Aller au contenu principal

Engagements

Notre politique d’achats responsables

Worker posing in  Sri City site, India

Consolider une supply chain plus équitable, plus sûre et plus respectueuse de l'environnement

Alors que l’urbanisation s’accélère et les risques liés à la pollution se multiplient, nous méritons tous un avenir plus vert, plus juste, plus sûr. C’est pourquoi, en tant que leader de la mobilité durable, Alstom s’engage dans la réduction des risques environnementaux, sociaux et éthiques à chaque maillon de sa supply chain.

Que signifie exactement une politique d'achats responsables ?

Alstom développe des projets complexes et intégrés qui nécessitent, pour réussir, un écosystème fiable et solide. Concrètement, cela passe par des partenariats étroits avec des fournisseurs et des sous-traitants soigneusement sélectionnés couvrant le matériel roulant, la signalisation, les solutions de mobilité digitale, l'infrastructure, et les activités de maintenance et de modernisation, afin de garantir le respect des normes de qualité et de sécurité les plus élevées. Pour y parvenir, Alstom a créé une Politique d’achats durable spécifique, qui intègre notamment une Charte d'éthique et de développement durable pour les fournisseurs et sous-traitants d'Alstom. Alstom a pour objectif que tous ses fournisseurs et sous-traitants respectent cette charte.

Au 31 mars 2020, la charte a été signée par 97% des fournisseurs et sous-traitants du Groupe, représentant 99% du volume d'achat. Pour généraliser l'adhésion des fournisseurs, Alstom a intégré la charte dans ses conditions générales d’achat au niveau local.

>1440
fournisseurs Alstom ont été évalués entre 2015 et 2020 dans le cadre de l’initiative Railsponsible
~90%
des directeurs des achats d’Alstom avaient participé à une formation dédiée au 31 mars 2020

Un engagement inébranlable 

(les informations ci-dessous sont non-exhaustives)

Dans le cadre du Pacte mondial des Nations unies, Alstom promeut les valeurs et les normes internationales dans les domaines suivants, et demande à ses fournisseurs d’en faire autant :

  • Normes du travail
    Par exemple : éradiquer toute discrimination et travail forcé, se conformer aux réglementations en matière de volume horaire et de salaires.
  • Éthique
    Par exemple : se conformer aux réglementations en matière de concurrence et d’anticorruption ; éviter les conflits d’intérêts.
  • Environnement
    Par exemple : limiter l’utilisation de substances dangereuses, promouvoir le recyclage et les technologies respectueuses de l’environnement.
  • Santé et sécurité au travail
    Par exemple : mettre en place des actions aider chacun à prendre soin de sa santé ; améliorer en permanence la sécurité pour tous les collaborateurs et clients.
  • Produits et services
    Par exemple : intégrer les principes d’éco-conception dans le développement des produits, garantir le respect des réglementations sur les substances dangereuses.

Afin d’être sûr que ses fournisseurs respectent ces critères environnementaux, sociaux et éthiques, Alstom travaille avec EcoVadis pour mener des évaluations de la performance en matière de développement durable, fondées sur le Pacte mondial des Nations unies et la norme ISO 26000

Dans le cadre de ce processus, Alstom soutient les fournisseurs dans la mise en œuvre de plans d'action visant à cibler des domaines d'amélioration spécifiques. Au 31 mars 2020, les évaluations en ligne, screenings numériques, ou les audits sur site couvraient 84,5 % du volume des achats effectués auprès des fournisseurs identifiés comme étant à risque. L'objectif d'Alstom de porter ce taux à au moins 80 % d'ici 2020 a donc été atteint. L'objectif de la stratégie du Groupe "AIM" est de contrôler ou d'évaluer 100 % des fournisseurs selon des normes de responsabilité sociale ou d'éthique et de conformité d'ici avril 2025.

Dans le ferroviaire, Alstom a créé en collaboration avec la SNCF, Nederlandse Spoorwegen (NS), DB, Bombardier et Knorr-Bremse, une initiative baptisée Railsponsible. Depuis, CAF, CFL, NMBS, RFI, SBB, Schindler, Siemens, ÖBB et WABTEC ont rejoint le comité de Railsponsible. Dédiée aux achats durables, cette initiative vise une amélioration des pratiques RSE de toute la supply chain par l’adoption d’une approche commune, une collaboration sur le terrain et un partage de bonnes pratiques, d’outils et de procédures. Dans ce cadre, les membres de Railsponsible s’appuient sur la même plateforme d’évaluation des fournisseurs afin de mesurer leur performance RSE.

Piloter le changement

Pour favoriser une culture plus durable en matière d’achats, Alstom s’efforce d’impliquer tous les principaux acteurs au sein des communautés achats, fournisseurs et qualité. En proposant un programme de formation et de communication dédié, Alstom espère informer et éclairer sur son approche en matière d’achats durables.

Alstom a également repensé son programme fournisseurs « Alliance » pour se concentrer sur le développement de partenariats proactifs fondés sur la collaboration. Depuis 2015, 25 partenaires ont ainsi intégré un comité de pilotage dédié pour animer le développement commercial et l’expansion internationale, l’excellence industrielle et l’innovation.

Des questions sur les relations d’Alstom avec ses fournisseurs ?

Alstom est signataire de la Charte "Relations Fournisseurs Responsables » et a nommé un Médiateur interne. 

En savoir plus

 

Alstom Alliance

Créer et développer des partenariats sur le long terme avec nos fournisseurs

En savoir plus

Téléchargements Substances Dangereuses

Téléchargements Substances Dangereuses