Aller au contenu principal

Leader mondial d’une mobilité plus verte et plus intelligente

Pour faire face aux enjeux de la mobilité de demain, notre ambition pour nos clients et partenaires, est d’imaginer et développer pour eux des systèmes de mobilité complets, les plus efficaces, intelligents et durables.

L'innovation au service de la mobilité durable

Suivez-nous sur

Une gamme complète de solutions de mobilité

Alstom propose une gamme complète d'équipements et de services, des trains à grande vitesse, métros, tramways et e-bus aux systèmes intégrés, services sur mesure, infrastructure, signalisation et solutions de mobilité digitales.

Découvrez nos solutions

Suivez-nous sur

Salle de presse

Retrouvez les derniers communiqués de presse et actualités d'Alstom, les dossiers de presse, vos contacts presse régionaux et bien plus encore !

Accéder à la salle de presse

Suivez-nous sur

Retrouvez ici les informations pour les investisseurs et les actionnaires

Accédez à nos informations financières et boursières, à notre agenda financier, aux informations réglementées, aux assemblées générales et aux contacts et présentations pour investisseurs.

Voir plus

Suivez-nous sur

Oui, nous faisons avancer les trains. Découvrez comment nous faisons avancer le monde.

Chez Alstom, nous construisons une culture agile, inclusive et responsable, au sein de laquelle des talents d’horizons différents se voient offrir des opportunités de formation, de développement et d’évolution professionnelle, avec la possibilité d’occuper différents postes dans de nombreuses zones géographiques.

Rejoignez nous

Les résultats d’Alstom sur l’exercice fiscal 2021/22 en ligne avec les perspectives du Groupe, objectifs à moyen-terme confirmés

Télécharger le PDF Press kit
Contacts presse (Siège)

Coralie Collet

Envoyer un email

Samuel Miller

Envoyer un email
Relations avec les investisseurs

Martin Vaujour

Envoyer un email

Claire Lepelletier

Envoyer un email
  • Carnet de commandes à un niveau historique de 81 milliards d’euros. Ratio commandes sur chiffre d’affaires à 1,25

  • Chiffre d’affaires à 15,5 milliards d’euros au 31 mars 2022, croissance de +11 % comparé au proforma 2020/21 et +7,9 % S2 2021/22 comparé au S1 2021/22

  • Marge d’exploitation ajustée[1] à 5 %, rétablissement progressif au S2 2021/22, avec un progrès dans la stabilisation des projets comme annoncé

  • Résultat net ajusté[1] [2] à 268 millions d’euros avant la dépréciation de la participation de 20% dans TMH

  • Cash-Flow libre[1] positif de 469 millions d’euros au S2 2021/22 grâce à l’évolution positive du besoin en fonds de roulement

  • Objectifs à moyen-terme Alstom in Motion 2025 confirmés, avec des synergies revues à la hausse à 475-500 millions d’euros à partir de 2025/26 

11 mai 2022 – Entre le 1er avril 2021 et le 31 mars 2022, Alstom a enregistré 19,3 milliards d’euros de commandes. Le chiffre d’affaires a atteint 15,5 milliards d’euros. Le ratio commandes sur chiffre d’affaires est solide à 1,25.

Au cours de l’exercice fiscal 2021/22, le résultat d’exploitation ajusté1 s’est élevé à 767 millions d’euros, équivalent à une marge opérationnelle ajustée[1] de 5,0 %.

Le résultat net ajusté s’est élevé à 268 millions d’euros avant la dépréciation de la participation de 20 % dans TMH. En tenant en compte de cet ajustement de (441) millions d’euros correspondant à la valeur comptable de la participation dans TMH, le résultat net ajusté s’est élevé à (173) millions d’euros au 31 mars 2022.  

Au cours du second semestre de l’exercice fiscal 2021/22, le cash-flow libre a atteint 469 millions d’euros, soit un montant total de (992) millions d’euros pour l’ensemble de l’exercice fiscal.

Au 31 mars 2022, l’endettement net s’élevait à 2 085 millions d’euros, à comparer aux 899 millions d’euros de dette nette reportée par le Groupe au 31 mars 2021. Alstom bénéficie d’une liquidité solide de 5 060 millions d’euros et de capitaux propres s’élevant à 9 024 millions d’euros au 31 mars 2022.

Le Conseil d’administration, dans sa séance du 10 mai 2022, a décidé de proposer une distribution de dividende d’un montant de 0,25 euro par action, lors de la prochaine assemblée générale qui se tiendra le 12 juillet 2022, ce qui correspond à un ratio de distribution de 35 % du résultat net ajusté avant la dépréciation de la participation dans TMH[3].

« Nos résultats annuels sont totalement en ligne avec nos objectifs, tant en termes de performance financière qu’opérationnelle. Porté par un dynamisme de marché très positif, le Groupe a enregistré un fort volume de commandes en 2021/22, reflétant sa nouvelle dimension géographique, avec des contrats significatifs en Europe mais aussi en Amérique Latine, à Taïwan et en Australie. Au cours du second semestre, la stabilisation des projets a été poursuivie comme annoncé. Grâce à l’engagement de nos 74 000 employés, l’intégration de Bombardier Transport est en bonne voie, avec une augmentation de la satisfaction clients et des synergies en cours de réalisation. Malgré les difficultés à court-terme liées à la situation macro-économique et géopolitique en 2022/23, le Groupe reste pleinement engagé à réaliser ses objectifs à horizon 2025 et à jouer un rôle de premier plan dans la transition pour une mobilité durable. », a déclaré Henri Poupart-Lafarge, Président du Conseil d’administration et Directeur Général d’Alstom.

Chiffres clés[4]

Données publiées

(En millions d’euros)

Exercice fiscal clos 31 Mars 2021

Exercice fiscal clos

31 Mars 2021 proforma[5]

Exercice fiscal clos 31 Mars 2022

Variation réelle

Variation proforma5

Carnet de commandes

74 537

 

81 013

9 %

 

 

Commandes reçues[6]

9 100

14 491

19 262

112 %

33 %

 

Chiffre d’affaires

8 785

13 976

15 471

76 %

11 %

 

Résultat d’exploitation ajusté[6][7]

645

 

767

19 %

 

 

Marge d’exploitation ajustée[6][7]

EBIT avant APA[6]

7,3 %

384

 

5,0 %

275

 

 

 

Résultat net ajusté[6][8]

301

 

(173)

 

 

 

Cash-Flow libre[6]

(703)

 

(992)

 

 

 

***

Situation stratégique et commerciale

Le Groupe renforcé a progressé sur les quatre piliers de sa stratégie Alstom in Motion 2025 au cours de l’exercice fiscal 2021/22 :

1. Croître en offrant toujours plus de valeur à nos clients

  • Commandes

Au cours de l’exercice fiscal 2021/22, le Groupe a connu un succès commercial important dans de multiples zones géographiques et lignes de produits. Les prises de commandes s’élèvent à 19,3 milliards d’euros, représentant une hausse de 33 % sur une base similaire « pro forma en données comparables New Alstom ». Au cours de la même période l'année dernière, dans un contexte de marché défavorable marqué par l'impact de la Covid-19, Alstom a enregistré des prises de commandes de 9,1 milliards d’euros.

L’Europe continue à être un moteur de croissance en enregistrant un niveau de commande de 12,7 milliards d’euros au cours de l’exercice fiscal 2021/22. Alstom a un contrat-cadre historique passé avec Danish State Railways (DSB) d'une valeur globale de 2,6 milliards d’euros, incluant une première commande ferme de 100 trains régionaux Coradia StreamTM ainsi qu’un accord pour une maintenance complète sur une durée de 15 ans. Au Royaume-Uni, Alstom a signé des contrats avec High Speed Two (HS2) pour la conception, la construction et la maintenance de la prochaine génération de trains à très grande vitesse dans le cadre d'un contrat de 1,97 milliard de livres sterling, dans une coentreprise 50/50 avec Hitachi. Le Groupe a également obtenu divers contrats pour des trains suburbains et régionaux en Allemagne, en Irlande, en Norvège et en Roumanie.

Dans la région Amérique, Alstom a publié un niveau de commandes de 4,0 milliards d’euros, confirmant ainsi la dynamique positive de ce marché. En Amérique Latine, Alstom a réalisé une performance exceptionnelle en remportant le projet ferroviaire Tren Maya au Mexique, d'une valeur de 1,0 milliard d’euros. Pour ce projet, le Groupe fournira 42 trains X'trapolisTM, le système complet de signalisation et la maintenance.

Dans la région Asie/Pacifique, les prises de commandes s’élèvent à 2,3 milliards d’euros. Le consortium dirigé par Alstom avec la société taïwanaise de services contractuels et d'ingénierie CTCI a décroché un contrat qui prévoit la fourniture de son système de métro intégré de pointe pour la phase 2 de la Ligne Circulaire de Taipei, la part d’Alstom étant évaluée à plus de 430 millions d’euros. De plus, Alstom a signé un contrat de 300 millions d’euros avec le département des transports de l'État de Victoria (DoT) pour la fourniture en local de 25 trains X'trapolisTM à six voitures pour le réseau ferroviaire périurbain de Melbourne.

Dans la région Afrique/Moyen-Orient/Asie centrale, le Groupe a enregistré des prises de commandes pour un montant de 0,3 milliard d’euros, principalement grâce au contrat de fourniture à Casa Transports de 66 tramways CitadisTM X05 au Maroc.

Au 31 mars 2022, le carnet de commandes atteint 81 milliards d’euros. Sa contribution au chiffre d'affaires des trois prochains exercices devrait se situer entre 35 et 37 milliards d’euros.

  • Chiffre d’affaires

Les ventes combinées d'Alstom s'élèvent à 15,5 milliards d’euros au cours de l’exercice 2021/22, soit une hausse de 11 % sur une base similaire « pro forma en données comparables New Alstom ». Les ventes relatives aux contrats non-performants, définis comme étant les ventes sur des projets avec une marge à terminaison négative, tel qu'identifiés au 30 septembre 2021, s'élèvent à 2,6 milliards d’euros au cours de cet exercice fiscal.

Au S2 2021/22 (du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022), le chiffre d’affaires d’Alstom a atteint 8 028 millions d’euros, contre 7 443 millions d’euros au S1 2021/22 (+7,9 %).

Concernant l’activité Matériels Roulants, le chiffre d’affaires au S2 2021/22 de 4 362 millions d’euros (+2 % vs S1 2021/22) a été soutenu par la montée en cadence progressive des projets reflétant l’accent mis sur la stabilisation. Le chiffre d’affaires de l’activité Services au second semestre 2021/22 atteignant 1 847 millions d’euros (+18 % vs S1 2021/22) illustre la croissance positive en maintenance, notamment au Royaume-Uni et en Roumanie, ainsi qu’en exploitation, principalement dans la région Amérique. S’agissant de l’activité Signalisation, Alstom a publié 1 186 millions d’euros de chiffre d’affaires au S2 2021/22 (+10 % vs S1 2021/22), bénéficiant d’un bon niveau d’exécution des projets dans la région Amérique et d’une forte dynamique commerciale en Europe, notamment en Allemagne. L’activité Systèmes a déclaré un chiffre d’affaires de 633 millions d’euros au S2 2021/22 (+21 % vs S1 2021/22), une progression significative alimentée par la contribution de nouvelles commandes au chiffre d’affaires telles ques Tren Maya  et le projet de monorail en Thaïlande.  

  • Cessions et Acquisitions

Au cours de l’exercice fiscal 2021/22, dans le cadre de son engagement envers la Commission Européenne relatif à l’acquisition de Bombardier Transport, le Groupe a annoncé en novembre 2021 la cession de sa plate-forme Coradia Polyvalent, son site de production de  Reichshoffen en France et sa plate-forme Talent 3 à CAF ainsi que le transfert de la contribution de Bombardier Transport pour le train à très grande vitesse V300 ZEFIRO à Hitachi Rail. La clôture des deux transactions est prévue au S1 2022/23.

Dans la même année, Alstom a également renforcé sa participation au capital de Cylus, une société innovante, en prenant part à son augmentation de capital Series B. CylusOne est une solution de détection et de surveillance des menaces, multicouches, spécifique au rail, alimentée par une technologie avancée d’apprentissage automatique et d’intelligence artificielle qui est présent dans le CBTC[9] d’Alstom à Tel Aviv.

En outre, le Groupe a également racheté les participations restantes de EKZ (Kazakhstan) et Ubunye (Afrique du Sud), maintenant toutes deux détenues à 100 % par Alstom.

2. Innover en créant des solutions de mobilité plus durables et plus intelligentes pour tous

Alstom a franchi des étapes importantes de sa feuille de route pour une mobilité intelligente, durable et inclusive. Les dépenses de R&D au cours de l’exercice fiscal 2021/22 ont atteint 530 millions[10] d’euros, soit 3,4 % du chiffre d’affaires, reflétant les investissements continus du Groupe dans l’innovation, qui reposent sur trois pilliers : Mobilité Verte, Mobilité Intelligente et Mobilité Inclusive et plus Saine.   

  • Mobilité Verte

En avril 2021, Alstom et ENGIE ont signé une convention de partenariat afin de proposer au secteur du fret ferroviaire une solution de décarbonation des locomotives de ligne à partir d’hydrogène renouvelable, en remplacement de locomotives fonctionnant au diesel. Ce partenariat vise à apporter une solution décarbonée et zéro émission en réponse aux enjeux climatiques, environnementaux et de santé publique, y compris sur les lignes secondaires et les embranchements non-électrifiés. Le marché cible est celui des grands pays de fret ferroviaire européens. Pour Alstom, ce partenariat s’inscrit dans la continuité de son plan stratégique Alstom in Motion 2025 ainsi que de sa stratégie hydrogène initiée dès 2013 avec le développement du train Coradia iLint et complétée en 2021 avec l’acquisition du fabricant de piles à combustible Helion Hydrogen Power.

En janvier 2022, Alstom et Deutsche Bahn, en coopération avec le Bade-Wurtemberg et la Bavière, ont ouvert un nouveau chapitre dans les opérations ferroviaires respectueuses du climat en mettant à l’essai le premier train à batterie entièrement approuvé d’Alstom avec des passagers à bord. L’automotrice électrique à batterie (BEMU) est entrée en service dans le Bade-Wurtemberg et en Bavière. Les tests se sont poursuivis avec succès jusqu’au début du mois de mai 2022.

En France, SNCF Voyageurs et Alstom ont présenté le premier train hybride français à l’occasion d’un événement virtuel qui s’est tenu entre le site d’Alstom à Reichshoffen et le siège de Régions de France à Paris en février 2022. Ce train régional électrique-thermique-batterie, est le premier projet d’hybridation d’un train Régiolis en France. Les premiers mois d’essais de la rame Régiolis hybridée ont été concluants. La récupération et la réutilisation de l’énergie de freinage dervaient permettre de réduire la consommation énergétique de la rame jusqu’à 20 %. Le service commercial démarrera au deuxième trimestre 2023 avec des circulations dans les territoires de chacune des quatre Régions partenaires. Un mode zéro émission sera expérimenté sur des parcours en milieu urbain.

  • Mobilité Intelligente

Grâce aux consortiums avec la SNCF, ainsi qu’avec d’autres partenaires, Alstom a réalisé la première opération de niveau d’automatisation GoA2[11]en signalisation latérale pour les opérations de fret. Le système de détection des signaux en bordure de ligne, de conception unique, développé par Alstom, peut "voir" les signaux comme des feux de signalisation, les interpréter et envoyer les informations directement au système de contrôle automatique des trains.

Dans le même temps, Alstom a également mené avec succès le premier essai d'un train de passagers autonome destiné aux grandes lignes en avril en France. Les essais sur le terrain commenceront en juillet 2022, l'objectif ultime étant d'atteindre l'autonomie complète en 2023.

Alstom a aussi testé le système de détection d'obstacles aux Pays-Bas, prouvant la détection d'obstacles jusqu'à 1 000 mètres dans toutes les conditions de temps et de visibilité. À l'été 2022, le système sera testé en combinaison avec l'exploitation automatique des trains (ATO[12]) pour ouvrir la voie au GoA4[13] dans le domaine du fret. 

  • Mobilité Inclusive et plus Saine

Le programme Alstom Healthier Mobility™ (mobilité plus saine) fournit une gamme de solutions permettant aux opérateurs d’offrir un environnement propre et sain à leurs passagers et à leur personnel. Nos solutions sont conçues pour améliorer l’expérience client par différents moyens. Qu’il s’agisse de la fourniture d’un air assaini, filtré pour les virus et les bactéries grâce à notre filtre antiviral breveté PEPA-F™, de surfaces traitées pour réduire la propagation des virus ou de mesures visant à gérer de façon efficace le flux de passagers pour améliorer leur expérience de voyage et leur offrir plus d’espace, le catalogue du programme Healthier Mobility™ d’Alstom comporte une gamme de solutions qui adressent les besoins des opérateurs. Notre filtre antiviral breveté PEPA-F™ capture et élimine les virus, y compris le coronavirus, et a été rigoureusement testé dans des laboratoires tiers, prouvant son efficacité à 99,8 %. Ce filtre peut facilement être installé dans tout type de véhicule.

3. Efficacité opérationnelle à grande échelle, grâce à la puissance du digital

Au cours de l'exercice fiscal 2021/22, le résultat d’exploitation ajusté combiné d'Alstom a atteint 767 millions d’euros, soit une marge opérationnelle de 5,0 %, contre 645 millions d’euros ou 7,3 % au cours de la même période de l’exercice précédent. La mise en place du plan de synergies est en bonne voie, avec un impact sur le résultat d’exploitation ajusté de 102 millions d’euros au cours de l’exercice fiscal 2021/22.

Le pourcentage de marge opérationnelle a été négativement impacté par le chiffre d'affaires de 2,6 milliards d’euros réalisé à marge brute nulle, principalement lié à certains projets hérités de Bombardier Transport. Alstom a investi de manière significative dans ces projets au cours de l'exercice 2021/22, réalisant de solides progrès dans la stabilisation des projets, confirmant ainsi l'ambition du Groupe d'améliorer progressivement la rentabilité de son carnet de commandes. Cette stabilisation s'est également traduite par une augmentation progressive de la production, permettant une augmentation du chiffre d'affaires et de la marge associée au second semestre.

Au cours de l'exercice 2021/22, Alstom a enregistré des charges de restructuration et de rationalisation de (138) millions d’euros, liées principalement à un plan de transformation en Allemagne et en Suisse.

Les coûts d’intégration, la perte de valeur sur actifs et autres coûts pour un montant de (209) millions d’euros correspondent aux coûts liés à l’intégration de Bombardier Transport pour un montant de (94) millions d’euros et un impact exceptionnel provenant de l’arrêt annoncé et programmé des activités d’Aptis par Alstom.

Le résultat d’exploitation avant impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») d’Alstom, incluant les coûts de restructuration et de rationalisation, les coûts d’intégration, les pertes de valeur sur actifs et les autres coûts non-opérationnels, s’établit à 275 millions d’euros, contre un montant ajusté de 384 millions d’euros lors de la même période de l’exercice précédent.

La part dans le résultat net des participations s'élève à (334) millions d’euros, suite à la dépréciation d’un montant de (441) millions d’euros correspondant à la valeur comptable de la participation dans TMH. Les écarts de conversion reconnus depuis l’acquisition de TMH Ltd pour un montant de (202) millions d’euros reste dans nos comptes de capitaux propres[14] à fin mars 2022.  

Le résultat net ajusté, représentant le résultat net (part du Groupe) des activités poursuivies, excluant l’APA net de la charge d’impôt correspondante, s’élève à (173) millions pour l’exercice fiscal 2021/22 ou 268 millions d’euros avant la dépréciation de TMH, contre un résultat net ajusté de 301 millions lors de l’exercice précédent.

4. Une équipe Alstom agile, inclusive et responsable

Au cours de l’exercice fiscal 2021/22, le Groupe a confirmé ses ambitions RSE à l’horizon 2025 élargies à l’ensemble du nouveau périmètre d’Alstom afin de fournir une réponse forte et adéquate aux attentes de plus en plus importantes pour les clients et les partenaires en matière de durabilité et de responsabilité sociale des entreprises. Ses priorités restent les suivantes : permettre la décarbonation de la mobilité ; prendre soin des personnes ; créer un impact positif sur la société ; et agir en tant que partenaire responsable.

Alstom a élargi sa stratégie de développement durable et s’est engagé à atteindre l’objectif « Zéro Emissions Nettes » dans sa chaîne de valeur d’ici 2050. Cet engagement illustre le rôle qu’Alstom peut jouer pour soutenir la décarbonation de la mobilité. En plus de réduire ses propres émissions directes et indirectes (scope 1 & 2), Alstom travaillera avec ses fournisseurs et ses clients (scope 3) pour rendre ses solutions Zéro Emissions Nettes tout au long de leur cycle de vie[15]. Ces nouveaux engagements sont conformes aux exigences de l’Accord de Paris et seront soumis à la validation de la SBTi en 2022.

De plus, Alstom publie pour la première année des informations relatives à la Taxonomie européenne[16], avec trois indicateurs de performance que sont le chiffre d’affaires, les dépenses d’investissement (Capex) et les dépenses d’exploitation (Opex) atteignant un taux d’éligibilité exceptionnel de 99 %[17] à la Taxonomie européenne, confirmant l’importance du secteur dans lequel Alstom opère pour atteindre l’objectif de neutralité carbone de l’UE d’ici 2050. La taxonomie européenne a pour but de réorienter les flux de capitaux vers des activités durables et de faciliter la transition vers une économie à faible émission de carbone.  

***

Structure financière

Le cash-flow libre du Groupe s'établit à (992) millions d’euros pour l'exercice 2021/22 contre (703) millions d’euros pour la même période de l’année précédente, avec une forte génération de cash positive au S2 2021/22 d’un montant de 469 millions d’euros. Comme anticipé, la génération de trésorerie a notamment été défavorablement impactée par (1 383) millions d’euros de consommation en fonds de roulement, contre (1 001) millions d’euros sur la même période de l’exercice précédent, provenant des efforts continus de stabilisation de certains projets liés à l’intégration de Bombardier Transport, du phasage du fonds de roulement et de l’accélération industrielle.

Le Groupe détient 810 millions d’euros de trésorerie et équivalents de trésorerie disponibles à mars 2022. De plus, Alstom bénéficie d’une solide liquidité avec deux facilités de crédit renouvelables pour un montant total de 4 250 millions[18] d’euros, toutes deux inutilisées à la clôture de mars 2022, sans clauses financières restrictives.

Grâce à ces lignes, le Groupe bénéficie de 5 060 millions d’euros de liquidités disponibles, en couverture du programme de NEU CP[19] dont le plafond a été augmenté à 2 500 millions d’euros en juillet 2021 avec un encours de 250 millions d’euros au 31 mars 2022.

Au 31 mars 2022, l’endettement net du Groupe s’élevait à 2 085 millions d’euros, comprenant notamment des obligations ayant des maturités et un profil de coût favorables et sans clauses financières restrictives. Alstom bénéficie d’une liquidité solide de 5 060 millions d’euros et de capitaux propres s’élevant à 9 024 millions d’euros au 31 mars 2022.

***

Succès de la première année d’intégration de Bombardier Transport

En mai 2022, l’intégration de Bombardier Transport est en bonne voie. Notre enquête sur l’implication des collaborateurs, réalisée 10 mois après la clôture, montre que 80 % des collaborateurs sont fiers de travailler pour Alstom. De plus, 86 % de nos collaborateurs interrogés connaissent les nouvelles valeurs d’Alstom dans le cadre d’un programme d’intégration culturelle.

Les activités d’intégration ont été réalisées conformément à la feuille de route et au calendrier d’intégration :

  • L’organisation d’Alstom est en place et évolue comme une même Équipe, soutenue par les nouvelles valeurs d’Alstom et par la feuille de route de la culture à long terme et du changement.
  • 80 % des processus clés ont convergé et englobent toutes les fonctions et lignes de produits, y compris les processus de projet et d’appel d’offres, les processus qualité et les processus de la chaîne d’approvisionnement. Les activités de convergence continueront d’être déployées pour atteindre un modèle opérationnel unique avec les meilleurs processus et le meilleur portefeuille de produits dans 3 ans.
  • Début du déploiement du modèle IT Core d’Alstom pour faire converger les solutions et les outils, en mettant l’accent sur le déploiement de l’ERP d’Alstom.
  • 100 % de la convergence validée des produits et des composants, avec une stratégie et une feuille de route produits clairs pour répondre aux besoins des clients.

Comme annoncé, l’année 2021/22 a été consacrée à la stabilisation des projets hérités de Bombardier Transport en s’appuyant sur l’expertise et les résultats d’exécution d’Alstom, ce qui a eu un impact positif sur les indicateurs clés de performance opérationnelle et la satisfaction des clients, avec un indicateur NPS[20] de 8,1 en mars 2022. 

L’intégration devrait être achevée dans un délai de trois ans. Les synergies sont confirmées et devraient générer 400 millions d’euros en 2024/25 et 475-500 millions d’euros annuels à partir de 2025/26.  

***

Dividende proposé

Lors de la prochaine assemblée générale qui se tiendra le 12 juillet 2022, Le Conseil d’administration proposera une distribution de dividende d’un montant de 0,25 euro par action[21], ce qui correspond à un ratio de distribution de 35 % du résultat net ajusté avant la dépréciation de la participation dans TMH.

Perspectives pour l’exercice fiscal 2022/23

Le contexte économique et politique actuel crée des incertitudes sur les activités opérationnelles et Alstom ne fait pas exception. En particulier, l’inflation va peser dans une certaine mesure sur la rentabilité de l’exercice fiscal 2022/23, et les pénuries de composants électroniques pourraient créer des tensions sur les livraisons. Par conséquent, le Groupe a mis en place des actions fortes de management des risques et de réduction des coûts pour traverser cette phase d’incertitudes.

Comme base de ses perspectives pour l’exercice fiscal 2022/23, le Groupe suppose l’absence de nouvelles perturbations de l'économie mondiale (y compris une hausse complémentaire de l’inflation ou une aggravation de la crise géopolitique), et de pénuries significatives dans la chaîne d'approvisionnement, qui impacterait matériellement la capacité du Groupe à fournir des produits et des services.

  • Progression des ventes soutenue par un carnet de commandes solide et un ratio commandes sur chiffre d’affaires au-dessus de 1
  • Croissance progressive de la marge d’exploitation ajustée comparée à l’exercice fiscal 2021/22 grâce à une prise de commandes saine et un bon niveau d’exécution du carnet de commandes
  • Génération de Cash-Flow libre[22]

***

Trajectoire et objectifs financiers à moyen terme

Les perspectives financières Alstom in Motion 2025 sont confirmées et les objectifs de synergies revues à la hausse

  • Part de marché : d'ici 2024/25, Alstom vise à accroître sa part de marché de 5 points de pourcentage[23] en s'appuyant sur son positionnement stratégique unique, soutenu par la dynamique de son groupe élargi et son offre compétitive ;
  • Chiffre d’affaires : Entre 2020/21 (chiffre d'affaires proforma de 14 milliards d'euros) et 2024/25, Alstom vise un taux de croissance annuel moyen du chiffre d’affaires supérieur à 5 %, soutenu par une forte dynamique de marché et un carnet de commandes inégalé de 81 milliards d'euros au 31 mars 2022, garantissant environ 35 à 37 milliards d'euros de chiffre d'affaires sur les trois prochaines années. L’activité de Matériels Roulants devrait croître au-dessus du marché, l’activité de Services à un solide taux moyen à un chiffre et l’activité de Signalisation à un taux à un chiffre, dans la fourchette haute ;
  • Rentabilité : La marge opérationnelle ajustée devrait atteindre entre 8 % et 10 % à partir de 2024/25, bénéficiant des initiatives d'excellence opérationnelle, de la complète exécution des projets difficiles en carnet tandis que les synergies devraient générer 400 millions d’euros en 2024/25 et 475-500 millions d’euros annuels à partir de 2025/26 ;
  • Cash-Flow libre : à partir de 2024/25, la conversion du résultat net ajusté[24] en cash-flow libre devrait être supérieure à 80 %[25] tirée par la stabilité à moyen terme du besoin en fonds de roulement, la stabilisation des investissements (CAPEX) à environ 2 % du chiffre d'affaires et les initiatives cash focus tout en bénéficiant de la hausse du volume et des synergies ;
  • Alstom mènera une politique rigoureuse d’allocation du capital, axée sur le maintien d’une notation « Catégorie investissement » tout en gardant la flexibilité de poursuivre des opportunités de croissance à travers des opérations de fusions-acquisitions sélectives ;
  • Alstom s'engage à livrer une rentabilité soutenue à ses actionnaires avec un taux de distribution de dividendes[26] compris entre 25 % et 35 %[27].

Journée Investisseurs

La journée investisseurs d'Alstom se tiendra virutellement le mercredi 11 mai 2022 à 15h30 (CET). Les informations de connection sont disponibles sur le site Internet d’Alstom.  

***

Le rapport de gestion ainsi que les comptes consolidés, approuvés par Le Conseil d’administration qui s’est tenu le 10 mai 2022, sont disponibles sur le site internet d’Alstom : www.alstom.com. Les comptes ont été revus par les auditeurs dont la certification est en cours de délivrance.

Le présent communiqué de presse contient des informations et déclarations de nature prospective basées sur les objectifs et prévisions à ce jour de la direction d’Alstom. Ces informations et déclarations de nature prospective s’appliquent au périmètre actuel du Groupe et sont inévitablement soumises à un certain nombre de facteurs de risque et d’incertitude importants (tels que ceux décrits dans les documents déposés par Alstom auprès de l’Autorité des marchés financiers) qui font que les résultats finalement obtenus pourront différer de ces objectifs ou prévisions. Ces informations de nature prospective n'ont de valeur qu'au jour de leur formulation et Alstom n'assume aucune obligation de mise à jour ou de révision de celles-ci, que ce soit en raison de nouvelles informations qui seraient à sa disposition, de nouveaux événements ou pour toute autre raison.

Le présent communiqué de presse ne constitue ni ne fait partie d'un prospectus ou d'une quelconque offre ou sollicitation pour la vente ou l’émission, ou d’une quelconque offre ou sollicitation à acheter ou souscrire, ou d’une quelconque sollicitation d'une offre d’achat ou souscription d’actions ou de tous autres titres de la société en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis ou dans un quelconque autre pays. Toute offre de titres de la société ne peut être faite en France que conformément à un prospectus ayant reçu le visa de l’AMF ou, hors de France, conformément à une note d'information préparée à cette fin. Aucune offre publique n’est envisagée dans une juridiction autre que la France. Les informations ne constituent aucune forme d’engagement de la part de la société ou d'une quelconque autre personne. Ni les informations ni aucune autre information écrite ou verbale mise à la disposition d'un quelconque destinataire ou de ses conseils ne constitueront la base d'un contrat ou d’un engagement de quelque nature que ce soit. Plus particulièrement, en fournissant les informations, la société, les banques, leurs affiliés, actionnaires et leurs administrateurs, dirigeants, conseils, employés ou représentants respectifs, ne s’engagent aucunement à donner au destinataire accès à de quelconques informations additionnelles.

Toute référence dans ce document à des variations " Pro forma like-for-like ", sur les commandes et le chiffre d’affaires, correspond à une vision combinée, non auditée, du Groupe incluant l'exercice 2020/21 d'Alstom sur son périmètre historique et la contribution de Bombardier Transport sur son périmètre historique pour 9 mois de leur exercice 2020 (avril à décembre 2020) et janvier 2021 et est conforme aux pratiques comptables d'Alstom. Les variations calculées à partir de ces chiffres combinés excluent tout ajustement de périmètre et de change.

ANNEXE 1A – REPARTITION PAR GEOGRAPHIE

Données publiées

Exercice fiscal

%

Exercice fiscal

%

(En million d’euros)

2020/21

Contrib.

2021/22

Contrib.

Europe

6 027

66 %

12 745

66 %

Amériques

1 050

11 %

3 970

21 %

Asie / Pacifique 

1 059

12 %

2 289

12 %

Moyen-Orient/ Afrique/ Asie Centrale

964

11 %

258

1 %

Commandes reçues par destination

9 100

100 %

19 262

100 %

Données publiées

Exercice fiscal

%

Exercice fiscal

%

(En million d’euros)

2020/21

Contrib.

2021/22

Contrib.

Europe

40 804

55 %

44 202

55 %

Amériques

10 491

14 %

13 116

16 %

Asie / Pacifique 

11 209

15 %

11 622

14 %

Moyen-Orient/ Afrique/ Asie Centrale

12 033

16 %

12 073

15 %

Carnet par destination

74 537

100 %

81 013

100 %

Données publiées

Exercice fiscal

%

Exercice fiscal

%

(En million d’euros)

2020/21

Contrib.

2021/22

Contrib.

Europe

5 316

61 %

9 584

62 %

Amériques

1 351

15 %

2 563

17 %

Asie / Pacifique 

1 093

12 %

2 172

14 %

Moyen-Orient/ Afrique/ Asie Centrale

1 025

12 %

1 152

7 %

Chiffre d’affaires par destination

8 785

100 %

15 471

100 %

ANNEXE 1B – REPARTITION PAR PRODUIT

Données publiées

Exercice fiscal

%

Exercice fiscal

%

(En million d’euros)

2020/21

Contrib.

2021/22

Contrib.

Matériels roulants

4 484

49 %

9 801

51 %

Services

2 045

23 %

4 168

21 %

Systèmes

930

10 %

2 654

14 %

Signalisation

1 641

18 %

2 639

14 %

Commandes par produit

9 100

100 %

19 262

100 %

Données publiées

Exercice fiscal

%

Exercice fiscal

%

(En million d’euros)

2020/21

Contrib.

2021/22

Contrib.

Matériels roulants

39 052

53 %

40 832

50 %

Services

24 737

33 %

26 789

33 %

Systèmes

4 692

6 %

6 282

8 %

Signalisation

6 056

8 %

7 110

9 %

Carnet par produit

74 537

100 %

81 013

100 %

Données publiées

Exercice fiscal

%

Exercice fiscal

%

(En million d’euros)

2020/21

Contrib.

2021/22

Contrib.

Matériels roulants

4 530

51 %

8 647

56 %

Services

1 745

20 %

3 406

22 %

Systèmes

947

11 %

1 155

7 %

Signalisation

1 563

18 %

2 263

15 %

Chiffre d’affaires par produit

8 785

100 %

15 471

100 %

ANNEXE 2 – COMPTE DE RESULTAT

Données publiées

Exercice fiscal

Exercice fiscal

(En million d’euros)

2020/21

2021/22

Chiffre d’affaires

8 785

15 471

Marge brute ajustée avant APA*

1 536

2 148

Résultat d’exploitation ajusté (aEBIT) *

645

767

Charges de restructuration et rationalisation

(14)

(138)

Charges d’integration, d’acquisition et autres charges

(196)

(209)

Renversement de la contribution des sociétés mises en équivalence

(50)

(145)

Résultat d’exploitation (EBIT) avant APA

384

275

Produits et charges financières

(68)

(25)

Impôts sur les bénéfices

(63)

(68)

Quote-part des résultats nets des sociétés mises en équivalence (renversement)

83

107

Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

(12)

(21)

Résultat net ajusté avant dépréciation de TMH

301

268

Dépréciation de TMH

-

(441)

Résultat net ajusté*

301

(173)

Affectation du prix d’acquisition (APA)

(61)

(403)

Résultat net des activités poursuivies (part du Groupe)

240

(576)

Résultat net des activités non poursuivies

7

(5)

Résultat net (part du Groupe)

247

(581)

 

 

 

* voir définition ci-dessous

ANNEXE 3 – CASH-FLOW LIBRE

Données publiées

(En millions d’euros)

Exercice fiscal

 2020/21

Exercice fiscal

2021/22

Résultat d’exploitation (EBIT) avant APA

384

275

Dépréciation et amortissements1

307

445

Charges de restructuration décaissées

(16)

100

Acquisition d’immobilisations corporelles et incorporelles

(158)

(304)

R&D capitalisées

(106)

(125)

Variation du besoin en fonds de roulement2

(1 001)

(1 383)

Frais financiers décaissés

(79)

9

Impôts sur les sociétés décaissées

(94)

(141)

Autres

60

131

Cash-flow libre

(703)

(992)

1  Avant APA

2  La variation du besoin en fonds de roulement de 1 383 millions d’euros correspond aux 1 349 millions d’euros de variation du besoin en fonds de roulement résultant d’activités opérationnelles détaillées dans les états financiers consolidés résumés, dont les 34 millions d’euros de variation des provisions pour restructuration, d’impôt sur les sociétés et autres taxes ont été exclus.

ANNEXE 4 - DEFINITIONS D’INDICATEURS FINANCIERS NON CODIFIES PAR DES ORGANISMES DE NORMALISATION COMPTABLE

Cette section présente les indicateurs financiers utilisés par le Groupe qui ne sont pas codifiés par des organismes de normalisation comptable.

Commandes reçues

Une nouvelle commande n’est enregistrée en commandes reçues que lorsque le contrat crée des droits exécutoires entre le Groupe et son client.

Quand cette condition est remplie, la commande est enregistrée à son montant contractuel.

Si le contrat est libellé dans une devise autre que la devise fonctionnelle de l’entreprise consolidée, le Groupe utilise des contrats à terme pour éliminer le risque de change. Les commandes sont alors reconnues en utilisant le taux de change comptant à la date de mise en place de la couverture.

Le ratio « Commandes sur chiffre d’affaires »

Le ratio « Commandes sur chiffre d’affaires » est le ratio des commandes reçues sur le montant total des ventes réalisées sur une période spécifique. 

Résultat d’exploitation ajusté

Le résultat d’exploitation ajusté est l’indicateur de performance clé pour refléter la performance opérationnelle récurrente. Cet indicateur est aussi utilisé par le marché et les concurrents directs du Groupe.

A partir de septembre 2019, Alstom a opté pour l’inclusion de la quote-part des résultats nets des sociétés mises en équivalence dans l’aEBIT lorsque celles-ci sont considérées comme faisant partie des activités opérationnelles du Groupe (car il existe des flux opérationnels significatifs et/ou la réalisation de projets communs avec ces entités). Ceci comprend principalement les coentreprises chinoises, Alstom Sifang (Qingdao) Transport Ltd. (anciennement Bombardier Sifang), Bombardier NUG Propulsion System Co. Ltd. et Changchun Changke Alstom Railway Vehicles Company Ltd (anciennement Changchun Bombardier).

L’aEBIT correspond au résultat d’exploitation ajusté des éléments suivants :

  • Coûts nets de restructuration et de rationalisation ;
  • Dépréciation des actifs incorporels et corporels ;
  • Plus ou moins-values ou réévaluations sur cessions de titres ou changement de contrôle ;
  • Tout élément non récurrent comme des coûts encourus ou des dépréciations d’actifs évalués dans le cadre de regroupements d’entreprise, ainsi que des charges liées à des procédures judiciaires n’entrant pas dans le cadre normal des affaires.
  • La quote-part des résultats nets des sociétés opérationnelles mises en équivalence.

Un événement non récurrent est un événement exceptionnel, dont les impacts sont significatifs et n’ayant pas vocation à se reproduire dans le futur.

La marge d’exploitation ajustée correspond au résultat d’exploitation ajusté exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires.

Résultat net ajusté

À la suite de l’acquisition de Bombardier Transport, Alstom a décidé d’introduire la notion de « résultat net ajusté ». Celle-ci vise à réévaluer son résultat net des activités poursuivies (part du Groupe) en excluant de ce dernier l’impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités, net de la charge d’impôt correspondante. Cet indicateur est par ailleurs conforme aux pratiques du marché.

Cash-flow libre  

Le cash-flow libre se définit comme la variation nette de la trésorerie liée à l’exploitation, moins les dépenses d’investissement incluant les coûts de développement capitalisés, nettes des cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles. Le cash-flow libre n’inclut pas le produit des cessions d’activité.

L’indicateur financier le plus directement comparable en normes IFRS au cash-flow libre est la variation nette de trésorerie liée à l’exploitation.

Trésorerie (dette) nette

La trésorerie nette est définie comme la somme de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, des autres actifs financiers courants et des actifs financiers non courants directement associés aux passifs comptabilisés en dette financière, diminuée de la dette financière courante et non courante.

Taux de distribution 

Le taux de distribution est calculé en divisant le montant du dividende global par le « Résultat net ajusté des activités poursuivies attribuable aux propriétaires de la société mère » tel que présenté dans le compte de résultat consolidé.

Proforma en données comparables New Alstom

Les variations « pro forma en données comparables New Alstom », commandes reçues et chiffre d’affaires, correspondent à la variation en données comparables d’Alstom post acquisition de Bombardier Transport en intégrant Bombardier Transport sur les exercices précédents l’acquisition. Les données financières antérieures à l’acquisition utilisées pour calculer les variations « pro forma en données comparables New Alstom », chiffres d’affaires, sont issues des comptes historiques respectivement d’Alstom et de Bombardier Transport. Afin d’assurer la comparabilité des résultats, les retraitements proforma tels que présentés dans le chapitre 3 du DEU « Informations Financières Condensées ProForma Non Auditées au 31 mars 2021 » ont été appliqués. Les données relatives à la performance commerciale correspondent aux commandes reçues par Alstom et Bombardier Transport en intégrant Bombardier Transport sur les périodes comparables précédentes à l’acquisition. Ces indicateurs ne sont pas présentés sur une base organique et, par conséquent, ne sont pas retraités afin d'éliminer l'impact des changements du périmètre de consolidation et des changements résultant de la conversion des comptes en euros suite à la variation des devises étrangères par rapport à l'euro.

Les chiffres d’affaires du T1, T2 et T3 2020/21 de Bombardier Transport ont été convertis au taux de change EUR/USD trimestriels moyens préétablis de 1/1,1004 pour le T1 tel que communiqué dans le rapport financier du T2 2020 de Bombardier Inc. ; de 1/1,1648 pour le T2 tel que communiqué dans le rapport financier du T3 2020 de Bombardier Inc. ; de 1/1,910 pour le T3 tel que communiqué dans le rapport financier du T4 2020 de Bombardier Inc.

Le chiffre d'affaires du T4 correspond à la variation à périmètre constant d'Alstom et de Bombardier Transport combinés, en considérant l'activité de Bombardier Transport dans son ensemble jusqu'à la date de clôture du 29 janvier 2021 et le T4 2020/21 du New Alstom qui comprenait Alstom sur son périmètre historique au T4 2020/21 et la contribution de Bombardier Transport pour 2 mois (février et mars 2021). Les données financières mensuelles de Bombardier Transport de janvier 2021 (non auditées) sont extraites des comptes de Bombardier Transport en euros. Les données financières postérieures à la date d'acquisition sont extraites des états financiers historiques d'Alstom et de Bombardier Transport combinés, préparés en euros selon les normes IFRS.

Les commandes reçues du T1, T2 et T3 2020/21 de Bombardier Transport ont été converties au taux de change EUR/USD trimestriels de clôture de 1/1,1284 pour le T1 tel que communiqué dans le rapport financier du T2 2020 de Bombardier Inc. ; de 1/1,1702 pour le T2 tel que communiqué dans le rapport financier du T3 2020 de Bombardier Inc. ; de 1/1,2271 pour le T3 tel que communiqué dans le rapport financier du T4 2020 de Bombardier Inc.

Les commandes reçues de janvier 2021 de Bombardier Transport ont été extraites des comptes de Bombardier Transport en euros.

[1] Indicateur non GAAP. Voir la définition en annexe

[2] Résultat net des activités poursuivies (part du Groupe) en excluant de ce dernier l’impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités, net de la charge d’impôt correspondante.

[3] Avec l’option de recevoir le paiement en cash ou en nouvelles actions

[4] Les répartitions géographiques et par produit des commandes reçues, du carnet de commandes et du chiffre d’affaires publiés sont données en Annexe 1

[5] Toute référence dans ce document à des variations " Pro forma like-for-like ", sur les commandes et le chiffre d’affaires, correspond à une vision combinée, non auditée, du Groupe incluant l'exercice 2020/21 d'Alstom sur son périmètre historique et la contribution de Bombardier Transport sur son périmètre historique pour 9 mois de leur exercice 2020 (avril à décembre 2020) et janvier 2021 et est conforme aux pratiques comptables d'Alstom. Les variations calculées à partir de ces chiffres combinés excluent tout ajustement de périmètre et de change.

[6] Indicateur non GAAP. Voir la définition en annexe

[7] Le résultat d’exploitation ajusté inclut les sociétés de mises en équivalence lorsque celles-ci sont considérées comme faisant partie des activités opérationnelles du Groupe. Cela comprend principalement les coentreprises chinoises, à savoir la coentreprise CASCO pour Alstom ainsi que, suite à l’intégration de Bombardier Transport, Alstom Sifang (Qingdao) Transport Ltd. (anciennement Bombardier Sifang), Bombardier NUG Propulsion System Co. Ltd. et Changchun Changke Alstom Railway Vehicles Company Ltd (anciennement Changchun Bombardier).

[8] Résultat net des activités poursuivies (part du Groupe) en excluant de ce dernier l’impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités, net de la charge d’impôt correspondante.

[9] Communications-based train control

[10] Excluant (74) millions d’euros de charges d’amortissement liées à l’affectation du prix d’acquisition de Bombardier Transport.

[11] Grade of Automation 2 en anglais

[12] Automatic Train operation

[13] Grade of Automation 4

[14] Conformément aux normes IFRS, l’écart de conversion ne peut être comptabilisé au compte de résultat qu’au moment d’une vente

[15] Réduction des émissions GES (scope 1 et 2) des sites d’Alstom de 40 % d’ici 2030 par rapport à l’année fiscale FY2021/22. Réduction des émissions de GES liées à l’utilisation des produits vendus pour le matériel roulant (scope 3) de 35 % par passager-km et par tonne-km d’ici 2030 par rapport à l’année fiscale FY2021/22.

[16] Le règlement de l'UE sur la taxonomie (règlement (UE) 2020/852) a été introduit pour proposer un cadre visant à faciliter les investissements durables dans le cadre des efforts de l'UE pour mettre en œuvre le pacte vert européen.

[17] L'éligibilité à la Taxonomie ne doit pas être considérée comme une indication de l'alignement de la taxonomie. Le Groupe effectuera une analyse détaillée et approfondie de l'alignement sur la Taxonomie en utilisant les critères techniques environnementaux et sociaux spécifiques énoncés dans le règlement et en fera rapport au prochain exercice fiscal, comme l'exige la législation de l'UE sur la Taxonomie.

[18] Une facilité de crédit renouvelable de 1 750 millions d’euros arrivant à échéance le 25 janvier, et deux options d'extension d’un an à la discrétion des prêteurs. Cette facilité est inutilisée à la clôture de mars. Et une facilité de crédit renouvelable de 2 500 millions d’euros arrivant à échéance le 27 janvier, et deux options d'extension d’un an à la discrétion des prêteurs. Cette facilité est également inutilisée à la clôture de mars.

[19] Negotiable European Commercial Paper

[20] Net Promoter Score

[21] Avec l’option de recevoir le paiement en cash ou en nouvelles actions. Les détails seront fournis dans un communiqué de presse ultérieur.

[22] Sujet à une volatilité à court terme.

[23] Par rapport à la part de marché d’Alstom en 2020/21

[24]Résultat net ajusté

[25] Sujet à une volatilité court-terme

[26] Le taux de distribution est calculé en divisant le montant du dividende global par le « Résultat net ajusté » tel que présenté dans le compte de résultat consolidé.

[27] Du résultat net ajusté