Aller au contenu principal

Infrastructure

HAS: Atténuer efficacement les vibrations des voies

© Alstom / LPesqueux

HAS en bref

  • Atténuation efficace du bruit et des vibrations
  • Solution économique
  • Installation, maintenance et remplacement simplifiés

Dans les zones urbaines où les vibrations et le bruit causés à l'interface roue-rail posent problème, HAS offre une solution d'atténuation optimale et économique.

Réduire l'impact dans les villes

Les vibrations générées par la circulation des trains peuvent gêner sur les sites urbains sensibles comme les hôpitaux, les zones résidentielles, les bâtiments historiques ou les salles de spectacle. La solution de voie HAS, mise au point en collaboration par Alstom et Sateba (Consolis Rail), réduit efficacement ces effets tout en offrant un certain nombre d'avantages par rapport aux voies sur dalles flottantes.

Facilité d'installation

HAS est constitué de lourdes traverses monobloc en béton posées sur des patins élastiques dans une gaine rigide. Ces traverses peuvent être posées avec le même équipement et à la même vitesse que les voies à traverses conventionnelles et jusqu'à dix fois plus vite que les voies sur dalles flottantes système qui de plus exige une main d'œuvre hautement spécialisée. L'avantage en termes de durée de construction et de coûts est évident.

Compact et économique

Parallèlement à ces avantages liés au facteur temps, HAS nécessite moins de béton qu'une solution à dalles flottantes. Ce volume moindre permet d'économiser 30 cm sur le diamètre du tunnel et donc de réduire les coûts. En outre, grâce à l'accès direct aux traverses, celles-ci sont faciles à remplacer la nuit, ce qui évite de perturber le service en journée.

Des résultats d'exception

L'atténuation apportée par HAS est équivalente à celle d'une voie sur dalles flottantes, à coût moindre. Rien d'étonnant donc à ce que les autorités britanniques aient décidé d'adopter HAS pour le projet emblématique Crossrail qui passe sous le centre de Londres et dont l'ouverture sous le nom d'Elizabeth Line est prévue en 2018.

  • 30%
    de coûts de construction en moins
  • 20+
    dB d'atténuation de vibration
  • 5 000+
    traverses HAS utilisées sur le projet Crossrail