Commandes et chiffre d’affaires d’Alstom pour les trois premiers mois de 2023/24 - Dynamique de marché et trajectoire confirmées

Télécharger le PDF
Press contact - Corporate - Head of Media Relations

Thomas Antoine

Envoyer un email
Contact presse - Corporate France & région DACH

Philippe Molitor

Envoyer un email
Relations avec les investisseurs

Martin Vaujour

Envoyer un email

Estelle Maturell Andino

Envoyer un email
  • Niveau de prises de commandes à 3,9 milliards d’euros au T1

  • Ratio “commandes sur chiffre d’affaires” au-dessus de 1 confirmé pour l’exercice fiscal 2023/24

  • Chiffre d’affaires à 4,2 milliards d’euros, en hausse de 4,3 % comparé à l’année dernière, dont 7,6 % de croissance organique, en ligne avec la trajectoire de croissance annoncée

  • Perspectives pour l’année 2023/24 et objectifs à moyen-terme confirmés

25 juillet 2023Au cours du premier trimestre 2023/24 (du 1er avril au 30 juin 2023),

Alstom a enregistré 3,9 milliards d’euros de commandes. Le chiffre d’affaires du Groupe s’est élevé à

4,2 milliards d’euros durant le trimestre, en hausse
de 4,3 % comparé à l’année dernière, en ligne avec la trajectoire visée.

Le carnet de commandes au 30 juin 2023 a atteint 87 milliards d’euros et offre une forte visibilité sur le chiffre d’affaires à venir.

Chiffres clés

Données publiées

(En millions d’euros)

2022/23

Q1

 

2023/24

Q1

% variation publiée

% variation organique

Commandes reçues

5 601

3 875

(30,8) %

(28,9) %

Chiffre d’affaires

4 002

4 175

+4,3 %

+7,6 %

Les répartitions géographiques et par produit des commandes et du chiffre d’affaires publiés sont données en Annexe 1. Comme l’ensemble des chiffres de ce communiqué, il s’agit de données non auditées. 

« Au cours du premier trimestre, Alstom a remporté des contrats importants dans l’activité Systèmes aux Philippines et en Roumanie, ainsi qu'un important projet de tramways à Philadelphie, aux Etats-Unis. L'environnement de marché reste positif avec un large portefeuille d'opportunités pour les trois prochaines années. L'attention que nous portons à l'exécution a permis à notre chiffre d’affaires organique d'augmenter conformément à la trajectoire annoncée. Confiants dans la résilience de notre modèle économique, nous confirmons nos objectifs à court et moyen termes. »

Henri Poupart-Lafarge
Président du Conseil d’administration et Directeur Général d’Alstom

« Au cours du premier trimestre, Alstom a remporté des contrats importants dans l’activité Systèmes aux Philippines et en Roumanie, ainsi qu'un important projet de tramways à Philadelphie, aux Etats-Unis. L'environnement de marché reste positif avec un large portefeuille d'opportunités pour les trois prochaines années. L'attention que nous portons à l'exécution a permis à notre chiffre d’affaires organique d'augmenter conformément à la trajectoire annoncée. Confiants dans la résilience de notre modèle économique, nous confirmons nos objectifs à court et moyen termes. », a déclaré Henri Poupart-Lafarge, Président du Conseil d’administration et Directeur Général d’Alstom.

***

Revue détaillée

Durant le premier trimestre 2023/24 (du 1er avril au 30 juin 2023), Alstom a enregistré 3 875 millions d’euros de commandes, comparé à 5 601 millions d’euros sur la même période lors de l’exercice précédent. La performance de l'année dernière était principalement tirée par un contrat attribué par l’opérateur Landesanstalt Schienenfahrzeuge Baden-Württemberg, en Allemagne, pour un montant de près de 2,5 milliards d’euros.

Sur les 3 mois, les commandes en Services, Signalisation et Systèmes ont atteint 64 % de la prise de commandes totale.

Sur le plan régional, l’Europe a représenté 48 % du total des prises de commandes. Alstom a remporté un contrat pour la construction de la ligne 1 du métro de la Ville de Cluj-Napoca, en Roumanie, dans le cadre d'un consortium avec les entreprises de travaux publics Gulermak et Arcada. La valeur totale de ce projet de pointe clé en main est d’environ 1,8 milliard d'euros, la part d'Alstom s'élevant à environ 400 millions d'euros.

Dans la région Amériques, le Groupe a signé un contrat avec la Southeastern Pennsylvania Transportation Authority (SEPTA) pour la livraison de 130 tramways électriques à plancher bas à Philadelphie, d'une valeur de plus de 667 millions d'euros, avec des options pour la construction de 30 tramways supplémentaires.

Dans la région Asie/Pacifique, Alstom a remporté, au sein d'un consortium avec Colas Rail, un contrat auprès de Mitsubishi Corporation pour la fourniture d'un système ferroviaire intégré dans le cadre de l'extension du projet North-South Commuter Railway (NSCR) aux Philippines. La part du contrat revenant à Alstom s'élève à environ 1 milliard d'euros.

Le chiffre d’affaires a été de 4 175 millions d’euros au T1 2023/24 (du 1er avril au 30 juin 2023), contre 4 002 millions d’euros au T1 2022/23 (+ 4,3 %).

Le chiffre d’affaires de l’activité Matériels Roulants durant ce trimestre s’est élevé à 2 294 millions d’euros, en croissance de 5,5 % comparé au T1 2022/23, reflétant un bon niveau d’exécution durant le trimestre notamment en Europe, au Brésil et au Kazakhstan.

Les ventes de l’activité Signalisation se sont élevées à 599 millions d’euros, en croissance de 13 % comparé à l’exercice précédent, grâce à une exécution rigoureuse dans toutes les régions.

L’activité Systèmes a réalisé un chiffre d’affaires de 326 millions d’euros, en baisse de 16 % comparé à l’exercice précédent, impacté par la finalisation de certains projets au cours de ce trimestre.

Les activités de Services ont enregistré une performance soutenue durant le trimestre et ont réalisé un chiffre d’affaires de 956 millions d'euros, en croissance de 5,1 % par rapport à l'année dernière, grâce à la bonne performance de l'activité de gestion d'actifs, notamment en Italie et en Amérique du Nord.

Le ratio « commandes sur chiffre d’affaires » est de 0,93 sur le trimestre.

***

Principaux faits marquants du premier trimestre 2023/24

Durant ce trimestre, Alstom a franchi des étapes importantes et a lancé une série d’initiatives pour accélérer sa transformation et devenir plus agile et plus compétitif.  

Principales livraisons de projets

En juin 2023, Alstom a annoncé la mise en service commercial de la MRT Yellow Line, ou ligne jaune de métro aérien, à Bangkok, en Thaïlande. L'exécution du projet, dirigée par le centre régional d'Alstom à Bangkok, comprenait l'intégration, l'installation, les essais et la mise en service des trains monorail Innovia, de la signalisation sans conducteur Cityflo 650 GOA4, des systèmes de communication, de l'alimentation électrique et des rails conducteurs, des aiguillages de voie, des portes palières et des équipements de dépôt. La première ligne urbaine sans conducteur de Bangkok comprend 30 rames de monorail de quatre voitures, un système de contrôle des trains entièrement automatisé et des systèmes ferroviaires intégrés en bordure de voie. Alstom fournit également le système pour la ligne rose du MRT, dont la mise en service est prévue pour 2024.

Toujours en juin, le tramway dit « lumière », issu de la gamme Citadis d’Alstom, est entré en service commercial sur la nouvelle ligne de tram T10, qui relie désormais en 20 minutes La Croix de Berny (Antony) à la station du Jardin Parisien (Clamart), en passant par Châtenay-Malabry et Le Plessis-Robinson, au sud de Paris. Cette nouvelle ligne, de près de 7 km et desservant 13 stations, accueillera près de 25 000 voyageurs par jour.

Mobilité durable et intelligente

Avec sa première participation à VivaTech, Alstom s'est imposé comme le leader de la mobilité intelligente et durable. Alstom a réussi à combiner son domaine d’expertise – le rail et la mobilité – avec de grandes idées autour de la technologie, de l’innovation, de l’agilité et de la durabilité. La présentation d’Alstom s’est concentrée sur trois domaines principaux :

  • L’intelligence artificielle : De la maintenance prédictive à l’optimisation des opérations, en passant par l’amélioration de la sécurité et de la consommation d’énergie,
  • Cybersécurité : Le portefeuille de cybersécurité d’Alstom est composé de plusieurs types d’offres (services de conseil, gestion de la vulnérabilité, renforcement de la cybersécurité, surveillance de la sécurité),
  • Innovation ouverte : L’approche d’Alstom en matière de collaboration avec les start-ups est axée sur l’établissement de partenariats équilibrés. Alstom a ainsi participé à Vivatech avec les start-ups suivantes : SolCold (énergie/matériaux nanotechnologiques), SoWhen (numérique/réalité virtuelle/intelligence artificielle), Poolp (impression 3D utilisant des déchets plastiques comme matière première).

En restant à l'avant-garde de cette évolution, Alstom est le pionnier des produits et services du futur.

Une équipe Alstom agile, inclusive et responsable

Alstom a annoncé le 6 juillet la validation de ses objectifs de réduction des émissions de CO2 par SBTi (Science Based Targets initiative), ces derniers étant cohérents avec les niveaux requis pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris (alignement des Scopes 1 et 2 avec une trajectoire de 1,5°C).

Par ailleurs, Alstom a signé ce trimestre un important contrat d'achat d'électricité portant sur le développement de l'énergie solaire en Espagne. Le parc solaire qui sera construit en Andalousie devrait entrer en service début 2025 avec un contrat de 10 ans. Le projet couvrira l'équivalent de 80 % de la consommation d'électricité d'Alstom en Europe. Il s'agit donc d'une étape importante dans la réalisation de notre objectif de 100 % de consommation d'électricité à partir d'énergies renouvelables.

***

Perspectives pour l’exercice fiscal 2023/24

Le Groupe a fondé ses perspectives pour l’exercice fiscal 2023/24 sur un scénario central d’inflation réflétant un consensus d’institutions publiques. Le Groupe prend également pour hypothèse son aptitude à faire face aux perturbations liées à la chaîne d'approvisionnement et aux défis macroéconomiques et géopolitiques, comme il a été fait durant l’exercice fiscal 2022/23.

  • Ratio « commandes sur chiffre d’affaires » au-dessus de 1 ;
  • Progression des ventes conformément à l’objectif à moyen terme : TCAM[1] au dessus de 5 % ;
  • Marge d’exploitation ajustée prévue à environ 6 % ;
  • Génération de Cash-Flow libre significativement positive.

***

Trajectoire et objectifs financiers à moyen terme à atteindre en 2025/26

  • Chiffre d’affaires : entre 2020/21 (chiffre d'affaires proforma de 14 milliards d'euros) et 2025/26, Alstom vise un taux de croissance annuel moyen du chiffre d’affaires supérieur à 5 %, soutenu par une forte dynamique de marché et un carnet de commandes inégalé de 87 milliards d'euros au 30 juin 2023, garantissant environ 38 à 40 milliards d'euros de chiffre d'affaires sur les trois prochaines années. L’activité de Matériels Roulants devrait croître au-dessus du marché, les activités de Services et de Signalisation à un taux à un chiffre dans la fourchette haute ;
  • Rentabilité : la marge opérationnelle ajustée devrait atteindre entre 8 % et 10 % à partir de 2025/26, bénéficiant des initiatives d'excellence opérationnelle, de solides marges sur les nouvelles commandes comprenant une meilleure indexation, de la complète exécution des projets difficiles en carnet tandis que les synergies devraient générer 400 millions d’euros en 2024/25 et 475 à 500 millions d’euros annuels à partir de 2025/26 ;
  • Cash-Flow libre : à partir de 2025/26, la conversion du résultat net ajusté en cash-flow libre devrait être supérieure à 80 %[2] portée par la stabilité à moyen terme du besoin en fonds de roulement, la stabilisation des investissements (CAPEX) à environ 2 % du chiffre d'affaires et les initiatives cash focus tout en bénéficiant de la hausse du volume et des synergies.

Le présent communiqué de presse contient des informations et déclarations de nature prospective basées sur les objectifs et prévisions à ce jour de la direction d’Alstom. Ces informations et déclarations de nature prospective s’appliquent au périmètre actuel du Groupe et sont inévitablement soumises à un certain nombre de facteurs de risque et d’incertitude importants (tels que ceux décrits dans les documents déposés par Alstom auprès de l’Autorité des marchés financiers) qui font que les résultats finalement obtenus pourront différer de ces objectifs ou prévisions. Ces informations de nature prospective n'ont de valeur qu'au jour de leur formulation et Alstom n'assume aucune obligation de mise à jour ou de révision de celles-ci, que ce soit en raison de nouvelles informations qui seraient à sa disposition, de nouveaux événements ou pour toute autre raison.

Le présent communiqué de presse ne constitue ni ne fait partie d'un prospectus ou d'une quelconque offre ou sollicitation pour la vente ou l’émission, ou d’une quelconque offre ou sollicitation à acheter ou souscrire, ou d’une quelconque sollicitation d'une offre d’achat ou souscription d’actions ou de tous autres titres de la société en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis ou dans un quelconque autre pays. Toute offre de titres de la société ne peut être faite en France que conformément à un prospectus ayant reçu le visa de l’AMF ou, hors de France, conformément à une note d'information préparée à cette fin. Aucune offre publique n’est envisagée dans une juridiction autre que la France. Les informations ne constituent aucune forme d’engagement de la part de la société ou d'une quelconque autre personne. Ni les informations ni aucune autre information écrite ou verbale mise à la disposition d'un quelconque destinataire ou de ses conseils ne constitueront la base d'un contrat ou d’un engagement de quelque nature que ce soit. Plus particulièrement, en fournissant les informations, la société, les banques, leurs affiliés, actionnaires et leurs administrateurs, dirigeants, conseils, employés ou représentants respectifs, ne s’engagent aucunement à donner au destinataire accès à de quelconques informations additionnelles.

Annexe 1A – RÉPARTITION PAR GÉOGRAPHIE

Données publiées

2022/23

%

2023/24

%

(En million d’euros)

3 mois

Contrib.

3 mois

Contrib.

Europe

3 933

70 %

1 850

48 %

Amériques

405

7 %

848

22 %

Asie / Pacifique 

1 235

22 %

1 168

30 %

Moyen-Orient / Afrique

28

1 %

9

0 %

Commandes reçues par destination

5 601

100 %

3 875

100 %

 

Données publiées

2022/23

%

2023/24

%

(En million d’euros)

3 mois

Contrib.

3 mois

Contrib.

Europe

2 412

60 %

2 516

60 %

Amériques

661

17 %

772

19 %

Asie / Pacifique 

574

14 %

546

13 %

Moyen-Orient / Afrique

355

9 %

341

8 %

Chiffre d’affaires par destination

4 002

100 %

4 175

100 %

Annexe 1B – RÉPARTITION PAR PRODUIT

Données publiées

2022/23

%

2023/24

%

(En millions d’euros)

3 mois

Contrib.

3 mois

Contrib.

Matériels Roulants

3 013

54 %

1 387

36 %

Services

1 844

33 %

554

14 %

Systèmes

271

5 %

1 465

38 %

Signalisation

473

8 %

469

12 %

Commandes reçues par produit

5 601

100 %

3 875

100 %

 

Données publiées

2022/23

%

2023/24

%

(En millions d’euros)

3 mois

Contrib.

3 mois

Contrib.

Matériels Roulants

2 175

54 %

2 294

55 %

Services

909

23 %

956

23 %

Systèmes

388

10 %

326

8 %

Signalisation

530

13 %

599

14 %

Chiffre d’affaires par

produit

4 002

100 %

4 175

100 %

ANNEXE 2 - DÉFINITIONS D’INDICATEURS FINANCIERS NON CODIFIES PAR DES ORGANISMES DE NORMALISATION COMPTABLE

Cette section présente les indicateurs financiers utilisés par le Groupe qui ne sont pas codifiés par des organismes de normalisation comptable.

Commandes reçues

Une nouvelle commande n’est enregistrée en commandes reçues que lorsque le contrat crée des droits exécutoires entre le Groupe et son client.

Quand cette condition est remplie, la commande est enregistrée à son montant contractuel.

Si le contrat est libellé dans une devise autre que la devise fonctionnelle de l’entreprise consolidée, le Groupe utilise des contrats à terme pour éliminer le risque de change. Les commandes sont alors reconnues en utilisant le taux de change comptant à la date de mise en place de la couverture.

Le ratio « Commandes sur chiffre d’affaires »

Le ratio « Commandes sur chiffre d’affaires » est le ratio des commandes reçues sur le montant total des ventes réalisées sur une période spécifique. 

Marge brute ajustée avant APA

La marge brute ajustée avant APA est un indicateur clé de performance pour refléter la performance opérationnelle récurrente. Elle correspond aux ventes diminuées des coûts des ventes, en excluant l’impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités ainsi que l’impact des évènements non récurrents dont les impacts sont significatifs et n’ayant pas vocation à se reproduire dans le futur.

Résultat d’exploitation (EBIT) avant APA

À la suite de l’acquisition de Bombardier Transport, et prenant effet à partir des états financiers consolidés intermédiaires résumés de l’exercice fiscal 2021/22, Alstom a décidé d’introduire la notion de « résultat d’exploitation avant APA ». Celle-ci vise à retraiter son résultat d’exploitation en excluant de ce dernier l’impact de l’amortissement et de la dépréciation d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités. Cet indicateur est par ailleurs conforme aux pratiques du marché.

Résultat d’exploitation ajusté

Le résultat d’exploitation ajusté (aEBIT) est l’indicateur de performance clé pour refléter la performance opérationnelle récurrente. Cet indicateur est aussi utilisé par le marché et les concurrents directs du Groupe.

À partir de septembre 2019, Alstom a opté pour l’inclusion de la quote-part des résultats nets des sociétés mises en équivalence dans l’aEBIT lorsque celles-ci sont considérées comme faisant partie des activités opérationnelles du Groupe (car il existe des flux opérationnels significatifs et/ou la réalisation de projets communs avec ces entités). Ceci comprend principalement des coentreprises chinoises, à savoir la coentreprise CASCO, Alstom Sifang (Qingdao) Transportation Ltd., Jiangsu ALSTOM NUG Propulsion System Co. Ltd. (anciennement Bombardier NUG Propulsion) et Changchun Changke Alstom Railway Vehicles Company Ltd.

L’aEBIT correspond au résultat d’exploitation ajusté des éléments suivants :

  • Coûts nets de restructuration et de rationalisation ;
  • Dépréciation des actifs incorporels et corporels ;
  • Plus ou moins-values ou réévaluations sur cessions de titres ou changement de contrôle ;
  • Tout élément non récurrent comme des coûts encourus ou des dépréciations d’actifs évalués dans le cadre de regroupements d’entreprise, ainsi que des charges liées à des procédures judiciaires n’entrant pas dans le cadre normal des affaires ;
  • La quote-part des résultats nets des sociétés opérationnelles mises en équivalence.

Un événement non récurrent est un événement exceptionnel, dont les impacts sont significatifs et n’ayant pas vocation à se reproduire dans le futur.

La marge d’exploitation ajustée correspond au résultat d’exploitation exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires.

Résultat net ajusté

À la suite de l’acquisition de Bombardier Transport, Alstom a décidé d’introduire la notion de « Résultat net ajusté ». Celle-ci vise à réévaluer son résultat net des activités poursuivies (part du Groupe) en excluant de ce dernier l’impact de l’amortissement et la dépréciation des actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités, net de la charge d’impôt correspondante. Cet indicateur est par ailleurs conforme aux pratiques du marché.

Cash-flow libre  

Le cash-flow libre se définit comme la variation nette de la trésorerie liée à l’exploitation, moins les dépenses d’investissement incluant les coûts de développement capitalisés, nettes des cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles. Le cash-flow libre n’inclut pas le produit des cessions d’activité.

L’indicateur financier le plus directement comparable en normes IFRS au cash-flow libre est la variation nette de trésorerie liée à l’exploitation.

Trésorerie (dette) nette

La trésorerie nette est définie comme la somme de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, des autres actifs financiers courants et des actifs financiers non courants directement associés aux passifs comptabilisés en dette financière, diminuée de la dette financière courante et non courante.

Taux de distribution 

Le taux de distribution est calculé en divisant le montant du dividende global par le « Résultat net ajusté des activités poursuivies attribuable aux propriétaires de la société mère » tel que présenté dans le compte de résultat consolidé.

Données organiques

Les chiffres présentés dans ce communiqué de presse incluent des indicateurs de performance présentés sur une base réelle et sur une base organique. Les chiffres sont présentés sur une base organique afin d’éliminer l’incidence des modifications de périmètre et de la conversion en euros des comptes libellés en devises étrangères.

Le Groupe utilise les chiffres présentés sur une base organique à la fois à des fins d’analyses internes et pour sa communication externe car il estime qu’ils permettent d’analyser et d’expliquer les variations d’une période à une autre. Cependant, ces chiffres présentés sur une base organique ne sont pas des indicateurs de performance selon les principes comptables IFRS.

 

T1 2022/23

 

T1 2023/24

 

 

 

(En millions d'€)

Données réelles

Effet change et périmètre

Données organiques

 

Données réelles

 

% Var Publiée

% Var Org.

Commandes reçues

5 601

152

5 449

 

3 875

 

(30,8) %

(28,9) %

Chiffre d'affaires

4 002

123

3 879

 

4 175

 

+4,3 %

+7,6 %

[1] Taux de Croissance Annuel Moyen

[2] Sujet à une volatilité court terme