Aller au contenu principal

D’excellents résultats pour Alstom au premier semestre 2018/19

Contacts presse (Siège)

Samuel Miller

Envoyer un email

Tel: + 33 1 57 06 67 74

Justine Rohée

Envoyer un email

Tel: +331507861881

Relations avec les investisseurs

Julien Minot

Envoyer un email

Tel: + 33 1 57 06 64 84

Download as PDF
  • Une forte dynamique commerciale avec 7 milliards d’euros de commandes conduisant à un nouveau record du carnet de commandes à 38 milliards d’euros
  • Une performance opérationnelle remarquable avec un chiffre d’affaires à 4 milliards d’euros et une marge d’exploitation ajustée de 7 %
  • Un cash-flow libre positif et un bilan solide

 

14 novembre 2018 – Entre le 1er avril 2018 et le 30 septembre 2018, Alstom a enregistré 7,1 milliards d’euros de commandes conduisant à un nouveau record du carnet de commandes à 38,1 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires a atteint 4,0 milliards d’euros. Le ratio commandes sur chiffre d’affaires était fort à 1,8. Le résultat d’exploitation ajusté s’est élevé à 285 millions d’euros soit une marge de 7,1 %. Le résultat net (part du Groupe) était exceptionnellement élevé à 563 millions d’euros. Au cours du premier semestre de l’exercice fiscal 2018/19, le cash-flow libre s’est élevé à 172 millions d’euros.

Chiffres clés

(en millions d’euros)

Semestre clos le

30 septembre 2017*

Semestre clos le

30 septembre 2018

% variation publiée

% variation organique

Données publiées

 

 

 

 

 

Carnet de commandes

34 966

38 113

9 %

11 %

 

Commandes reçues

3 170

7 129

125 %

130 %

 

Chiffre d’affaires

3 341

4 010

20 %

23 %

 

Résultat d’exploitation ajusté

180

285

58 %

 

 

Marge d’exploitation ajustée

5,4 %

7,1 %

 

 

 

Résultat net - Part du Groupe

177

563

 

 

 

Cash-flow libre

227

172

 

 

 

             

            *Retraité IFRS 9 & 15

« Alstom a délivré d’excellents résultats ce premier semestre avec des succès commerciaux décisifs, comme la nouvelle génération de trains à très grande vitesse en France et le projet de système de métro au Canada. Le carnet de commandes à un nouveau niveau record fournit une visibilité importante sur les ventes à venir et notre performance opérationnelle remarquable reflète l’exécution solide des projets. Pendant ce temps, nous continuons de progresser sur le rapprochement avec Siemens Mobility afin de créer une valeur substantielle pour le marché de la mobilité, nos clients, les millions de personnes qui utilisent nos solutions de transport chaque jour ainsi que pour nos employés et nos actionnaires.» a déclaré Henri Poupart-Lafarge, Président-Directeur Général d’Alstom.

***

Succès de la stratégie 2020

La stratégie 2020 d'Alstom repose sur les cinq piliers suivants :

Une organisation orientée client

Le Groupe a enregistré 7 129 millions d’euros de commandes au cours du premier semestre de l’exercice fiscal 2018/19, à comparer à 3 170 millions d’euros pour la même période l’année dernière.

Alstom a signé des contrats dans l’ensemble des régions, dont une commande pour 100 trains très grande vitesse de nouvelle génération en France, un système de métro léger sans conducteur pour Montréal, des trains Pendolino et de la maintenance en Italie, un contrat de matériel roulant majeur pour Mumbai, un système de métro intégré pour Taipei, des trams-trains Citadis Dualis supplémentaires en France, un contrat de maintenance à long terme pour le matériel roulant et la signalisation du métro de Sydney, un système de contrôle des trains embarqué en Norvège, des locomotives électriques au Maroc et des tramways Citadis pour Francfort.

Le carnet de commandes a atteint un niveau record de 38 113 millions d’euros au 30 septembre 2018, offrant une bonne visibilité sur le chiffre d’affaires à venir.

Une gamme complète de solutions

Au cours du premier semestre de l’exercice 2018/19, le chiffre d’affaires d’Alstom a atteint 4 010 millions d’euros, en hausse de 20 % (23 % à périmètre et taux de change constants). Le ratio commandes sur chiffre d’affaires était fort à 1,8.

Les activités de signalisation, systèmes et services représentaient 57 % du chiffre d’affaires au premier semestre 2018/19. Le chiffre d’affaires de l’activité systèmes s’est élevé à 888 millions d’euros grâce à la progression importante des projets systèmes de métro de Dubaï et de tram de Lusail et à l’avancement du projet de système de métro à Riyad. Le chiffre d’affaires de l’activité services a atteint 749 millions d’euros avec notamment la contribution croissante des contrats au Royaume-Uni et en Italie. Le chiffre d’affaires de l’activité signalisation s’est élevé à 637 millions d’euros avec le démarrage de nouveaux projets en France et en Australie. Le chiffre d’affaires de l’activité matériels roulants a atteint 1 736 millions d’euros avec les livraisons de trains régionaux et à grande vitesse en Europe et l’exécution en cours du projet PRASA en Afrique du Sud.

L’innovation créatrice de valeur

Alstom a maintenu son niveau de recherche et développement (dépenses brutes) à 147 millions d’euros, soit 3,7 % du chiffre d’affaires, au cours du premier semestre 2018/19. Les principaux programmes sont le renouvellement des gammes de matériels roulants, la mobilité intelligente et la maintenance prédictive.

En septembre 2018, les trains à hydrogène Coradia iLint d'Alstom sont entrés en service commercial en Basse-Saxe, une première mondiale. Alstom a également lancé la plateforme en ligne StationOne dédiée au secteur ferroviaire.

L'excellence opérationnelle et environnementale

Alstom a généré un résultat d’exploitation ajusté de 285 millions d’euros correspondant à une marge de 7,1 % pour le premier semestre 2018/19, contre 180 millions d’euros soit une marge de 5,4 % l’année précédente. Cette progression résulte d’une augmentation significative des volumes et des actions en cours pour l’excellence opérationnelle, tandis que le mix produit est resté stable. Le résultat net (part du Groupe) a atteint 563 millions d’euros, incluant un résultat net des activités non poursuivies exceptionnel de 245 millions d’euros.

En septembre 2018, Alstom figurait pour la huitième année consécutive dans les indices Dow Jones Sustainability (DJSI), Monde et Europe, qui attestent de sa position de leader en termes de pratiques de développement durable.

Une culture fondée sur la diversité et l’entrepreneuriat

Pour être à l'image de ses passagers, Alstom a l'ambition d'accroître la diversité de ses effectifs. Les collaborateurs Alstom, où qu'ils soient dans le monde, partagent tous la même culture, soutenue par des valeurs éthiques et d’intégrité fortes.

En septembre 2018, Alstom a distribué 30 actions gratuites à ses salariés, dans le cadre du plan d’actionnariat salarié « We are Alstom », lancé en 2016. Après une période d’acquisition de deux ans, près de 25 000 employés bénéficiaires du plan ont ainsi reçu ces actions ou leur équivalent sous forme de bonus.

***

Un bilan solide

Au cours du premier semestre de l’exercice fiscal 2018/19, le cash-flow libre du Groupe était positif à 172 millions d’euros, bénéficiant des impacts du programme Cash Focus.

Alstom a porté ses investissements à 85 millions d’euros au cours du premier semestre 2018/19. A fin septembre 2018, le montant cumulé des investissements de transformation s’élevait à 212 millions d’euros, sur une enveloppe d’environ 300 millions d’euros, avec notamment la progression de la construction des usines en Afrique du Sud et en Inde et l’extension du site d’Hornell aux Etats-Unis.

Le Groupe disposait d’un montant de cash brut de 1 397 millions d’euros à fin septembre 2018, ainsi que d’une ligne de crédit non tirée de 400 millions d’euros. La dette obligataire d’Alstom s’élevait à
1 249 millions d’euros à fin septembre 2018. En octobre 2018, Alstom a remboursé à maturité une obligation pour un montant de 371 millions d’euros.

La dette nette d’Alstom s’élevait à 280 millions d’euros au 30 septembre 2018, contre 255 millions d’euros au 31 mars 2018. Enfin, les capitaux propres atteignaient 4 021 millions d’euros au 30 septembre 2018, contre 3 479 millions d’euros au 31 mars 2018.

***

Investissements

Alstom, qui détenait précédemment 33 % du capital de TMH, a renforcé son investissement en Russie avec une participation de 20 % dans l’entité combinée créée par TMH avec Locotech, une autre entreprise Russe opérant dans l’activité de service. Cette transaction a représenté un investissement de 115 millions d’euros et a été conclue le 29 juin 2018. Au premier semestre 2018/19, la société TMH a contribué à hauteur de 49 millions d’euros en quote-part de résultat net des sociétés mises en équivalence, contre 14 millions d’euros au cours de la même période l’année précédente.

Le 2 octobre 2018, Alstom a réalisé la cession à General Electric de toutes ses participations dans les trois co-entreprises Energie (co-entreprises Renewables, Grid et Nucléaire) et a reçu un montant total de 2,594 milliards d’euros.

***

Perspectives

Les perspectives d’Alstom sont établies à périmètre et taux de change constants. Elles sont émises en accord avec la nouvelle norme IFRS 15, qui est désormais le standard pour la reconnaissance du chiffre d’affaires.

Pour l’année fiscale 2018/19, le chiffre d’affaires est attendu à environ 8 milliards d’euros et la marge d’exploitation ajustée devrait atteindre environ 7 %.

A moyen terme, Alstom devrait continuer à surperformer la croissance du marché, à améliorer graduellement sa profitabilité, et à améliorer sa génération de cash, avec une volatilité possible sur de courtes périodes.

***

La création d’un leader global dans la Mobilité

Le projet de rapprochement d’Alstom avec les activités de Siemens Mobility, incluant sa traction ferroviaire, a franchi des étapes importantes ces derniers mois.

Le 17 juillet 2018, les actionnaires d’Alstom ont approuvé le projet de rapprochement d’Alstom avec les activités de Siemens Mobility.

Dans le cadre de ce rapprochement, les actionnaires existants d’Alstom à la clôture du jour ouvré précédant la date de réalisation de la transaction recevront deux distributions exceptionnelles : une prime de contrôle de 4 euros par action (Distribution A) et une distribution exceptionnelle d’un montant maximum de 4 euros par action sous réserve de certains ajustements (Distribution B). Le paiement de ces distributions sera effectué le huitième jour ouvré suivant la date de réalisation de cette transaction.

Alstom devrait mettre en place un programme de rachat d’actions dans la période à venir, avec annulation du nombre d’actions Alstom nécessaires afin d’assurer au Groupe Siemens une participation dans Alstom représentant 50,67 % du capital social émis d’Alstom à la date de détermination[1] et d’au moins 50 % sur une base entièrement diluée à la date de réalisation de la transaction. Le montant du prix global de rachat constitue l’un des cas d’ajustements impactant le montant de la Distribution B.

Le 8 juin, Alstom et Siemens ont conjointement déposé la demande d'autorisation de l’opération dans le cadre de la procédure de contrôle des concentrations auprès de la Commission européenne et le 13 juillet, Alstom et Siemens ont pris note de la décision de la Commission européenne d’ouvrir une enquête approfondie sur le projet de rapprochement entre Siemens Mobility et Alstom.

Le 29 octobre, Alstom et Siemens ont reçu la communication des griefs de la Commission européenne dans le cadre de son enquête approfondie sur le projet de rapprochement. Cette communication délimite l’évaluation de la Commission concernant cette transaction. Elle donne à Alstom et Siemens un droit d’accès à tous les éléments du dossier ainsi qu’un droit de réponse à la Commission. Elle ne préjuge en aucun cas de la décision finale de la Commission.

Alstom et Siemens continuent de travailler étroitement avec la Commission afin d’expliquer la logique et les bénéfices de l’opération proposée. Alstom et Siemens vont maintenant discuter des préoccupations détaillées de la Commission et veilleront à ce qu'elles soient adressées rapidement.

L’opération est soumise à l'autorisation des autorités de la concurrence compétentes et sa finalisation est attendue au premier semestre 2019.

*

Le rapport de gestion ainsi que les comptes consolidés, approuvés par le Conseil d’administration qui s’est tenu le 13 novembre 2018, sont disponibles sur le site internet d’Alstom : www.alstom.com. Les comptes ont été revus par les auditeurs.

Ce communiqué de presse contient des informations et déclarations de nature prospective basées sur les objectifs et prévisions à ce jour de la direction d’Alstom. Ces informations et déclarations de nature prospective s’appliquent au périmètre actuel du Groupe et sont inévitablement soumises à un certain nombre de facteurs de risque et d’incertitude importants (tels que ceux décrits dans les documents déposés par Alstom auprès de l’Autorité des marchés financiers) qui font que les résultats finalement obtenus pourront différer de ces objectifs ou prévisions. Ces informations de nature prospective n'ont de valeur qu'au jour de leur formulation et Alstom n'assume aucune obligation de mise à jour ou de révision de celles-ci, que ce soit en raison de nouvelles informations qui seraient à sa disposition, de nouveaux événements ou pour toute autre raison, sous réserve de la réglementation applicable.

Annexe 1a – Repartition par géographie

Données publiées

S1 2017/18

%

S1 2017/18

%

S1 2018/19

%

(en millions d’euros)

(publié)

Contrib.

(retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

 

Contrib.

Europe

1 535

48 %

1 535

48 %

4 303

60 %

Amériques

907

29 %

907

29 %

1 705

24 %

Asie / Pacifique

544

17 %

544

17 %

922

13 %

Moyen-Orient / Afrique

184

6 %

184

6 %

199

3 %

Commandes par destination

3 170

100 %

3 170

100 %

7 129

100 %

 

Données publiées

S1 2017/18

%

S1 2017/18

%

S1 2018/19

%

(en millions d’euros)

(publié)

Contrib.

(retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

 

Contrib.

Europe

14 597

45 %

14 239

40 %

16 858

44 %

Amériques

5 573

17 %

5 523

16 %

6 485

17 %

Asie / Pacifique

5 203

16 %

5 268

15 %

5 345

14 %

Moyen-Orient / Afrique

7 368

22 %

9 936

29 %

9 425

25 %

Carnet par destination

32 741

100 %

34 966

100 %

38 113

100 %

 

Données publiées

S1 2017/18

%

S1 2017/18

%

S1 2018/19

%

(en millions d’euros)

(publié)

Contrib.

(retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

 

Contrib.

Europe

1 917

51 %

1 710

51 %

1 982

50 %

Amériques

727

19 %

663

20 %

728

18 %

Asie / Pacifique

429

12 %

411

12 %

450

11 %

Moyen-Orient / Afrique

683

18 %

557

17 %

850

21 %

CA par destination

3 756

100 %

3 341

100 %

4 010

100 %

 

Données publiées

2017/18

%

2017/18

%

(en millions d’euros)

(publié)

Contrib.

(retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

Europe

3 507

48 %

3 507

48 %

Amériques

1 628

23 %

1 628

23 %

Asie / Pacifique

980

14 %

980

14 %

Moyen-Orient / Afrique

1 068

15 %

1 068

15 %

Commandes par destination

7 183

100 %

7 183

100 %

 

Données publiées

2017/18

%

2017/18

%

(en millions d’euros)

(publié)

Contrib.

(retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

Europe

14 726

43 %

14 361

41 %

Amériques

5 085

15 %

5 211

15 %

Asie / Pacifique

4 903

14 %

5 017

14 %

Moyen-Orient / Afrique

9 464

28 %

10 685

30 %

Carnet par destination

34 178

100 %

35 274

100 %

 

 

Données publiées

2017/18

%

2017/18

%

(en millions d’euros)

(publié)

Contrib.

(retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

Europe

3 938

50 %

3 749

51 %

Amériques

1 531

19 %

1 333

18 %

Asie / Pacifique

974

12 %

900

12 %

Moyen-Orient / Afrique

1 508

19 %

1 364

19 %

CA par destination

7 951

100 %

7 346

100 %

 

Annexe 1b – Repartition par produit

Données publiées

S1 2017/18

%

S1 2017/18

%

S1 2018/19

%

(en millions d’euros)

(publié)

Contrib.

(retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

 

Contrib.

Matériels roulants

1 330

42 %

1 330

42 %

3 959

56 %

Services

992

31 %

992

31 %

1 416

20 %

Systèmes

406

13 %

406

13 %

1 091

15 %

Signalisation

442

14 %

442

14 %

663

9 %

Commandes par destination

3 170

100 %

3 170

100 %

7 129

100 %

 

Données publiées

S1 2017/18

%

S1 2017/18

%

S1 2018/19

%

(en millions d’euros)

(publié)

Contrib.

(retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

 

Contrib.

Matériels roulants

15 969

49 %

17 656

50 %

19 682

52 %

Services

9 899

30 %

10 161

29 %

11 284

29 %

Systèmes

3 698

11 %

4 126

12 %

3 741

10 %

Signalisation

3 175

10 %

3 023

9 %

3 406

9 %

Carnet par destination

32 741

100 %

34 966

100 %

38 113

100 %

 

Données publiées

S1 2017/18

%

S1 2017/18

%

S1 2018/19

%

(en millions d’euros)

(publié)

Contrib.

(retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

 

Contrib.

Matériels roulants

1 641

43 %

1 415

42 %

1 736

43 %

Services

696

19 %

636

20 %

749

19 %

Systèmes

819

22 %

673

20 %

888

22 %

Signalisation

600

16 %

617

18 %

637

16 %

CA par destination

3 756

100 %

3 341

100 %

4 010

100 %

 

Données publiées

2017/18

%

2017/18

%

(en millions d’euros)

(publié)

Contrib.

(retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

Matériels roulants

3 189

45 %

3 189

45 %

Services

2 180

30 %

2 180

30 %

Systèmes

523

7 %

523

7 %

Signalisation

1 291

18 %

1 291

18 %

Commandes par destination

7 183

100 %

7 183

100 %

 

Données publiées

2017/18

%

2017/18

%

(en millions d’euros)

(publié)

Contrib.

(retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

Matériels roulants

16 800

49 %

18 068

51%

Services

11 131

32 %

10 651

30%

Systèmes

2 939

9 %

3 302

10%

Signalisation

3 308

10 %

3 253

9%

Carnet par destination

34 178

100 %

35 274

100%

 

Données publiées

2017/18

%

2017/18

%

(en millions d’euros)

(publié)

Contrib.

(retraité IFRS 9 & 15)

Contrib.

Matériels roulants

3 464

43 %

3 150

43 %

Services

1 480

19 %

1 354

18 %

Systèmes

1 691

21 %

1 527

21 %

Signalisation

1 316

17 %

1 315

18 %

CA par destination

7 951

100 %

7 346

100 %

 

Annexe 2 – Compte de résultat

Données publiées

S1 2017/18

S1 2017/18

S1 2018/19

(en millions d’euros)

(publié)

(retraité IFRS 9 & 15)

 

Chiffre d’affaires

3 756

3 341

4 010

Résultat d’exploitation ajusté (aEBIT)

231

180

285

Charges de restructuration

(19)

(19)

(34)

Autres charges

(18)

(18)

(32)

Résultat d’exploitation (EBIT)

194

143

219

Résultat financier

(51)

(53)

(46)

Impôts sur les bénéfices

(40)

(25)

(12)

Quote-part des résultats nets des sociétés mises en équivalence

110

110

161

Intérêts minoritaires des activités poursuivies

(8)

(6)

(4)

Résultat net - activités non poursuivies*

8

8

245

Résultat net – Part du Groupe

213

177

563

*part du Groupe

Données publiées

2017/18

2017/18

(en millions d’euros)

(publié)

(retraité IFRS 9 & 15)

Chiffre d’affaires

7 951

7 346

Résultat d’exploitation ajusté (aEBIT)

514

397

Charges de restructuration

(47)

(47)

Autres charges

(86)

(86)

Résultat d’exploitation (EBIT)

381

264

Résultat financier

(91)

(99)

Impôts sur les bénéfices

(73)

(59)

Quote-part des résultats nets des sociétés mises en équivalence

216

216

Intérêts minoritaires des activités poursuivies

(10)

(9)

Résultat net - activités non poursuivies*

52

52

Résultat net – Part du Groupe

475

365

*part du Groupe

Annexe 3 – Cash-flow libre

Données publiées

(en millions d’euros)

S1 2017/18

(publié)

S1 2017/18

(retraité IFRS 9 & 15)

S1 2018/19

Résultat d’exploitation ajusté

231

180

285

Dépréciations et amortissements

93

75

82

Charges de restructuration décaissées

(18)

(18)

(19)

Acquisition d’immobilisations corporelles et incorporelles

(80)

(85)

(85)

R&D capitalisés

(23)

(26)

(27)

Variation du besoin en fonds de roulement

53

128

(10)

Frais financiers décaissés

(19)

(16)

(29)

Impôts sur les sociétés décaissés

(46)

(47)

(73)

Autres

36

36

48

Cash-flow libre

227

227

172

 

Données publiées

(en millions d’euros)

2017/18

(publié)

2017/18

(retraité IFRS 9 & 15)

Résultat d’exploitation ajusté

514

397

Dépréciations et amortissements

137

144

Charges de restructuration décaissées

(37)

(37)

Acquisition d’immobilisations corporelles et incorporelles

(202)

(203)

R&D capitalisés

(81)

(90)

Variation du besoin en fonds de roulement

(49)

64

Frais financiers décaissés

(70)

(66)

Impôts sur les sociétés décaissés

(93)

(93)

Autres

9

12

Cash-flow libre

128

128

 

Annexe 4 – Définitions d’indicateurs financiers non codifiés par des organismes de normalisation comptable

Cette section présente les indicateurs financiers utilisés par le Groupe qui ne sont pas codifiés par des organismes de normalisation comptables.

Commandes reçues

Une nouvelle commande n’est enregistrée en commandes reçues que lorsque le contrat crée des droits exécutoires entre le Groupe et son client.

Quand cette condition est remplie, la commande est enregistrée à son montant contractuel.

Si le contrat est libellé dans une devise autre que la devise fonctionnelle de l’entreprise consolidée, le Groupe utilise des contrats à terme pour éliminer le risque de change. Les commandes sont alors reconnues en utilisant le taux de change comptant à la date de mise en place de la couverture.

Carnet de commande

Le carnet de commandes représente le chiffre d’affaires non encore reconnu sur des commandes déjà reçues.

Le carnet de commandes à la clôture d’un exercice est calculé comme suit:

  • carnet de commandes à l’ouverture de l’exercice ;
  • plus nouvelles commandes reçues au cours de l’exercice ;
  • moins annulations de commandes enregistrées au cours de l’exercice ;
  • moins chiffre d’affaires reconnu sur l’exercice.
  • Le carnet de commandes peut également varier du fait des variations du périmètre de consolidation, des ajustements de prix contractuels et des effets de conversion de devises étrangères.

    Ratio « commandes sur chiffre d’affaires »

    Le ratio « commandes sur chiffre d’affaires » est le ratio des commandes reçues sur le montant total des ventes réalisées sur une période spécifique.

    Résultat d’exploitation ajusté

    Suite à la nouvelle organisation mise en place, le Groupe s’est doté d’un nouvel indicateur de performance pour refléter la performance opérationnelle récurrente : le résultat d’exploitation ajusté (aEBIT). Cet indicateur est aussi utilisé par le marché et les concurrents directs du Groupe.

    L’aEBIT correspond au résultat (opérationnel) d’exploitation ajusté des éléments suivants :

  • Coûts nets de restructuration et de rationalisation ;
  • Dépréciation des actifs incorporels et corporels ;
  • Plus ou moins-values ou réévaluations de titres sur cessions de titres ou dans les cas de changement de contrôle ;
  • Tout élément non récurrent comme des coûts encourus ou des dépréciations d’actifs évalués dans le cadre de regroupements d’entreprise, ainsi que des charges liées à des procédures judiciaires n’entrant pas dans le cadre normal des affaires.
  • Un événement non récurrent est un événement exceptionnel, dont les impacts sont significatifs et n’ayant pas vocation à se reproduire dans le futur.

    La marge d’exploitation ajustée correspond au résultat d’exploitation ajusté en pourcentage du chiffre d’affaires.

    L’indicateur non Gaap « résultat d’exploitation ajusté» et l’indicateur Gaap « résultat d’exploitation» se réconcilient de la manière suivante :

     

    Semestre clos le

    Semestre clos le

    (en millions d’euros)

    30 septembre 2017

    (retraité IFRS 9 & 15)

    30 septembre 2018

    Résultat d’exploitation ajusté (aEBIT)

    180

    285

    Charges de restructuration

    (19)

    (34)

    Amortissement de l’allocation du prix d’acquisition et coûts d’intégration

    (12)

    (7)

    Coûts de la transaction avec Siemens

    (4)

    (36)

    Autres et perte de valeur sur actifs

    (2)

    11

    Résultat d’exploitation (EBIT)

    143

    219

     

     

    Exercice clos le

    (en millions d’euros)

    31 mars 2018

    (retraité IFRS 9 & 15)

    Résultat d’exploitation ajusté (aEBIT)

    397

    Charges de restructuration

    (47)

    Amortissement de l’allocation du prix d’acquisition et coûts d’intégration

    (25)

    Plus/moins-values sur cessions d’activités

    3

    Autres et perte de valeur sur actifs

    (64)

    Résultat d’exploitation (EBIT)

    264

     

    Cash-flow libre

    Le cash-flow libre se définit comme la variation nette de la trésorerie liée à l’exploitation, moins les dépenses d’investissement incluant les coûts de développement capitalisés, nettes des cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles. Le cash-flow libre n’inclut pas le produit des cessions d’activité.

    L’indicateur financier le plus directement comparable en normes IFRS au cash-flow libre est la variation nette de trésorerie liée à l’exploitation.

    Un rapprochement entre ces deux indicateurs est présenté ci-dessous :

     

    Semestre clos le

    Semestre clos le

    Semestre clos le

    (en millions d’euros)

    30 sept. 2017

    (publié)

    30 sept. 2017

    (retraité IFRS 9 & 15)

    30 sept. 2018

     

    Variation nette de la trésorerie liée à l’exploitation

    329

    337

    282

    Acquisition d’immobilisations corporelles et incorporelles (coûts de R&D capitalisés inclus)

    (103)

    (112)

    (111)

    Produits de cession des immobilisations corporelles et incorporelles

    1

    1

    1

    Cash-flow libre

    227

    227

    172

     

    Alstom utilise le cash-flow libre aussi bien à des fins d’analyses internes que pour sa communication externe car le Groupe estime qu’il apporte un éclairage pertinent sur le montant réel de trésorerie générée ou utilisée par l’exploitation.

    Trésorerie/(dette) nette

    La trésorerie/(dette) nette est définie comme la somme de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, des autres actifs financiers courants, et des actifs financiers non courants directement associés aux passifs comptabilisés en dette financière, diminuée de la dette financière courante et non courante.

     

    Exercice clos le

    Semestre clos le

    (en millions d’euros)

    31 mars 2018

    30 septembre 2018

    Trésorerie et équivalents de trésorerie

    1 231

    1 397

    Autres actifs financiers courants

    8

    6

    Actifs financiers non courants directement associés aux passifs comptabilisés en dette financière

    213

    202

    Moins :

     

     

    Dettes financières courantes

    543

    709

    Dettes financières non-courantes

    1 164

    1 176

    Trésorerie/(dette) nette en fin de période

    (255)

    (280)

     

    Données organiques

    Les chiffres présentés dans cette section incluent des indicateurs de performance présentés à structure réelle et sur une base organique. Les chiffres sont présentés sur une base organique afin d’éliminer l’incidence des modifications de périmètre et de la conversion en euros des comptes libellés en devises étrangères. Le Groupe utilise les chiffres présentés sur une base organique à la fois à des fins d’analyses internes et pour sa communication externe car il estime qu’ils permettent d’analyser et d’expliquer les variations d’une période à une autre. Cependant, ces chiffres présentés sur une base organique ne sont pas des indicateurs de performance selon les principes comptables IFRS.

     

    Semestre clos

    le 30 septembre 2017

    (retraité IFRS 9 & 15)

     

    Semestre clos

    le 30 septembre 2018

     

     

     

     

    (en millions d’euros)

    Données réelles

    Effet change

    Données organiques

     

    Données

    réelles

    Données organiques

     

    % Var Act.

    % Var Org.

    Carnet de commandes

    34 966

    (584)

    34 382

     

    38 113

    38 113

     

    9 %

    11 %

    Commandes

    3 170

    (68)

    3 102

     

    7 129

    7 129

     

    125 %

    130 %

    Chiffre d’affaires

    3 341

    (68)

    3 273

     

    4 010

    4 010

     

    20 %

    23 %

     

    [1] La date de détermination désigne le dernier jour du trimestre (c’est-à-dire, le 31 mars, le 30 juin, le 30 septembre ou le 31 décembre) précédant immédiatement le mois au cours duquel intervient la réalisation ou, le cas échéant, la renonciation au bénéfice des dernières conditions suspensives de l’opération de rapprochement envisagée.