disponible du Groupe s’élève à 4 389 millions d’euros au 30 septembre 2021, comparée à 4 500 millions à fin mars 2021.

Alstom a augmenté l’encours de son programme de NEU CP[11], le faisant passer de 250 millions d’euros en mars 2021 à 750 millions d’euros à fin septembre 2021.

En juillet 2021, Alstom a réalisé avec succès l’émission en deux tranches d’obligations seniors pour un montant total de 1,2 milliard d’euros, dont une tranche à 6 ans s’élevant à 500 millions d’euros avec un taux d’intérêt fixe de 0,125 % payable annuellement et une tranche à 9 ans s’élevant à 700 millions d’euros avec un taux d’intérêt fixe de 0,5 % payable annuellement.

***

Une feuille de route claire de l’intégration globale

La nouvelle organisation d’Alstom a été complètement déployée durant le premier semestre 2021/22. La feuille de route du changement de culture a été définie et est maintenant déployée à partir du premier semestre 2021/22. Alstom confirme l’objectif de générer 400 millions d’euros d’économies annualisées entre la quatrième et la cinquième année après la finalisation de l’acquisition de Bombardier Transport en date du 29 janvier 2021.

Concernant la convergence des processus, Alstom a déjà atteint environ 40 % de ses objectifs, en se concentrant sur les processus commerciaux et sur les outils d’appels d’offres ainsi que sur le déploiement de l’ingénierie et de principes de gouvernance de la qualité forts. Alstom s’attend à atteindre 80 % de convergence de ses processus d’ici la fin de l’exercice fiscal 2021/22. 100 % des sites de Matériels Roulants utilisent déjà la nouvelle méthode de gestion des stocks.

Concernant l’intégration de l’IT, Alstom a finalisé la feuille de route numérique de ses usines et a déjà commencé son déploiement dans les anciens sites de Bombardier Transport, tirant ainsi parti de la maturité de ses solutions et de son expérience passée de déploiement au sein d’Alstom.

La convergence des produits est engagée. Les portefeuilles de produits et de composants des deux entités ont été revus de manière approfondie, permettant à Alstom d’offrir le meilleur de chaque entité dans chaque appel d’offres. Alstom a déjà préparé son nouveau plan d’intégration de la R&D, qui est maintenant prêt à être déployé dans toute l’organisation pour concentrer et intensifier les efforts dans l’innovation.

***

Perspectives pour l’exercice fiscal 2021/22

Pour établir ses perspectives pour l’exercice fiscal 2021/22, le Groupe suppose l’absence de nouvelles perturbations de l’économie mondiale et de pénuries significatives dans la chaîne d’approvisionnement, qui impacteraient matériellement la capacité du Groupe à livrer ses produits et services.

  • Ratio “commandes sur chiffre d’affaires” au-dessus de 1 grâce à une forte visibilité sur l’activité commerciale à court terme,
  • Progression des ventes au second semestre 2021/22 par rapport au premier semestre 2021/22, grâce à la montée en cadence de la production et aux efforts de stabilisation,
  • Rétablissement progressif du résultat d’exploitation ajusté,
  • Génération de Cash-flow libre au second semestre 2021/22 et au-delà.

***

Trajectoire et objectifs financiers à moyen terme

Les perspectives financières présentées au Capital Market Day le 6 juillet 2021 sont confirmées

  • Chiffre d’affaires : Entre 2020/21 (chiffre d'affaires proforma de 14 milliards d'euros) et 2024/25, Alstom vise un taux de croissance annuel moyen du chiffre d’affaires supérieur à 5 %, soutenu par une forte dynamique de marché et un carnet de commandes inégalé de 76,4 milliards d'euros au 30 septembre 2021, garantissant environ 30 milliards d'euros de chiffre d'affaires sur les trois prochaines années. L’activité de Matériels Roulants devrait croître au-dessus du marché, l’activité de Services à un solide taux moyen à un chiffre et l’activité de Signalisation à un taux à un chiffre, dans la fourchette haute ;
  • Rentabilité : La marge opérationnelle ajustée devrait atteindre entre 8 % et 10 % à partir de 2024/25, bénéficiant des initiatives d'excellence opérationnelle, de la complète exécution des projets difficiles en carnet tandis que les synergies devraient générer 400 millions d’euros annualisés entre 2024/25 et 2025/26 ;
  • Cash-flow libre : À partir de 2024/25, la conversion du résultat net ajusté[12] en cash-flow libre devrait être supérieure à 80 %[13] tirée par la stabilité à moyen terme du besoin en fonds de roulement, la stabilisation des investissements (CAPEX) à environ 2 % du chiffre d'affaires et les initiatives cash focus tout en bénéficiant de la hausse du volume et des synergies ;
  • Alstom mènera une politique rigoureuse d’allocation du capital, axée sur le maintien d’une notation « Catégorie investissement » tout en gardant la flexibilité de poursuivre des opportunités de croissance à travers des opérations de fusions-acquisitions sélectives ;
  • Alstom s'engage à livrer une rentabilité soutenue à ses actionnaires avec un taux de distribution de dividendes[14] compris entre 25 % et 35 %[15]

***

[1] Le résultat d’exploitation ajusté inclut les sociétés de mises en équivalence lorsque celles-ci sont considérées comme faisant partie des activités opérationnelles du Groupe. Cela comprend principalement les coentreprises chinoises, à savoir la coentreprise CASCO pour Alstom ainsi que, suite à l’intégration de Bombardier Transport, Bombardier Sifang (Qingdao) Transportation Ltd., Bombardier NUG Propulsion System Co. Ltd.
[2] Indicateur non GAAP. Voir la définition en annexe
[3] Résultat net des activités poursuivies (part du Groupe) en excluant de ce dernier l’impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités, net de la charge d’impôt correspondante.
[4] Objectif de générer 400 millions d’euros d’économies annualisées entre la 4ème et la 5ème année après la finalisation de l’acquisition de Bombardier Transport en date du 29 janvier 2021.
[5] Les répartitions géographiques et par produit des commandes et du chiffre d’affaires publiés sont données en Annexe 1. Toute référence dans ce document aux variations « proforma en données comparables », commandes reçues et chiffre d’affaires, correspond à une vision combinée, non auditée, du groupe incluant le S1 2020/21 d’Alstom sur son périmètre historique et la contribution de Bombardier Transport sur son périmètre historique pour 6 mois de leur exercice fiscal 2020 (d’avril à septembre 2020) et sont alignés avec les méthodes comptables d’Alstom. Les variations calculées utilisant ces chiffres combinés excluent tout ajustement de périmètre et de change et sont définis en annexe.
[6] En excluant (38) millions d’euros de dotations aux amortissements de l’affectation du prix d’acquisition de Bombardier Transport
[7] Indicateur non GAAP. Voir la définition en annexe
[8] Résultat net des activités poursuivies (part du Groupe) en excluant de ce dernier l’impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités, net de la charge d’impôt correspondante
[9] Sur le périmètre historique Alstom
[10] Une facilité de crédit renouvelable de € 1 500 millions ayant une durée de cinq ans et une option d'extension d'un an. Une première option d'extension d'un an a été exercée avec succès en septembre 2021 avec l'accord de tous les prêteurs. Cette facilité est inutilisée à la clôture de septembre. Et une facilité de crédit renouvelable de € 1 750 millions ayant une échéance résiduelle de 10 mois, et deux options d'extension de 6 mois à la discrétion de l'emprunteur jusqu’en Août 2023. Cette facilité est également inutilisée à la clôture de septembre
[11] Negociable European Commercial Papers
[12] Résultat net ajusté 
[13] Sujet à une volatilité court-terme
[14] le taux de distribution est calculé en divisant le montant du dividende global par le « Résultat net ajusté » tel que présenté dans le compte de résultat consolidé.
[15] Du résultat net ajusté

***

Le rapport de gestion ainsi que les comptes consolidés, approuvés par le Conseil d’administration qui s’est tenu le 9 novembre 2021, sont disponibles sur le site internet d’Alstom : www.alstom.com. Les comptes ont été revus par les auditeurs dont la certification est en cours de délivrance.

***

Le présent communiqué de presse contient des informations et déclarations de nature prospective basées sur les objectifs et prévisions à ce jour de la direction d’Alstom. Ces informations et déclarations de nature prospective s’appliquent au périmètre actuel du Groupe et sont inévitablement soumises à un certain nombre de facteurs de risque et d’incertitude importants (tels que ceux décrits dans les documents déposés par Alstom auprès de l’Autorité des marchés financiers) qui font que les résultats finalement obtenus pourront différer de ces objectifs ou prévisions. Ces informations de nature prospective n'ont de valeur qu'au jour de leur formulation et Alstom n'assume aucune obligation de mise à jour ou de révision de celles-ci, que ce soit en raison de nouvelles informations qui seraient à sa disposition, de nouveaux événements ou pour toute autre raison.

Le présent communiqué de presse ne constitue ni ne fait partie d'un prospectus ou d'une quelconque offre ou sollicitation pour la vente ou l’émission, ou d’une quelconque offre ou sollicitation à acheter ou souscrire, ou d’une quelconque sollicitation d'une offre d’achat ou souscription d’actions ou de tous autres titres de la société en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis ou dans un quelconque autre pays. Toute offre de titres de la société ne peut être faite en France que conformément à un prospectus ayant reçu le visa de l’AMF ou, hors de France, conformément à une note d'information préparée à cette fin. Aucune offre publique n’est envisagée dans une juridiction autre que la France. Les informations ne constituent aucune forme d’engagement de la part de la société ou d'une quelconque autre personne. Ni les informations ni aucune autre information écrite ou verbale mise à la disposition d'un quelconque destinataire ou de ses conseils ne constitueront la base d'un contrat ou d’un engagement de quelque nature que ce soit. Plus particulièrement, en fournissant les informations, la société, les banques, leurs affiliés, actionnaires et leurs administrateurs, dirigeants, conseils, employés ou représentants respectifs, ne s’engagent aucunement à donner au destinataire accès à de quelconques informations additionnelles.

Annexe 1A – RÉPARTITION PAR GÉOGRAPHIE

Données publiées

S1

%

S1

%

(en millions d’euros)

2020/21

Contrib.

2021/22

Contrib.

Europe

1 088

41 %

6 256

64 %

Amériques

249

10 %

2 270

23 %

Asie / Pacifique

432

16 %

1 042

11 %

Afrique / Moyen Orient / Asie Centrale

883

33 %

158

2 %

Commandes par destination

2 652

100 %

9 726

100 %

Données publiées

S1

%

S1

%

(en millions d’euros)

2020/21

Contrib.

2021/22

Contrib.

Europe

20 398

51 %

41 681

55 %

Amériques

5 106

13 %

11 653

15 %

Asie / Pacifique

6 262

16 %

11 398

15 %

Afrique / Moyen Orient / Asie Centrale

8 235

20 %

11 630

15 %

Carnet par destination

40 001

100 %

76 362

100 %

Données publiées

S1

%

S1

%

(en millions d’euros)

2020/21

Contrib.

2021/22

Contrib.

Europe

2 017

57 %

4 620

62 %

Amériques

557

16 %

1 226

16 %

Asie / Pacifique

424

12 %

1 045

14 %

Afrique / Moyen Orient / Asie Centrale

520

15 %

552

7 %

Chiffre d’affaires par destination

3 518

100 %

7 443

100 %

Annexe 1B – RÉPARTITION PAR PRODUIT

Données publiées

S1

%

S1

%

(en millions d’euros)

2020/21

Contrib.

2021/22

Contrib.

Matériels Roulants

890

34 %

5 023

51 %

Services

820

31 %

1 522

16 %

Systèmes

374

14 %

2 195

23 %

Signalisation

568

21 %

986

10 %

Commandes reçues par destination

2 652

100 %

9 726

100 %

Données publiées

S1

%

S1

%

(en millions d’euros)

2020/21

Contrib.

2021/22

Contrib.

Matériels roulants

19 838

50 %

38 983

51 %

Services

13 899

35 %

24 420

32 %

Systèmes

2 218

5 %

6 348

8 %

Signalisation

4 046

10 %

6 611

9 %

Carnet par destination

40 001

100 %

76 362

100 %

Données publiées

S1

%

S1

%

(en millions d’euros)

2020/21

Contrib.

2021/22

Contrib.

Matériels Roulants

1 713

49 %

4 285

58 %

Services

662

19 %

1 559

21 %

Systèmes

452

13 %

522

7 %

Signalisation

691

19 %

1 077

14 %

Chiffres d’affaires par destination

3 518

100 %

7 443

100 %

ANNEXE 2 – ÉTATS FINANCIERS

Données publiées

S1

S1

(en millions d’euros)

2020/21

2021/22

Chiffre d’affaires

3 518

7 443

Marge brute ajustée avant APA*

634

949

Résultat d’exploitation ajusté (aEBIT) *

263

335

Charges de restructuration et rationalisation

(7)

(47)

Perte de valeur sur actifs et autres

33

(32)

Coûts additionnels et non productifs liés au Covid-19

(68)

-

Renversement de la contribution des sociétés mises en équivalence

(24)

(77)

Résultat d’exploitation (EBIT) avant APA

197

179

Produits et charges financières

(23)

(20)

Impôts sur les bénéfices

(38)

(43)

Quote-part des résultats nets des sociétés mises en équivalence (renversement)

37

65

Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

(5)

(9)

Résultat net ajusté*

168

172

Affectation du prix d’acquisition (APA)

(7)

(196)

Résultat net des activités poursuivies (part du groupe)

161

(24)

Résultat net des activités non poursuivies

9

(2)

Résultat net (part du Groupe)

170

(26)

* voir définition ci-dessous

ANNEXE 3 – CASH-FLOW LIBRE

Données publiées

(en millions d’euros)

S1

2020/21

S1

2021/22

Résultat d’exploitation (EBIT) avant APA

197

179

Dépréciation et amortissements1

94

226

Charges de restructuration décaissées

(15)

10

Acquisition d’immobilisations corporelles et incorporelles

(54)

(135)

R&D capitalisées

(39)

(34)

Variation du besoin en fonds de roulement2

(433)

(1 697)

Frais financiers décaissés

(21)

(10)

Impôts sur les sociétés décaissées

(30)

(86)

Autres

48

85

Cash-flow libre

(253)

(1 461)

1 avant APA2 La variation du besoin en fonds de roulement de € 1 697 millions correspond aux € 1 763 millions de variation du besoin en fonds de roulement résultant d’activités opérationnelles détaillées dans les états financiers consolidés intermédiaires résumés, dont les € 66 millions de variation des provisions pour restructuration, d’impôt sur les sociétés et autres taxes ont été exclus.

ANNEXE 4 – DÉFINITION D’INDICATEURS FINANCIERS NON CODIFIÉS PAR DES ORGANISMES DE NORMALISATION COMPTABLES

Cette section présente les indicateurs financiers utilisés par le Groupe qui ne sont pas codifiés par des organismes de normalisation comptable

Commandes reçues

Une nouvelle commande n’est enregistrée en commandes reçues que lorsque le contrat crée des droits exécutoires entre le Groupe et son client.

Quand cette condition est remplie, la commande est enregistrée à son montant contractuel.

Si le contrat est libellé dans une devise autre que la devise fonctionnelle de l’entreprise consolidée, le Groupe utilise des contrats à terme pour éliminer le risque de change. Les commandes sont alors reconnues en utilisant le taux de change comptant à la date de mise en place de la couverture.

Le ratio Commandes sur chiffre d’affaires

Le ratio “Commandes sur chiffre d’affaires” est le ratio des commandes reçues sur le montant total des ventes réalisées sur une période spécifique.

Marge brute ajustée avant APA

La marge brute ajustée avant APA est un indicateur clé de performance pour refléter la performance opérationnelle récurrente. Elle correspond aux ventes diminuées des coûts des ventes, en excluant l’impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités ainsi que l’impact des évènements non récurrents dont les impacts sont significatifs et n’ayant pas vocation à se reproduire dans le futur.

Résultat d’exploitation ajusté

Le résultat d’exploitation ajusté est l’indicateur de performance clé pour refléter la performance opérationnelle récurrente. Cet indicateur est aussi utilisé par le marché et les concurrents directs du Groupe.

A partir de septembre 2019, Alstom a opté pour l’inclusion de la quote-part des résultats nets des sociétés mises en équivalence dans l’aEBIT lorsque celles-ci sont considérées comme faisant partie des activités opérationnelles du Groupe (car il existe des flux opérationnels significatifs et/ou la réalisation de projets communs avec ces entités). Ceci comprend principalement les coentreprises chinoises, à savoir la co-entreprise CASCO pour Alstom ainsi que, à la suite de l’intégration de Bombardier Transportation, Bombardier Sifang (Qingdao) Transportation Ltd., Bombardier NUG Propulsion System Co. Ltd.

L’aEBIT correspond au résultat d’exploitation ajusté des éléments suivants :

  • Coûts nets de restructuration et de rationalisation ;
  • Dépréciation des actifs incorporels et corporels ;
  • Plus ou moins-values ou réévaluations sur cessions de titres ou changement de contrôle ;
  • Tout élément non récurrent comme des coûts encourus ou des dépréciations d’actifs évalués dans le cadre de regroupements d’entreprise, ainsi que des charges liées à des procédures judiciaires n’entrant pas dans le cadre normal des affaires.
  • La quote-part des résultats nets des sociétés opérationnelles mises en équivalence.

Un événement non récurrent est un événement exceptionnel, dont les impacts sont significatifs et n’ayant pas vocation à se reproduire dans le futur.

La marge d’exploitation ajustée correspond au résultat d’exploitation exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires.

Résultat d’exploitation avant APA

À la suite de l’acquisition de Bombardier Transport, et prenant effet à partir des états financiers consolidés intermédiaires résumés de l’exercice fiscal 2021/22, Alstom a décidé d’introduire la notion de « résultat d’exploitation avant APA ». Celle-ci vise à retraiter son résultat d’exploitation en excluant de ce dernier l’impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités, net de la charge d’impôt correspondante. Cet indicateur est par ailleurs conforme aux pratiques du marché.

Les indicateurs non GAAP « Résultat d’exploitation ajusté » et « résultat d’exploitation avant APA » se réconcilient avec l’indicateur GAAP « Résultat d’exploitation » de la manière suivante :

 

S1

S1

(en millions d’euros)

2020/21

2021/22

Résultat d’exploitation ajusté (aEBIT)

263

335

Marge d’exploitation ajustée (en % des ventes)

7,5 %

4,5 %

Charges de restructuration et rationalisation

(7)

(47)

Pertes de valeurs sur actifs et autres

33

(32)

Coûts additionnels et non productifs liés au Covid-19

(68)

-

Renversement de la contribution des sociétés mises en équivalence

(24)

(77)

Résultat d’exploitation (EBIT) avant APA

197

179

Amortissement lié à l’APA*

(7)

(217)

Résultat d’exploitation (EBIT)

190

(38)

*montant brut avant impôts

Résultat net ajusté

À la suite de l’acquisition de Bombardier Transport, Alstom a décidé d’introduire la notion de « résultat net ajusté ». Celle-ci vise à réévaluer son résultat net des activités poursuivies (part du Groupe) en excluant de ce dernier l’impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités, net de la charge d’impôt correspondante. Cet indicateur est par ailleurs conforme aux pratiques du marché.

L’indicateur non GAAP « Résultat net ajusté » et l’indicateur GAAP « Résultat net des activités poursuivies attribuable aux propriétaires de la société mère (Résultat net – part du Groupe) » se réconcilient de la manière suivante :

(en millions d’euros)

S1

2020/21

S1

2021/22

Résultat net ajusté

168

172

Amortissement d’actifs valorisés lors de l’estimation de l’allocation du prix d’acquisition

(7)

(196)

Résultat net des activités poursuivies attribuable aux actionnaires

161

(24)

Cash-flow libre

Le cash-flow libre se définit comme la variation nette de la trésorerie liée à l’exploitation, moins les dépenses d’investissement incluant les coûts de développement capitalisés, nettes des cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles. Le cash-flow libre n’inclut pas le produit des cessions d’activité.

L’indicateur financier le plus directement comparable en normes IFRS au cash-flow libre est la variation nette de trésorerie liée à l’exploitation.

Alstom utilise le cash-flow libre aussi bien à des fins d’analyses internes que pour sa communication externe car le Groupe estime qu’il apporte un éclairage pertinent sur le montant réel de trésorerie générée ou utilisée par l’exploitation.

Un rapprochement entre ces deux indicateurs est présenté ci-dessous :

 

S1

S1

(en millions d’euros)

2020/21

2021/22

Variation nette de la trésorerie liée à l’exploitation

Dont flux opérationnels liés aux activités non poursuivies

(162)

(1 293)

Acquisition d’immobilisations corporelles et incorporelles (coûts de R&D capitalisés inclus)

(92)

(169)

Produits de cession des immobilisations corporelles et incorporelles

1

1

Cash-flow libre

(253)

(1 461)

Trésorerie (dette) nette

La trésorerie nette est définie comme la somme de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, des autres actifs financiers courants et des actifs financiers non courants directement associés aux passifs comptabilisés en dette financière, diminuée de la dette financière courante et non courante.

 

S1

S1

(en millions d’euros)

2020/21

2021/22

Trésorerie et équivalents de trésorerie

1 953

   1 139

 

Autres actifs financiers courants

25

   37

 

moins:

 

 

Dettes financières courantes

384

1 074

Dettes financières non-courantes

751

2 628

Trésorerie nette/(endettement) en fin de période

843

(2 526)

Proforma en données comparables

Les variations « Proforma en données comparables Nouveau Alstom », commandes reçues et chiffre d’affaires, correspondent à la variation en données comparables d’Alstom post acquisition de Bombardier Transport en intégrant Bombardier Transport sur les exercices précédents l’acquisition.

Les données financières antérieures à l’acquisition utilisées pour calculer les variations “Proforma en données comparables New Alstom“, chiffres d’affaires, sont issues des comptes historiques respectivement d’Alstom et de Bombardier Transport. Afin d’assurer la comparabilité des résultats, les retraitements proforma tels que présentés dans le chapitre 3 du DEU « Informations Financières Condensées ProForma Non Auditées au 31 mars 2021 » ont été appliqués. Les données relatives à la performance commerciale correspondent aux commandes reçues par Alstom et Bombardier Transport en intégrant Bombardier Transport sur les périodes comparables précédentes à l’acquisition.

Ces indicateurs ne sont pas présentés sur une base organique et, par conséquent, ne sont pas retraités afin d’éliminer l’incidence des modifications de périmètre et de la conversion en euros des comptes libellés en devises étrangères.

Les chiffres d’affaires du T1 2020/21 et du T2 2020/21 de Bombardier Transport ont été convertis aux taux de change EUR/USD trimestriels moyens préétablis de 1/1,1004 pour le T1 et 1/1,1648 pour le T2, tels que communiqués dans les rapports financiers du T2 et du T3 2020 de Bombardier Inc. Les commandes reçues du T1 2020/21 et du T2 2020/21 de Bombardier Transport ont été converties aux taux de change EUR/USD trimestriels de clôture de 1/1,1284 pour le T1 et de 1/1,1702 pour le T2, tels que communiqués dans les rapports financiers du T2 et du T3 2020 de Bombardier Inc.

États financiers ajustés, EBIT et Résultat net ajusté

Cette section présente la réconciliation entre les états financiers consolidés et la vue management du rapport d’activité.

 

Total Etats Financiers Consolidés

 

Ajustements

 

Total Etats Financiers Consolidés Ajustés

(en millions d’euros)

 (GAAP)

(1)

(2)

(3)

(Vue Management)

30 septembre 2021

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

7 443

 

 

 

7 443

Coût des ventes

(6 694)

179

21

 

(6 494)

Marge brute ajustée avant APA (1)(2)

749

179

21

-

949

Frais de R&D

(258)

38

 

 

(220)

Frais commerciaux

(162)

 

 

 

(162)

Frais administratifs

(309)

 

 

 

(309)

Contribution des sociétés mises en équivalence

-

 

 

77

77

Résultat d'exploitation ajusté (1)(2)

20

217

21

77

335

Autres produits/(charges)

(58)

 

(21)

 

(79)

Contribution des sociétés mises en équivalence (renversement)

-

 

 

(77)

(77)

Résultat d'exploitation (EBIT) / EBIT avant APA (2)

(38)

217

-

-

179

Produits financiers

6

 

 

 

6

Charges financières

(26)

 

 

 

(26)

Résultat avant impôts

(58)

217

-

-

159

Impôt sur les bénéfices

(22)

(21)

 

 

(43)

Quote-part des résultats nets des sociétés mises en équivalence

65

 

 

 

65

Résultat net des activités poursuivies

(15)

196

-

-

181

Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

(9)

 

 

 

(9)

Résultat net /Résultat net ajusté (2)

(24)

196

-

-

172

Affectation du prix d'acquisition (APA)

-

(196)

 

 

(196)

Résultat net des activités non poursuivies

(2)

 

 

 

(2)

Résultat net (part du Groupe)

(26)

-

-

-

(26)

Note: (1) chiffres non repris tels quels dans le compte de résultat

Note: (2) indicateur de performance alternatif pour la vue management uniquement

Ajustements 30 septembre 2021:

  1. Impact des regroupements d'entreprises : amortissement des actifs valorisés exclusivement lors de la détermination de l'allocation du prix d'achat (APA), y compris l'effet d'impôt correspondant ;
  2. Impact de la fermeture d'Aptis : reclassement des résultats opérationnels en éléments non récurrents suite à l'arrêt annoncé et programmé des activités d'Aptis par Alstom ;
  3. Reclassement de la quote-part de résultat net des titres mis en équivalence lorsque ceux-ci sont considérés comme faisant partie des activités opérationnelles du Groupe.

 

Total Etats Financiers Consolidés

 

Ajustements

 

Total Etats Financiers Consolidés Ajustés

(en millions d’euros)

 (GAAP)

(1)

(2)

(3)

(Vue Management)

30 septembre 2020

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

3 518

 

 

 

3 518

Coût des ventes

(2 952)

 

68

 

(2 884)

Marge brute ajustée avant APA (1)(2)

566

-

68

-

634

Frais de R&D

(125)

 

 

 

(125)

Frais commerciaux

(101)

 

 

 

(101)

Frais administratifs

(169)

 

 

 

(169)

Contribution des sociétés mises en équivalence

-

 

 

24

24

Résultat d'exploitation ajusté (1)(2)

171

-

68

24

263

Autres produits/(charges)

19

7

(68)

 

(42)

Contribution des sociétés mises en équivalence (renversement)

-

 

 

(24)

(24)

Résultat d'exploitation (EBIT) / EBIT avant APA (2)

190

7

 

 

197

Produits financiers

1

 

 

 

1

Charges financières

(24)

 

 

 

(24)

Résultat avant impôts

167

7

-

-

174

Impôt sur les bénéfices

(38)

(1)

 

 

(39)

Quote-part des résultats nets des sociétés mises en équivalence

37

 

 

 

37

Résultat net des activités poursuivies

166

7

-

-

173

Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

(5)

 

 

 

(5)

Résultat net /Résultat net ajusté (2)

161

7

 

 

168

Affectation du prix d'acquisition (APA)

-

(7)

 

 

(7)

Résultat net des activités non poursuivies

9

 

 

 

9

Résultat net (part du Groupe)

170

-

-

-

170

Note: (1) chiffres non repris tels quels dans le compte de résultat

Note: (2) indicateur de performance alternatif pour la vue management uniquement

Ajustements 30 septembre 2020:

  1. Impact des regroupements d'entreprises : amortissement des actifs valorisés exclusivement lors de la détermination de l'allocation du prix d'achat (APA), y compris l'effet d'impôt correspondant ;
  2. Impact du Covid-19 reclassé en éléments non récurrents ;
  3. Reclassement de la quote-part de résultat net des titres mis en équivalence lorsque ceux-ci sont considérés comme faisant partie des activités opérationnelles du Groupe.