Aller au contenu principal

Engagements

Mobilité durable

Coradia iLint

Engagés à relever le défi de la mobilité durable

La démographie explose et, avec elle, l’urbanisation. Pour faire face à ces changements et à la demande croissante de mobilité tout en préservant l’environnement, les systèmes de transport doivent être repensés. Notre mission est d'accompagner la transition vers des systèmes de mobilité durables en concevant et en fournissant des solutions innovantes et respectueuses de l’environnement.

  • 25 %
    des émissions mondiales de CO2 (issues de la combustion de l’énergie) proviennent du transport
  • ~70%
    de la population mondiale vivra en zones urbaines d’ici 2050
  • x2
    Le trafic mondial de passagers pourrait plus que doubler entre 2015 et 2050

« La secteur de la mobilité est à même d'atteindre la neutralité carbone : tous les systèmes de transport doivent être réinventés et transformés pour relever ce défi.
Nous nous réjouissons de mener cette transition. »

Henri Poupart-Lafarge
Président-directeur général
Henri Poupart-Lafarge

La demande croissante de mobilité urbaine entraîne une augmentation significative pour tous les modes de transport. En conséquence, le risque de pollution et les défis sanitaires et environnementaux qui en découlent n’ont jamais été aussi importants. 

Réduire les émissions liées au transport est essentiel pour réduire notre empreinte environnementale à l’échelle mondiale. C’est pour cette raison que nous nous engageons à réduire l’empreinte carbone de nos solutions, ainsi qu’à adopter des stratégies climat bas-carbone afin de favoriser la transition vers un système de transport véritablement durable. 

Notre engagement pour soutenir la neutralité carbone dans le transport 

Les implications de l’Accord de Paris sont claires : pour limiter la hausse des températures à +2°C d’ici à la fin du siècle, la neutralité carbone doit être effective d’ici 2050.

Alstom s’engage en faveur de la neutralité carbone dans le transport et a adopté une «Stratégie climat et transition énergétique» qui s’articule autour de trois grands axes :

  • Positionner les solutions ferroviaires électriques sobres en énergie au cœur de son portefeuille ;
  • Faciliter la transition énergétique vers les solutions de mobilité durable ;
  • Décarboner nos opérations.

Notre stratégie d’éco-conception

La politique d’éco-conception d’Alstom a pour but d’améliorer constamment la performance de ses solutions, par le suivi et la réduction de leur impact environnemental, tout au long de leur cycle de vie. Les priorités définies par la politique d’éco-conception d’Alstom se concentrent sur : l’efficacité énergétique des systèmes de transport ferroviaire ; l’utilisation de matériaux propres, recyclables et naturels ; la réduction du bruit et des vibrations ; la réduction des émissions dans l'air; la gestion de fin de vie de nos produits, notamment pour les activités de maintenance.

Côté technique, des analyses du cycle de vie aident à identifier les pistes de progrès en matière d’efficacité environnementale et à guider nos choix. Côté clients, les déclarations environnementales produits (EPDs) leur offrent une vision détaillée de l’impact environnemental des différentes solutions Alstom. 

Le véhicule léger sur rail d'excellence d’Alstom, le Citadis X05, est expérimenté par les transports publics de Sydney, en Australie.
Son impact sur l’environnement sera réduit au minimum grâce à une efficience énergétique accrue, permise par l’utilisation de freins électriques, de moteurs magnétiques permanents, d’éclairages LED, d’une climatisation par capteurs et de l’utilisation de peintures à eau et de matériaux non dangereux lors de la construction. Les résultats obtenus ont dépassé de 15% les exigences énergétiques et chaque véhicule est recyclable à 99 % lorsque qu’il arrive en fin de vie (30 ans). 

Copyrights : Alstom SA 2015. Design&Styling | CITADISTM
  • 25
    solutions dans le portefeuille d’Alstom sont considérées comme étant éco-conçues
  • 95 %
    En moyenne, les trains sont recyclables à plus de 92 % et valorisables à plus de 97 %
  • 20 %
    L’objectif d’Alstom est de réduire la consommation d’énergie de ses solutions de 20 % d’ici 2020 (par rapport à 2014). En mars 2018, le groupe avait atteint une réduction de 14 %

Un portefeuille complet de solutions durables 

Conformément à son engagement de favoriser la transition vers un système de transport bas-carbone, Alstom a développé plusieurs solutions de mobilité durable.

Coradia iLint

Notre train à pile à hydrogène zéro émission, le Coradia iLint – est unique. Alternative aux trains diesel, il n’émet que de la vapeur et de l’eau condensée.

Aptis

Notre nouvelle solution de mobilité 100 % électrique, Aptis, a été conçue pour offrir aux villes un système de transport propre et efficient. Aptis offre une expérience passager haut de gamme tout en proposant une parfaite intégration dans l’environnement urbain.

Mastria

Mastria est un système multimodal innovant qui permet l’orchestration de tous les modes de transport public. Il offre une réponse complète aux besoins actuels et futurs des villes intelligentes. Il s’appuie sur l’analyse de données et d’algorithmes complexes pour coordonner tous les types de transports publics, du ferroviaire au routier (métro, train, tramway, train suburbain, bus). Il gère également les incidents de circulation et fournit des informations aux passagers en temps réel.

Hesop

Hesop, notre sous-station électrique réversible, récupère plus de 99 % de l'énergie disponible en phase de freinage et en la réinjectant dans le réseau électrique. Cela permet de réduire les émissions de CO2 et les coûts.

SRS

SRS - un système innovant de recharge statique par le sol, destiné aux véhicules équipés de dispositifs systèmes d’autonomie embarqués. Le SRS est parfaitement adapté aux tramways sans caténaires (recharge pendant la durée normale de l’arrêt en station) ainsi qu’aux bus électriques (recharge au terminus en quelques minutes seulement). Il se représente donc une solution compacte et sûre pour les villes dans leur transition vers un monde sans diesel.

Notre participation au débat public et aux initiatives communes

Notre engagement contre le changement climatique s’étend bien au-delà de nos seules solutions. Alstom s’est associé à des organisations de premier plan qui travaillent à promouvoir la participation des entreprises dans le développement durable.

Alstom a rejoint l'organisation Global Compact des Nations Unies, qui encourage les entreprises à s’engager pour le respect de valeurs fondamentales, telles que les droits de l'Homme, le respect des conditions de travail, la protection de l'environnement et l'éthique dans les affaires. Alstom soutient pleinement l'initiative Caring for Climate pilotée par Global Compact et l'United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC).

Lettre d'engagement auprès du Global Compact de l'ONU (Anglais)

Alstom a signé la Charte de Développement Durable proposée par l'Union Internationale des Transports Publics (UITP).

En 2014, Alstom a confirmé son soutien au défi de l'International Union of Railways (UIC) pour le transport ferroviaire à faible émission de carbone : « un engagement pour fournir des solutions ferroviaires moins énergivores et plus attractives telles que des trains électriques, diesel et hybrides, à haute performance énergétiques, des systèmes ferroviaires intelligents et des services de modernisation ».

Membre du Paris Process on Mobility and Climate (PPMC) et participant actif aux Conférénces des Nations Unies sur le climat (COP21), Alstom est un contributeur clé de différentes initiatives internationales, qui contribuent à lutter contre le changement climatique dans le transport et à respecter la limite de +2°C fixé par l'Accord de Paris sur le Climat. Le Groupe est également un membre majeur du SLoCaT – partenariat multipartite de plus de 90 organisations pour un système de transport durable – qui met en exergue l’importance d’un transport bas-carbone dans les négociations climatiques à l’échelle régionale, nationale et transnationale.

Enfin, Alstom est membre fondateur de l’Alliance pour la décarbonisation des transports (TDA). Lancée officiellement en mai 2018, la TDA est une coalition d’entreprises, de villes et de pays qui œuvrent pour une décarbonisation accélérée du transport.

« Nous avons besoin de partenariats […] pour permettre à cet hydrogène décarboné d’émerger. Dans le cadre d’une politique énergétique élargie, nous savons que l’hydrogène peut jouer un rôle clé dans le stockage d’énergie propre. »

Henri Poupart-Lafarge
Président-directeur général

Promouvoir l’hydrogène pour les transports

La participation d’Alstom au One Planet Summit de Paris en décembre 2017 a été déterminante pour définir la stratégie à long terme de l’entreprise en matière de décarbonation du transport et pour souligner le rôle essentiel de l’hydrogène dans le stockage d’énergie propre.

Alstom est un membre très actif du Hydrogen Council. Lancé lors du Forum économique mondial de 2017 à Davos, celui-ci vise un investissement accéléré dans le développement et la commercialisation de l’hydrogène et des piles à combustible. Dans le cadre de son rapport « sustainable pathway for the global energy transition », l'Hydrogen Council a estimé que 10 % des trains vendus pour des voies non électrifiées pourraient être alimentés à l’hydrogène d’ici à 2030.

Notre contribution financière aux associations internationales et françaises professionnelles s'élève à 1 104 353 euros pour l'exercice 2017/18. Les contributions à destination des partis politiques sont proscrits par les instructions de l'entreprise en matière d'intégrité.

Collaboration avec les instituts de recherche

Nous nous associons également avec les principales organisations de recherche pour partager connaissances scientifiques et projets de recherche. C’est là une autre démonstration de la contribution d’Alstom dans la lutte contre le changement climatique et dans la transition vers la mobilité durable. 

Télécharger la liste des partenariats avec les universités

Contribution financière

Notre contribution financière aux associations internationales et françaises professionnelles s'élève à 1 104 353 euros pour l'exercice 2017/18. Les contributions à destination des partis politiques sont proscrites par les instructions de l'entreprise en matière d'intégrité.